bj.mpmn-digital.com
Nouvelles recettes

Les 101 meilleurs restaurants d'Amérique pour 2019

Les 101 meilleurs restaurants d'Amérique pour 2019


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Si vous mangez aux États-Unis et que vous voulez les meilleures expériences culinaires possibles, ce guide est pour vous

Les spécialités rôties au bois de Fore Street ont maintenu le restaurant au sommet du tas à Portland, dans le Maine, depuis 1996. Moules récoltées localement, pétoncles plongeurs, longe de poulet et de porc rôtis au tourniquet, steak de cintre mariné et autres produits de base, accompagnés de légumes cultivés ou cueillis dans les fermes et les champs à proximité, sont les éléments de base du menu qui change selon les saisons. Fore Street est synonyme de foyer, de charme rustique et d'absence d'artifice. La cuisine ouverte au centre de la scène fascine, ses chefs derrière un vaste bloc de boucher travaillant le four en briques tandis que des flammes nues lèchent la viande qui tourne sur une rôtissoire, des braises volantes.

Remarque : il s'agit du classement 2019 des meilleurs restaurants américains. Pour le classement 2020, veuillez cliquer ici.

Qu'est-ce qui fait d'un bon restaurant un « meilleur » ? La nourriture qui est meilleure que juste bonne, bien sûr. Une salle à manger et un niveau de service à la hauteur de la qualité de l'assiette. Une bonne carte des vins et de bonnes bières et/ou cocktails le cas échéant. Et puis les choses moins facilement quantifiables : la personnalité, l'imagination (ou l'engagement intelligent à un manque de la même) et la cohérence. Nous sommes fiers de présenter notre neuvième classement annuel des 101 meilleurs restaurants en Amérique.

La tâche de choisir les meilleurs restaurants de notre pays devient plus difficile chaque année, car le nombre d'excellents endroits pour manger continue de croître. Au fur et à mesure que notre intérêt et notre appréciation pour la bonne nourriture continuent d'augmenter - et que de plus en plus de grands chefs forment de plus en plus de bons jeunes - la nourriture fantastique continue de se répandre à travers l'Amérique.

Afin de compiler notre classement, nous avons contacté des centaines d'experts en restauration de divers horizons (critiques de restaurants, écrivains gastronomiques et lifestyle, chefs, restaurateurs et blogueurs) à travers le pays, leur demandant de voter pour leurs meilleurs choix parmi plus de 700 des établissements qui ont atteint un certain niveau de notoriété, du plus petit bistrot de petite ville au plus grand temple gastronomique de grande ville (Vous trouverez plus de détails sur notre processus de sélection ici).

Les villes avec le plus de restaurants dans notre classement sont Las Vegas (quatre restaurants), La Nouvelle-Orléans (cinq restaurants), Los Angeles (huit restaurants), Chicago (12 restaurants), San Francisco (13 restaurants) et New York (16 Restaurants). Nous reconnaissons que bon nombre de ces restaurants sont hors de la fourchette de prix de la plupart des gens, c'est pourquoi nous publions également un classement des 101 meilleurs restaurants décontractés des États-Unis, comprenant les pizzerias et les taquerías, les hamburgers et les cabanes à poulet frit et autres qui ne sont pas inclus ici. , mais que nous aimons tous (et parfois, franchement, préférer aux endroits les plus sérieux classés ici).

La qualité pure et la diversité démontrent que nous vivons une époque vraiment excitante pour la nourriture aux États-Unis. Nous sommes heureux de vous dévoiler notre liste 2019 des meilleurs restaurants américains.

#101, rue Fore (Portland, Maine)

Les spécialités grillées au bois de Fore Street ont maintenu le restaurant au sommet du tas à Portland, Maine, depuis 1996. La cuisine ouverte au centre de la scène fascine, ses chefs derrière un vaste bloc de boucher travaillant le four en briques pendant que les flammes nues lèchent la viande qui allume une rôtissoire, des braises volent.

#100 Scampo (Boston, Massachusetts)

La chef Lydia Shire, lauréate d'un James Beard Award, est l'une des chefs légendaires de Boston, Massachusetts, et son restaurant, Scampo, est l'un des meilleurs italiensish restaurants où vous dînerez jamais. Bien qu'italien de cœur, Shire n'a pas peur d'incorporer un four tandoori ou du jambon ibérique espagnol dans le mélange, et le menu est amusant et ludique. Les pains faits à la main se déclinent en sept variétés. Il y a un "bar à mozzarella" complet avec cinq plats de saison à base de mozzarella fraîche (il suffit d'opter pour la dégustation de mozzarella - vous savez que vous voulez). Les spaghettis sont garnis de crépitements et de piments forts et la pizza est garnie de palourdes blanches et de bacon, entre autres. Les entrées comprennent du poulet en brique avec une purée d'ail noir et un risotto au citron Meyer, des raviolis à la saucisse cotechino avec de la mousse de truffe et du chou frisé violet, et une côte courte braisée avec du céleri-rave fouetté. C'est l'un de ces menus où littéralement tout a l'air délicieux… mais nous attendrons vendredi soir, quand le spécial est le cochon de lait rôti.

#99 Cochon (Nouvelle-Orléans, Louisiane)

Un favori culte depuis son ouverture en 2006, Cochon est le domaine du chef amoureux du porc Donald Link, qui est nominé pour un James Beard Award chaque année depuis 2015. Inspiré par les traditions culinaires cajun et créole de la Louisiane, Link sert des plats comme des crevettes rôties. avec bajoues de porc et cochon de Louisiane (cochon rôti) avec navets, chou et craquelins, ainsi que des délices non porcins comme l'alligator frit avec aïoli à l'ail chili et le lapin avec des boulettes. Et nous ne pouvons pas parler de Cochon sans également saluer Cochon Butcher, le marché de la viande hybride, la sandwicherie et le bar à vin situé juste à côté, qui figure toujours sur notre liste des meilleurs restaurants décontractés d'Amérique.

#98 Osteria Mozza (Los Angeles, Californie)

L'Osteria Mozza de B&B Hospitality, dirigée par la fondatrice de La Brea Bakery, Nancy Silverton, est un très bon restaurant californien. Il y a un bar à mozzarella avec une douzaine d'options; un menu qui comprend des pâtes fantastiques (et parfois inhabituelles) - comme des raviolis au fromage de chèvre avec "cinq lys", ce qui signifie cinq membres de la famille des alliums ; maltagliati avec ragoût d'agneau, olives et menthe; et chitarra freddi à l'encre de calmar avec crabe dormeur, oursin et jalapeños - et des plats principaux allant de l'orate entier grillé enveloppé dans du radicchio avec de l'olio nuovo au bistecca de faux-filet frotté aux cèpes.

#97 The Greenhouse Tavern (Cleveland, Ohio)

Le restaurant phare du célèbre chef natif de Cleveland Jonathon Sawyer, qui a remporté un James Beard Award (Meilleur chef : Great Lakes) en 2015 pour ses efforts, The Greenhouse Tavern a joué un rôle énorme pour remettre Cleveland, Ohio, sur la carte culinaire. . Le style et le sens de la fantaisie de Sawyer se traduisent par un menu riche en viande, plein de saveurs audacieuses, fumées, acidulées et riches en umami, et il transforme les ingrédients locaux en plats que vous devez voir (ou manger) pour y croire. Ceux-ci incluent des oreilles de porc croustillantes avec une sauce barbecue au sésame et des échalotes croustillantes; foie gras de palourdes vapeur au beurre et oignon rouge brûlé ; poulet frit Tabasco vieilli en barrique; et saltimbocca de côtelettes de porc poêlées avec jambon de pays, scrapple et sauce aux yeux rouges. Si ce n'est pas déjà évident, un repas à The Greenhouse Tavern est une aventure culinaire, une balade que vous aurez envie de refaire encore et encore.

#96 Empire State South (Atlanta, Géorgie)

Vous avez probablement repéré le chef Hugh Acheson en tant que juge occasionnel sur "Top Chef", et ce restaurant est la raison de sa renommée comme l'un des chefs les plus aimés du Sud. À Empire State South, il utilise des ingrédients de saison géorgiens et les transforme en des versions délicieuses et ludiques de la cuisine du Sud. Des plats comme les crevettes et le gruau et un biscuit de poulet frit avec du fromage au piment et de la marmelade de bacon en ont fait une destination de brunch, mais le soir, des plats comme le mérou avec farro verde, dashi, tomate verte et chou carbonisé; poulet avec riz Carolina Gold, finger lime et espelette; et l'agneau avec des haricots de dinde, des artichauts et des poireaux sont parmi les meilleurs plats gastronomiques de la région.

#95 Hominy Grill (Charleston, Caroline du Sud)

Un incontournable de Charleston, en Caroline du Sud, le confortable et accueillant Hominy Grill, âgé de 23 ans, présente la cuisine classique du Lowcountry du chef Robert Stehling ainsi que son dévouement à n'utiliser que les meilleurs ingrédients disponibles dans son petit-déjeuner de style sudiste et plats du déjeuner. Stehling prend les meilleurs aspects de la cuisine du Lowcountry - gruau, biscuits, soupe de crabe - et les amène à de nouveaux sommets: les gruaux de crevettes et de fromage sont relevés d'oignons verts, de champignons et de bacon; les biscuits sont farcis de poulet frit et de cheddar et garnis de sauce à saucisses; et les gruaux sont garnis de votre choix de champignons rôtis et de crème de poireaux, de poitrine de porc fumée lentement ou de poisson-chat frit au sésame avec une sauce aux arachides Geechee. Parmi les autres produits phares du brunch, citons les crêpes de sarrasin avec sirop de pêche et beurre de sorgho, une gaufre à la semoule de maïs avec des cuisses de poulet chaudes et du sirop de fraise, et certaines des meilleures tomates vertes frites sur Terre.

#94 Ristorante Bartolotta (Milwaukee, Wisconsin)

Le restaurant italien phare du célèbre chef Paul Bartolotta, le Ristorante Bartolotta, est situé à la périphérie de Milwaukee, dans le Wisconsin, et attire des clients du centre-ville depuis plus de 20 ans. La salle à manger est rustique et élégante, avec des nappes blanches, de vieilles photos aux murs et un air de sophistication décontractée. Une commande incontournable est l'Uovo in Ravioli (un seul gros raviolo enrobant de la ricotta, des épinards et un jaune d'œuf entier coulant). Parmi les autres produits phares, citons les pappardelles coupées à la main avec un ragoût de canard braisé lentement, un demi-poulet rôti sous une brique et tout ce qui figure dans le menu de saison à trois plats du chef.

#93 Holeman & Finch (Atlanta, Géorgie)

Atlanta, Géorgie, l'incontournable Holeman & Finch sert l'un des meilleurs hamburgers d'Amérique, certains des meilleurs poulets frits d'Amérique et l'un des meilleurs brunchs d'Amérique, et nous l'avons nommé l'un des meilleurs bars d'Amérique , alors comment ne pas être aussi l'un des 101 meilleurs restaurants d'Amérique ? Si les distinctions susmentionnées ne sont pas claires, ce restaurant, sous les auspices du chef cuisinier Linton Hopkins, sert des créations brillantes mais accessibles qui vous captiveront encore et encore, et une refonte totale en l'honneur de son 10e anniversaire en 2017 lui a donné plus qu'une nouvelle couche de peinture. Ici, chaque repas est une aventure : restez simple avec du fromage au piment, du maïs soufflé au bacon et au caramel et un cheeseburger (fait entièrement à partir de du babeurre au babeurre et des pâtes carbonara légendairement célèbres.

#92 Dispositions relatives aux oiseaux d'État (San Francisco, Californie)

Ce qui a commencé comme un endroit pour servir des cailles frites aux masses, est devenu l'un des restaurants les plus en vogue de Californie, remportant même un James Beard Award 2013 pour le meilleur nouveau restaurant de l'année. Stuart Brioza et Nicole Krasinski, l'équipe mari et femme derrière State Bird Provisions, servent environ 30 petites assiettes intelligentes via des chariots roulants de style dim sum. La caille frite (c'est-à-dire l'oiseau officiel de l'État de Californie : la caille de la vallée de Californie, connue pour sa robustesse et son adaptabilité), marinée au babeurre et incrustée de pain et de chapelure de pepita, est le plat signature, mais ne négligez pas la section consacrée entièrement aux crêpes (comme les crêpes au cheddar Fiscalini de grains entiers avec pomme et noix !)

#91 Rose’s Luxury (Washington, D.C.)

Rose's Luxury, une petite maison de ville convertie sans réservation à Washington, D.C., est l'idée originale du chef Aaron Silverman, qui a remporté le James Beard Award 2016 du meilleur chef : Mid-Atlantic et gère également un autre point névralgique majeur de D.C., Pineapple and Pearls. Son petit menu présente des saveurs internationales (parfois plusieurs dans un plat) avec une touche résolument américaine, et même si la sélection est petite (juste une poignée de petites assiettes, quelques pâtes et deux plats de style familial), elle est toujours riche en saveurs. et créativité. Les options végétariennes sont toujours clairement identifiées, les prix sont très raisonnables et 25 centimes de chaque repas servi servent à nourrir les enfants dans le besoin.

#90 Bestia (Los Angeles, Californie)

Situé dans un ancien entrepôt industriel du quartier des arts du centre-ville de Los Angeles, le seul indice qui indique aux convives l'emplacement de Bestia est son nom peint à la bombe et son service de voiturier dans la ruelle près de l'entrée principale. À l'intérieur, Bestia a une atmosphère architecturale urbaine haut de gamme avec des murs en briques apparentes, des sols en béton et une cuisine ouverte où le chef Ori Menasche (qui possède le restaurant avec sa femme, la chef pâtissière Geneviève Gergis) élabore des créations d'inspiration italienne presque miraculeuses qui ont a fait de son restaurant l'une des réservations les plus difficiles de LA depuis son ouverture il y a trois ans. Les plats phares du menu comprennent une large sélection de salumis maison, des os à moelle rôtis avec des gnocchettis aux épinards, des pizzas avec du nduja épicé fait maison et du chou noir, et des spaghettis au homard et à l'oursin.

#89 Pok Pok (Portland, Oregon)

Lorsqu'Andy Ricker a ouvert Pok Pok en 2008, il a pris d'assaut l'Oregon, le nord-ouest du Pacifique et nombre des mangeurs les plus dévoués du pays avec son approche particulièrement raffinée de la cuisine de rue d'Asie du Sud-Est (ce qui lui a valu un James Beard Award du meilleur chef : Northwest in 2011). Ses ailes de poulet d'inspiration vietnamienne, son poulet rôti au charbon de bois et sa salade de papaye verte restent des plats incontournables, mais la grande variété de plats thaïlandais régionaux - préparés fidèlement aux recettes que Ricker a méticuleusement retrouvées lors de ses voyages en Thaïlande - font de chaque repas un aventure. L'emplacement de New York a malheureusement fermé ses portes l'été dernier après six ans, mais l'original de Portland reste l'une des grandes destinations culinaires du pays.

#88 Monteverde (Chicago, Illinois)

La chef Sarah Grueneberg a perfectionné ses compétences en tant que chef exécutif du légendaire restaurant italien Spiaggia de Chicago avant d'ouvrir Monteverde dans le West Loop de Chicago en 2015, et deux ans plus tard, elle a reçu le James Beard Award du meilleur chef : Great Lakes. Une visite au restaurant (si vous pouvez obtenir une réservation) expliquera facilement pourquoi elle a mérité un tel honneur : ce restaurant est vraiment, vraiment bon, facilement parmi les meilleurs endroits italiens de l'Illinois et du pays en général. C'est optimiste et vivant, et la plupart des pâtes sont faites maison à la vue des convives. Des plats de pâtes apparemment simples comme les tortelli à la citrouille et les spaghetti al pomodoro sont élevés à de nouveaux sommets avec l'utilisation d'ingrédients comme la mostarda di Cremona et la ricotta fumée au genièvre des Abruzzes, et les plats autres que les pâtes comme l'escalope de raie et les frutti di mare avec du couscous sarde sont dignes d'éloges. à part entière.

#87 Commander's Palace (Nouvelle-Orléans, Louisiane)

Une tranche de l'histoire culinaire de la Nouvelle-Orléans, en Louisiane - il a ouvert ses portes en 1880 - ce monument culinaire collectionne depuis longtemps des distinctions pour tout, de son service à sa carte des vins et bien sûr sa cuisine "haute créole". On peut noter que deux de ses anciens élèves sont Paul Prudhomme et Emeril Lagasse – mais avec le chef Tory McPhail aux fourneaux depuis plus d'une décennie, Commander's Palace est toujours aussi fort. Venez affamé et prêt pour des plats tels que la légendaire soupe de tortue; poisson du Golfe en croûte de noix de pécan avec crème de maïs écrasée, noix de pécan épicées, petites herbes et crabe bleu de Louisiane poché au prosecco; et les tchoupitoulas de côte de veau coupées au centre de 14 onces sur du gruau de fromage de chèvre et des légumes locaux.

#86 Everest (Chicago, Illinois)

Situé à 40 étages dans un immeuble juste à l'extérieur de l'emblématique boucle surélevée de Chicago, l'Everest offre l'une des plus belles vues de la ville depuis une salle à manger feutrée et élégante. En tant que propriétaire de ce récipiendaire du prix AAA Five Diamond, le chef Jean Joho propose un menu dégustation de sept plats (avec une option végétarienne); une entrée, peut-être, de homard pressé à froid et terrine de pommes de terre pourrait être suivie d'un filet d'esturgeon sauvage enrobé de prosciutto et d'un dessert soufflé aux poires. Une grande carte des vins est également disponible.

#85 Rôti (Détroit, Michigan)

Michael Symon est l'un des chefs américains les plus intrépides, les plus amusants et les plus imprévisibles, et à son entrée sur la scène culinaire de Detroit, Michigan, tout cela est évident et plus encore. Le menu du dîner au Roast contient des rebondissements délicieux et inattendus, notamment des pierogies à la joue de bœuf, de la poitrine de porc avec pastèque et halloumi, et « bête rôtie » avec cassoulet et saucisse de porc – et la sélection de steaks ne trompe pas. Des plats comme le filet mignon avec béarnaise de crabe, la bande de New York vieillie à sec avec conserva de champignons fumés, le faux-filet vieilli à sec avec citron confit et ail fumé, et le porterhouse vieilli à sec pour deux avec pomme de terre marbrée et oignon caramélisé feront immédiatement comprendre pourquoi Symon est l'un des meilleurs chefs d'Amérique.

#84 Del Posto (New York, New York)

Del Posto est le résultat d'une collaboration entre Joe Bastianich, Lidia Bastianich et Mario Batali. Avec ces trois grands noms réunis (même si Batali s'est depuis éloigné de son groupe de restaurants), le résultat a reçu une critique convoitée de quatre étoiles du New York Times, le premier restaurant italien de New York à le faire depuis près de quatre décennies. . La chef exécutive Melissa Rodriguez est, étonnamment, la première femme à diriger une cuisine new-yorkaise qui a reçu quatre étoiles du Times ; son menu comprend une caponata de homard aux artichauts frits; orecchiette au saucisson de lapin, navets et passato aux olives Castelvetrano ; Cou d'agneau croustillant aux épices mauresques au labneh; et ribollita de porc avec marmellata de bacon et d'oignons et Parmigiano-Reggiano. Un menu dégustation à cinq ou huit plats est disponible (164 $ et 194 $, respectivement), ainsi qu'un menu dégustation végétalien à huit plats. Le prix fixe de 59 $ à trois plats est toujours l'une des meilleures offres de déjeuner haut de gamme de la ville.

#83 Cúrate (Asheville, Caroline du Nord)

Cúrate, un bar à tapas populaire situé à Asheville, dans l'ancien dépôt de bus de 1927 en Caroline du Nord, se traduit par « soignez-vous » - et si ce qui vous afflige est un appétit insatisfait pour une cuisine espagnole authentique et pleine de saveurs, vous êtes venu au bon endroit.Les propriétaires Katie Button (également chef exécutif) et Félix Meana sont des vétérans de l'empire elBulli et José Andrés (ils se sont rencontrés et sont tombés amoureux dans l'un de ses restaurants à Washington, D.C.), et ils connaissent très bien les tapas. Dégustez leurs croquettes de jambon, patatas bravas, ensaladilla rusa, tortilla española, saucisse butifarra aux haricots blancs ou paella aux légumes, et fermez les yeux pour vous retrouver en Espagne. Les desserts de la chef pâtissière Carmen Vaquera (meringue « gin & tonic », crème au chocolat noir avec sorbet à l'orange et noix de maïs confites, etc.) valent la peine d'être économisés.

#82 Frasca Food & Wine (Boulder, Colorado)

Dans la région du Frioul, au nord-est de l'Italie, un frasca est un restaurant de ferme en bord de route, servant une cuisine régionale simple. Frasca Food & Wine capture l'esprit de ces lieux, tout en défendant la grande diversité des ressources culinaires uniques du Colorado. Les propriétaires Bobby Stuckey et Lachlan Mackinnon-Patterson ont créé un espace chaleureux et invitant pouvant accueillir un dîner improvisé ou une soirée gastronomique. Ils proposent trois menus uniques qui changent quotidiennement - un menu à quatre plats pour 85 $ (avec des plats également disponibles à la carte); un menu truffé « Friulano Tradizionale » de spécialités régionales frioulanes pour 180 $ ; et un menu dégustation de quatre plats à 55 $ le lundi.

#81 Alan Wong (Honolulu, Hawaï)

Considéré comme le parrain de la cuisine hawaïenne moderne, Alan Wong crée des plats culturels traditionnels avec une touche contemporaine en utilisant les meilleurs ingrédients cultivés sur l'île dans son restaurant éponyme, un incontournable d'Honolulu depuis 1995. Tout en maintenant des relations étroites avec les agriculteurs et la société agricole d'Hawaï, Wong a gagné un James Beard Award du meilleur chef du Nord-Ouest et a été nommé Master of Hawaii Regional Cuisine par Bon Appétit, parmi de nombreux autres prix. Ces distinctions sont immédiatement apparentes en savourant des plats tels que le bol de coquillages cuits à la vapeur avec du homard, des crevettes, des palourdes, des moules et du vivaneau dans un bouillon de style bouillabaisse ; vivaneau à longue queue en croûte de gingembre avec vinaigrette miso au sésame; ou des côtelettes d'agneau noix de macadamia et noix de coco.

#80 Canlis (Seattle, Washington)

Canlis est un véritable point de repère du nord-ouest du Pacifique. Il est ouvert à Seattle, Washington, depuis 1950, servant des plats frais et de saison plus raffinés qu'avant-gardistes dans un espace rustique-moderne dont l'utilisation de bois et de pierre indigènes évoque les forêts et les ruisseaux. Canlis était révolutionnaire lors de son ouverture en raison de son architecture époustouflante (Roland Terry et Pete Wimberley ont collaboré sur un design original censé faire écho à Frank Lloyd Wright) et de son menu novateur de cuisine haut de gamme du Nord-Ouest (que le fondateur Peter Canlis a essentiellement inventé), et c'est toujours flambant neuf sentiers tout en gardant les classiques, comme la fameuse salade Canlis (romaine, bacon, menthe, origan, et romano avec une vinaigrette de citron, huile d'olive et œuf cocotte), au menu. Les vestes sont obligatoires, et la salle à manger flamboyante, avec ses nappes blanches, ses tables bien espacées et son air de luxe, est le summum de la gastronomie de Seattle.

#79 Viande de bazar (Las Vegas, Nevada)

Après avoir conquis la cuisine espagnole à la fois traditionnelle (Jaleo) et avant-gardiste (The Bazaar, minibar, é), les styles culinaires de la Méditerranée orientale (Zaytinya), et mexico-chinoise (China Poblano), qu'a abordé le sans cesse énergique José Andrés Suivant? Hmm. Et la viande ? Dans son entreprise Bazaar Meat de Las Vegas, Nevada, le menu regorge de saveurs espagnoles et de bouchées signature comme le foie gras de barbe à papa, les bagels et le cône de lox, et les olives Ferran Adrià, ainsi qu'un vaste bar cru et « viande de la mer ” (“poisson” pour vous), mais l'accent est convenablement charnu. Découvrez le menu de carpaccio, tartare, charcuterie et, oui, de sérieuses côtes de bœuf de Californie, de l'Oregon et de Washington - y compris un chateaubriand du Golden State's Brandt Beef - servi avec une sauce à la truffe et des pommes soufflées.

#78 Bête (Portland, Oregon)

Une grande partie du charme de Beast, à part celui fourni par le menu américain moderne et varié (doit-on ajouter qu'il est de nature locale et durable ?), vient des dîners de style familial servis dans une atmosphère intime pas beaucoup plus grande que quatre ou cinq des célèbres chariots de nourriture de Portland, Oregon. La chef-propriétaire Naomi Pomeroy accepte juste assez de réservations pour deux dîners à six plats (18 h et 20 h 45) du mercredi au samedi, ainsi que deux services de brunch à trois plats et un service de dîner tous les dimanches. Les clients dînent à deux tables communes (le restaurant ne peut accueillir que 24 personnes), où ils se voient servir le menu du jour à prix fixe. Ceux qui ont la chance de s'asseoir aux tables sont sûrs d'être traités comme des membres de la famille (le meilleur endroit de la maison, au coin de la table de préparation au centre de la cuisine, ne peut accueillir que deux personnes).

#77 Boka (Chicago, Illinois)

Le Boka, étoilé au guide Michelin, est le restaurant gastronomique phare de Boka Restaurant Group, qui est également la force derrière des poids lourds de Chicago tels que Girl & The Goat, Momotaro et GT Prime. Sous les auspices du chef exécutif Lee Wolen, nominé au James Beard Award, Boka sert une cuisine américaine de saison raffinée et réconfortante dans une salle à manger chaleureuse et élégante. Bien que le menu soit à la carte, il sera plus qu'heureux de mettre un huit -menu dégustation de cours ensemble pour vous pour 135 $ très raisonnable. Les offres comprennent un tartare de bœuf vieilli à sec avec des carottes, de l'oseille et du jaune d'œuf séché; tagliolini aux champignons avec peau de poulet croustillante et sherry; et côte de bœuf rôtie avec céleri-rave, ris de veau et champignons maitake. Nous vous suggérons de faire jaillir le canard entier rôti vieilli à sec, qui est servi avec des saucisses de foie gras, des raisins rôtis et du rutabaga.

#76 Mission chinoise (San Francisco, Californie)

La mission chinoise innovante du chef Danny Bowien, emblématique de San Francisco, mélange les genres avec bonheur et succès. Le cadre de base peut être chinois (bien que Bowien soit lui-même né en Corée), des plats comme le célèbre pastrami de kung pao, des pappardelles à l'encre d'agneau et de calmar avec du yogourt à la harissa et un collier de porc frit prouvent qu'il y a un vrai génie en jeu ici. Tout est fait avec une telle autorité (et un bon sens du goût) que rien ne semble jamais fantaisiste. Ce n'est pas un endroit pour les palais timides - les épices et le piquant sont à l'ordre du jour - mais c'est l'un des restaurants les plus originaux d'Amérique. Bowien gère également deux succursales de la ville de New York, servant un menu considérablement plus large, qui sont dignes d'éloges à part entière.

#75 juinBaby (Seattle, Washington)

Le chef Edouardo Jordan a passé du temps à cuisiner dans des établissements gastronomiques tels que Per Se et The French Laundry avant d'ouvrir son propre restaurant, le Salare inspiré du nord-ouest du Pacifique, à Seattle en 2015, et en 2017, il l'a suivi avec JuneBaby, une célébration de la cuisine du Sud. . Le menu ici ressemble à ceux de nombreux autres restaurants du Sud : biscuits au babeurre, cacahuètes bouillies, crevettes du Golfe pelées et mangées, poisson-chat frit avec du gruau Geechie Boy, côtelettes de porc frites étouffées, chitlins, chou vert et poulet frit le dimanche. Mais ce restaurant est bien plus que cela : bien sûr, ces plats sont parfaitement exécutés, avec la précision et la technique d'un chef gastronomique, mais ils racontent aussi une histoire, et pas seulement celle de Jordan (qui a grandi en Floride mais peut retracer ses racines en Géorgie). Cela dit, la nourriture ici est aussi vraiment, vraiment bonne, et avec son ouverture, Jordan s'est imposé comme l'un des grands chefs du pays ; si bon, en fait, qu'il a décroché deux James Beard Awards l'année dernière : Meilleur nouveau restaurant pour JuneBaby et Meilleur chef : Northwest pour Salare.

#74 Norman’s (Orlando, Floride)

Connu comme le père fondateur de la cuisine du Nouveau Monde, le chef Norman Van Aken est acclamé pour sa fusion de saveurs latines, caribéennes et asiatiques utilisant des techniques européennes traditionnelles. Au Norman's du Ritz-Carlton Orlando, en Floride, les clients peuvent manger dans la somptueuse salle à manger ou sur la terrasse extérieure du restaurant donnant sur le lac de l'hôtel, le parcours de golf 18 trous conçu par Greg Norman et les jardins luxuriants. Asseyez-vous à l'intérieur et vous pourrez prendre votre repas dans une grande salle à manger octogonale avec des murs et des sols en marbre clair, des lustres et des appliques élégants, des vitrines à vin imposantes et de hautes fenêtres cintrées. Le menu change en fonction de la disponibilité des ingrédients de saison, mais une chose qui reste constante est son air d'élégance et de romantisme.

#73 Rustic Canyon (Santa Monica, Californie)

Une ville balnéaire "bar à vin et cuisine de saison", Rustic Canyon est l'apanage du chef Jeremy Fox, un vétéran de Manresa à Los Gatos, de l'Ubuntu végétarien ultime maintenant fermé à Napa et de Daniel Patterson's Plum à Oakland. Il a transformé ce qui a commencé comme un très bon pub gastronomique en un restaurant confiant, idiosyncratique, glorifiant les légumes (mais à peine végétarien) qui mérite d'être classé parmi les meilleurs restaurants de LA. La salle regorge toujours de convives qui semblent vraiment très heureux, bien que la carte des vins bien organisée ait sans aucun doute quelque chose à voir avec le niveau de contentement.

#72 Coquine (Portland, Oregon)

Constamment salué comme l'un des meilleurs restaurants de Portland depuis son ouverture en 2015, Coquine est l'un de ces restaurants qui est vraiment tout pour tout le monde, également idéal pour un déjeuner décontracté en semaine et un repas d'anniversaire. Ce n'est pas facile à réaliser, mais dans ce bistrot de quartier sans prétention au pied du mont Thabor, la chef Katy Millard et son mari Ksandek Podbielski ont créé un restaurant dont il est à peu près impossible de ne pas tomber amoureux. Farouchement dévoué aux producteurs locaux, Millard transforme les ingrédients de saison en plats d'inspiration française mémorables comme le crabe dormeur avec beurre de fenouil chili, carottes glacées au citron Meyer et cendres de poireau; sole meunière petrale au citron, petits artichauts et riz Carolina Gold ; et un superbe poulet bio à moitié ou entier avec hominy, sauce à la citrouille rôtie et piment fermenté (vous pouvez également opter pour un menu dégustation à quatre ou sept plats). Venez pour un déjeuner en semaine et vous pourrez vous offrir le «Déjeuner parfait pour deux», avec soupe, salade, mousse de foie de poulet, deux plats principaux, deux biscuits (sans doute les meilleurs de la ville) et une demi-bouteille de vin pour seulement 85 $.

#71 Animal (Los Angeles, Californie)

Il est difficile de croire qu'il y a moins de dix ans, les chefs Jon Shook et Vinny Dotolo étaient considérés comme des renégats culinaires pour présenter des plats comme la tête de cochon croustillante avec du riz à grains courts, de la sauce bouledogue et des œufs de soja ; os à moelle avec chimichurri et oignons caramélisés; et ris de veau croustillants à la sriracha noire et au citron vert. Malgré (ou à cause de) leur réputation de carnivores extrêmes, Shook, Dotolo et leur restaurant Animal sont devenus des piliers de la scène culinaire américaine, et leurs créations ont fait revenir les chefs et les civils pour en savoir plus. À ce stade, Shook et Dotolo font pratiquement partie de la vieille garde de Los Angeles, avec d'autres projets, comme Trois Mec, Son of a Gun, Petit Trois, le Trois Familia de jour uniquement franco-mexicain et leur joint « italien californien ». Jon et Vinny retiennent une partie de leur attention. Mais l'original petit, bruyant et perpétuellement bondé qui leur a valu la renommée établit toujours la norme pour une cuisine simple et sans compromis entièrement américaine.

#70 Masa (New York, New York)

Le chef Masayoshi "Masa" Takayama est l'un des chefs de sushis les plus renommés du pays, et dans son restaurant phare de New York, Masa, il facture des sommes exorbitantes pour des sushis fabuleusement frais et luxueux. Les rouleaux de maki farcis au toro de Masa sont connus pour inspirer les contractions des lèvres et le roulement des yeux, et le toro au caviar de béluga semble presque valoir le prix d'entrée. Et quel prix c'est : le cadre chic du Time Warner Center et le menu élaboré uniquement d'omakase sont accompagnés d'une barre haute pour l'entrée. À un prix étonnant de 595 $ par personne avant les boissons (service inclus; ils ont supprimé les pourboires il y a quelques années), vous avez devant vous une facture qui peut facilement dépasser 1 500 $ pour deux.

#69 Nopa (San Francisco, Californie)

Lieu de rassemblement lumineux et aéré dans le district de NoPa (nord de la Panhandle) à San Francisco, Nopa est spécialisé dans les plats simples et sans prétention préparés avec des ingrédients de saison de producteurs locaux. Le chef Laurence Jossel travaille avec son équipe pour créer un menu qui change chaque semaine, mais les plats représentatifs incluent des toasts aux champignons avec de la ricotta, des oignons sherry et du shiso; pappardelle à la bolognaise de neuf heures, courge musquée, scarole et parmesan; et un ragoût de flétan, palourdes japonaises, poireaux et safran. Oh, et le hamburger est aussi assez spectaculaire.

#68 O Ya (Boston, Massachusetts)

Chez O Ya, le chef Tim Cushman apporte des sushis innovants et des plats néo-japonais associés à son menu avec imagination et flair, accompagnés d'un large choix d'excellents sakés et vins, dans une salle à manger sobre dont la simplicité dément la complexité des saveurs dans l'assiette . Cushman a remporté le James Beard Award 2012 du meilleur chef : Northeast. Dans ce sanctuaire du North End, vous pouvez vous attendre à déguster des plats comme le hamachi avec des oursins chiliens marinés au soja et au yuzu ; Ora King saumon avec blé de soja moromi non filtré (la purée à partir de laquelle le saké est fermenté); et omble chevalier salé au yuzu avec cassant de sésame, aïoli au cumin et coriandre. Et avec un deuxième emplacement à New York, Cushman partage l'amour.

#67 Marea (New York, New York)

Lors de son ouverture, Marea a été immédiatement acclamé comme l'un des restaurants haut de gamme les plus originaux et les plus merveilleux de Manhattan de mémoire récente. Ce très bel établissement de Central Park South, dans une salle à manger ensoleillée qui a longtemps abrité San Domenico, est spécialisé dans les poissons et crustacés d'une fraîcheur exquise dans des préparations d'inspiration italienne du chef et restaurateur expérimenté Michael White. Essayez les crostini au lardo et à l'oursin, qui ont provoqué des vagues de buzz à l'époque et sont depuis devenus l'un des plats « checklist » de la ville, ou les fusilli au poulpe et à la moelle osseuse, qui est l'un des plats les plus emblématiques d'Amérique.

#66 Galatoire's (Nouvelle-Orléans, Louisiane)

Un point de repère de Bourbon Street, le Galatoire sert une cuisine créole classique de style NOLA depuis de nombreuses générations. (Il a été ouvert par l'immigrant français Jean Galatoire en 1905 dans un espace qui était un restaurant depuis 1830.) La salle à manger principale est comme une chaîne temporelle, avec de hauts plafonds, des ventilateurs à aubes lentes, des miroirs, des tableaux en noir et blanc sols carrelés et patères en laiton tapissant les murs tout autour de la pièce (les messieurs doivent porter des vestes après 17 heures et toute la journée le dimanche). Il y a un immense menu exécuté par le chef Phillip Lopez qui a peu changé au cours du siècle dernier et plus, et la cuisine est bien meilleure qu'elle ne devrait probablement l'être. Vous aurez envie de goûter à des plats à l'ancienne comme la soupe de tortue au sherry, les huîtres en brochette, le gombo gombo aux fruits de mer, une variété de poissons et de crustacés de saison, le poulet Clemenceau et la tarte aux pacanes à fond noir pour le dessert. Quoi que vous fassiez, n'oubliez pas de commander la rémoulade de crevettes, mais aussi les légendaires pommes de terre soufflées, qu'il faut goûter pour comprendre à quel point elles sont spéciales. De nos jours, tout le monde peut cuisiner ici (avant il fallait faire la queue), mais allez-y avec un habitué si vous le pouvez ; de cette façon, vous aurez la garantie d'un bon service (les habitués ont leurs «propres» serveurs) et peut-être un avant-goût de quelque chose qui n'est pas au menu.

#65 Delfina (San Francisco, Californie)

Peu de restaurants ont fait plus pour la scène des restaurants de San Francisco que Delfina, qui est en plein essor (et engendre d'innombrables imitateurs) depuis plus de 20 ans. Avant Delfina, le terme « Cal-italien » était très probablement associé à des goûts de Wolfgang Puck, mais depuis, il a été redéfini comme l'utilisation d'ingrédients locaux et saisonniers pour créer des plats d'inspiration italienne, et c'est en grande partie grâce au mari et- duo d'épouses de Craig et Annie Stoll, qui en 1998 ont ouvert le restaurant dans le couloir alors délabré de la 18e rue à Mission. Depuis lors, Delfina a engendré un restaurant sœur (Locanda) et cinq emplacements de Pizzeria Delfina, mais une visite révèle encore ce qui a mis ce restaurant sur la carte. Toujours un restaurant de quartier, il est bruyant et animé, et vous trouverez toujours de nombreux classiques originaux au menu, y compris son plat le plus célèbre : un simple plat de spaghettis à la sauce tomate. Chaque plat est simple et à peu près parfait : pappardelle au sugo de canard Liberty, steak de bœuf grillé et frites, calamars de Monterey Bay avec salade chaude de haricots blancs. Si les 21 dernières années nous ont appris quelque chose, c'est que ce type de restaurant ne se démodera jamais.

#64 Zuni Café (San Francisco, Californie)

Le Zuni Cafe présente le meilleur de la cuisine méditerranéenne de San Francisco. Bien que la chef-propriétaire primée Judy Rodgers soit décédée en décembre 2013, son partenaire commercial, Gilbert Pilgrim, continue de diriger l'établissement, avec Rebecca Boice maintenant aux fourneaux. Zuni est un restaurant californien emblématique depuis une éternité, il est donc facile d'oublier que lors de son ouverture en 1979, il était dédié à la cuisine mexicaine authentique. Les ingrédients de saison et bio sont toujours impeccables, et les poissons et viandes sont élevés de manière durable. Le poulet entier rôti au four en briques pour deux avec salade de pain chaud, oignons verts, ail et feuilles de moutarde fait partie des plats emblématiques (n'oubliez pas qu'il faut environ une heure pour le préparer) dans cette ville gourmande, et la maison - un hamburger haché nourri à l'herbe sur une focaccia au romarin avec de l'aïoli et des cornichons faits maison (déjeuner uniquement) est épique. Et cerise sur le gâteau, il a remporté le prix James Beard 2018 pour service exceptionnel.

#63 Le Pigeon (Portland, Oregon)

Sous la direction du chef Gabriel Rucker, lauréat du prix James Beard (nommé Rising Star Chef en 2011 et Meilleur chef : Northwest en 2013, et nominé pour le prix Outstanding Chef en 2017), Le Pigeon attire les convives à ses tables communes pour des plats copieux et imaginatifs comme tartare d'agneau à la mandarine confite, feta, yaourt au poivre, topinambour et citron confit ; boulettes de côtes de bœuf aux saveurs de soupe à l'oignon et copeaux de truffe noire ; et nouilles moelleuses au cou d'agneau avec calamars croustillants, harissa, menthe et crème. Célébrant sa 11e année d'existence, Le Pigeon a créé trois plats incontournables : joue de bœuf bourguignon (actuellement servie avec risotto de panais, speck croustillant et conserva de champignons et romarin) ; le burger Le Pigeon (l'un des meilleurs d'Amérique) ; et les profiteroles de foie gras en dessert.

#62 Pêche (Nouvelle-Orléans, Louisiane)

Pêche démontre que le chef Donald Link peut aussi glorifier le poisson que le porc (principalement dans son célèbre Cochon). La maison des lauréats du prix James Beard du meilleur chef South Ryan Prewitt et Stephen Stryjewski et du choix des James Beard Awards 2014 pour le meilleur nouveau restaurant d'Amérique, le restaurant est centré autour d'un foyer ouvert à charbon. Le poisson entier grillé quotidien - peu importe ce que c'est - est toujours un choix judicieux, mais les toasts aux crevettes, la trempette au thon fumé, la bisque de crevettes au curry, le gombo aux fruits de mer et les écrevisses avec jalapeño capellini sont tous addictifs. Les classiques comme le poisson-chat étouffé ne devraient pas non plus être négligés, et vous feriez bien de commencer par un plateau de fruits de mer.

#61 Le Coucou (New York, New York)

Peut-être qu'aucun nouveau restaurant n'a reçu autant d'applaudissements en 2016 que Le Coucou, le restaurant français haut de gamme du restaurateur Stephen Starr et du chef Daniel Rose - un Américain dont les autres établissements, Spring, La Bourse et la Vie et Chez la Vieille sont à Paris - c'est insuffler une nouvelle vie à un genre en voie de disparition. Beaucoup le considèrent comme un changement de paradigme légitime, ramenant les classiques français comme la quenelle de brochet, la crêpe de volaille aux foies gras et la tête de veau ravigote à leur juste place dans le canon gastronomique de New York sans l'étouffement ou la prétention habituels.C'est le New York classique, le français classique et une visite incontournable.

#60 Gotham Bar & Grill (New York, New York)

La plupart des restaurants de la ville de New York se considéreraient chanceux de même avoir une critique dans le New York Times. Depuis son ouverture en 1984, le Gotham Bar and Grill a été évalué pas moins de six fois par la Grey Lady. Encore plus impressionnant, il a marqué 15 étoiles - cinq critiques trois étoiles (quatre est la meilleure) depuis que le chef Alfred Portale a pris ses fonctions en 1985. Le style culinaire pourrait être appelé classique new américain, ce qui se traduit par des plats tels que le tartare de thon albacore avec Vinaigrette de concombre japonais, shiso et gingembre sucré au miso ; foie gras poêlé de la vallée de l'Hudson aux figues fraîches, amandes grillées, avoine, compote de fruits secs et purée de dattes ; et branzino grillé avec haricots canneberges, chorizo, fenouil caramélisé, oignons cippolini et romesco. Vous voulez entendre une anecdote amusante sur le style d'empilage caractéristique de Portale pour le dressage des aliments ? Le chef a déclaré que cela provenait de lui en essayant de trouver des moyens de faire plus avec moins. "Plutôt que d'essayer de cuisiner un gros morceau de poisson, je le couperais en deux morceaux minces, puis je les empilerais."

#59 Avec (Chicago, Illinois)

Le point de repère de Paul Kahan à la rencontre des assiettes partagées de la Méditerranée et du Midwest à Chicago, Avec, en affaires depuis 2003, a été conçu à l'origine comme un bar à vin. Alors que le vin est toujours l'un des points forts du restaurant, ce restaurant certifié vert étonnamment abordable a bâti sa réputation en transformant des ingrédients frais locaux du Midwest en interprétations uniques de plats méditerranéens traditionnels. Le chef Perry Hendrix (qui a succédé au lauréat du prix James Beard Koren Grieveson en 2010) prépare de petites assiettes comprenant de la brandade fouettée avec du pain à l'ail et de la ciboulette; de grandes assiettes comprenant du poisson entier rôti au caldo verde, des palourdes, des moules, des topinambours et du beurre de piri piri; et épaule de porc rôtie lentement avec ribollita toscane de chou frisé et vinaigrette salade de pommes et ricotta. Avec un préavis de 48 heures, vous pouvez également obtenir une épaule d'agneau entière rôtie avec pita, meze et sauces. Ne sautez pas l'assiette de fromages.

#58 Riz gras (Chicago, Illinois)

Un bon exemple d'un restaurant de quartier modeste qui dépasse largement son poids, Fat Rice, dans le quartier de Logan Square à Chicago, sert des plats sans prétention, magnifiquement préparés et pleins de saveurs inspirés en grande partie de la cuisine de Macao - le territoire chinois autonome (et paradis des casinos) . La cuisine macanaise commence à partir d'une base chinoise, mais intègre des influences non seulement de son maître colonial de longue date, le Portugal, mais aussi de l'Inde - y compris Goa, une autre ancienne colonie portugaise - et de diverses parties de l'Asie du Sud-Est. Les saveurs salées, terreuses et acidulées sont omniprésentes dans le menu inhabituel : Dégustez des plats tels que des crevettes au chili avec de l'ail et des haricots noirs fermentés, une soupe portugaise traditionnelle de pommes de terre et de saucisses, une côtelette de porc au curry avec des pommes de terre et des aubergines et le traditionnel « riz gras » macanais chargé de viandes, fruits de mer et saucisses, et vous commencerez à vous demander où cet idiome culinaire unique et particulièrement satisfaisant a été toute votre vie. La sélection de vins portugais, petite mais bien organisée, est un plus.

#57 Cosme (New York, New York)

Cosme, l'établissement à succès new-yorkais ouvert fin 2014 par Enrique Olvera, chef-propriétaire du Pujol le mieux noté de Mexico (avec le chef exécutif Daniela Soto-Innes), n'est l'idée de personne d'un «restaurant mexicain». Il n'y a aucune concession aux attentes des Yankees. Des mots comme tostada, aguachile et barbacoa apparaissent sur le menu, mais ils ne se connectent pas avec des aliments qui ressemblent à ce qu'ils suggèrent. Si vous avez envie de fajitas et d'assiettes combinées, cherchez ailleurs. Le tarif de Cosme, basé sur des ingrédients locaux ainsi que sur des importations en provenance du Mexique, n'est que de la bonne nourriture imprégnée de saveurs indéniablement mexicaines, quelle que soit sa composition et son apparence. Le menu en constante évolution propose des délices inattendus comme des tostadas de moules aux pieds de cochon et au concombre mexicain, du cobia au lieu de porc al pastor, des esquites (généralement un en-cas de maïs sauté) à base d'épeautre et de radicchio castelrosso, et du poulpe croustillant avec des pommes de terre marinées dans un taupe de noisette. Et les visiteurs ne doivent en aucun cas manquer les carnitas de canard, un aliment de base du menu, riche et croquant et fondant, et assez grand pour que trois ou quatre personnes puissent les partager.

#56 Hugo’s (Houston, Texas)

Hugo's a ouvert ses portes en 2002 dans un bâtiment restauré d'inspiration latine conçu par Joseph Finger (également responsable de l'hôtel de ville de style Art déco de Houston) et s'est lancé dans une approche régionale diversifiée de la cuisine mexicaine. Le chef Hugo Ortega, finaliste du prix James Beard 2013 du meilleur chef : Sud-Ouest, cuisine des plats élégants, inventifs et inspirants. Commandez le barbacoa d'agneau tant annoncé braisé à l'ail et aux piments puis rôti lentement à l'agave, et, pour le seul nom, les manchamanteles - décrits dans le menu comme le "tasseur de nappe" - un plat de porc et de poulet mijoté à la taupe. C'est facilement l'un des meilleurs restaurants mexicains du pays.

#55 NoMad (New York, New York)

Dirigé par le même duo que le célèbre Eleven Madison Park (chef Daniel Humm et restaurateur Will Guidara), The NoMad continue d'impressionner avec son menu complet qui remet le « restaurant » en « restaurant d'hôtel ». La salle à manger clubby mais aérée propose ce qui est devenu un plat légendaire de New York - poulet rôti pour deux avec foie gras, truffe noire et brioche (98 $) - sans oublier des délices comme le cochon de lait confit avec poires seckel, chicorée et pancetta; ou canard rôti aux endives et kumquats. Si vous cherchez à goûter à ce célèbre poulet mais que vous n'êtes pas tout à fait prêt à vous éclabousser, arrêtez-vous pour la version sandwich plus abordable à 29 $ servie pendant le brunch.

#54 Gabriel Kreuther (New York, New York)

Il est rare qu'un restaurant sérieux réussisse avec autant de succès que l'établissement éponyme du chef d'origine alsacienne Gabriel Kreuther (et récent ajout à l'Association Relais & Châteaux) lors de son ouverture en 2015. Kreuther a cuisiné sous la direction de son compatriote alsacien Jean-Georges Vongerichten puis à l'Atelier du Ritz-Carlton de New York avant d'attirer l'attention et d'être acclamé au Modern, le restaurant gastronomique de Danny Meyer au Museum of Modern Art. Il a quitté le dernier d'entre eux au début de 2014 et a ouvert cet endroit, une magnifique salle à manger (dans une vitrine peu prometteuse de la 42e rue), avec une suggestion de charme rustique avec des bois massifs récupérés dans une grange du Vermont et imprégnés de chaleur et de douceur. léger. Ici, Kreuther confectionne des assiettes exquises dans un style qui doit beaucoup à son territoire natal, beaucoup à la liberté d'imagination dont jouit un chef de toute provenance dans le Manhattan moderne, et beaucoup à ses matières premières de première qualité, qu'elles viennent de Long Île, Nouvelle-Écosse ou Hawaï.

#53 Trois Mec (Los Angeles, Californie)

Trois Mec est une collaboration entre le célèbre chef Ludo Lefébvre et Jon Shook et Vinny Dotolo, ces pionniers Animal and Son of a Gun de la cuisine nez-à-queue en Californie du Sud. Trois Mec (qui se traduit vaguement par «trois gars») est l'un des nombreux restaurants qui vendent des billets au lieu d'offrir des réservations, alors entrez dans cette ancienne pizzeria du centre commercial pour goûter au menu à cinq plats (110 $ par personne, sans compter alcool) peut être un défi (les billets sont en vente le premier vendredi de chaque mois, pour les réservations du mois). Lorsque vous entrez, cependant, attendez-vous à avoir l'un des dîners les plus avant-gardistes de Californie - et peut-être même du pays. Qu'est-ce que cela signifie? Autrefois, des plats comme le ceviche de crabe dormeur ; asperges blanches des Pays-Bas pochées au beurre, ailes de poulet confites, petits pois anglais et une noisette de mousse de foie de volaille ; et filet de boeuf au beurre de cacahuètes fumé. Attachez-vous et profitez-en.

#52 Charleston (Baltimore, Maryland)

Ouvert depuis 1997 à Baltimore, Maryland, le restaurateur Tony Foreman et le chef Cindy Wolf's Charleston sont la destination de prédilection des Baltimoreans aisés depuis plus de deux décennies. S'inspirant à la fois des influences françaises et du Lowcountry de la Caroline du Sud, le restaurant propose un menu à prix fixe de trois à six plats comme des huîtres frites à la semoule de maïs avec de la mayonnaise citron-cayenne et du cresson des hautes terres ; crevettes et gruau avec jambon tasso, andouille et gruau d'Anson Mills; ris de veau en cocotte au foie gras poêlé, pleurotes, macaroni et crème de cognac ; et cailles françaises grillées farcies aux pacanes, beignets d'oignons Vidalia et réduction de banyuls. Chaque élément de menu a un accord mets-vins correspondant; nous vous suggérons d'accepter leur offre.

#51 Spiaggia (Chicago, Illinois)

En affaires depuis 35 ans, en grande partie grâce aux compétences culinaires et au sens des affaires du chef Tony Mantuano, le Spiaggia étoilé au Michelin (« plage » en italien) a fait plus que n'importe quel restaurant pour montrer aux habitants de Chicago à quoi ressemble la cuisine italienne raffinée. aimer. Réouverture après une refonte en 2014 (la première depuis 1999), le restaurant a ajouté 50% de sièges supplémentaires avec vue, un nouveau salon et une cave à vin vitrée du sol au plafond, à température contrôlée, présentant 1 700 des près de 5 000 bouteilles de Spiaggia. . Le menu suit les plats italiens traditionnels d'antipasto, de pâtes, de secondi et de dessert, et une chose qui n'a pas changé est la capacité de Spiaggia à ravir les convives. Une grande partie de cela peut être attribuée à Mantuano et au chef de cuisine (et champion du «Top Chef») Joe Flamm, qui sert des plats alléchants comme des tortellini de canard aux cerises, à la pistache et au Parmigiano-Reggiano; bistecca alla fiorentina vieillie à sec avec sauce hollandaise à la truffe, navet et confiture d'oignons; et leurs célèbres gnocchis à la truffe noire, à la ricotta et au Parmigiano-Reggiano. Un menu dégustation de cinq ou huit plats est également disponible, pour 105 $ et 155 $, respectivement.

#50 Vetri Cucina (Philadelphie, Pennsylvanie)

Le Vetri Cucina, établissement phare du chef Marc Vetri à Philadelphie, en Pennsylvanie, âgé de 21 ans, propose aux convives des spécialités italiennes et italiennes sophistiquées et artisanales, servies uniquement sous la forme de menus de dégustation à six plats. Les articles disponibles sont répertoriés sous Antipasti, Pasta, Secondi et Dolce (dessert); Le chef de cuisine Matt Buehler personnalisera le menu à votre goût. Vous pourriez vous retrouver avec, par exemple, du chou-fleur rôti à la bagna cauda, ​​du lumache au ragù de canard, de la pintade aux champignons de saison et du soufflé à la polenta au chocolat en dessert. Tout est servi avec précision et grâce, et il y a une cave à vin de plus de 2500 bouteilles au choix.

#49 FIG (Charleston, Caroline du Sud)

Détendu, accessible et l'un des meilleurs restaurants de la ville depuis son ouverture en 2003, le joyau FIG du centre-ville de Charleston, en Caroline du Sud (abréviation de « Food Is Good ») sert une cuisine d'inspiration saisonnière en utilisant des ingrédients locaux et durables, dont beaucoup proviennent directement de l'agriculteur. Le chef Mike Lata propose un menu tournant de classiques simples mais raffinés comme le ragoût de poisson à la provençale et le cochon de lait et le riz Carolina Gold avec shishito, pousses de brocoli et chou napa, et met également l'accent sur les fruits de mer locaux, comme le mérou enneigé cuit au four avec sauce soubise, betterave, fenouil , et olives séchées. La cuisine peut sembler simple à première vue, mais avec les ingrédients les plus frais et de la plus haute qualité disponibles, la nourriture parle d'elle-même.

#48 Lanterne (Chapel Hill, Caroline du Nord)

Pour beaucoup, la lanterne du chef Andrea Reusing n'a pas besoin d'être présentée. Le restaurant d'inspiration asiatique avec une forte priorité pour l'utilisation d'ingrédients de la Caroline du Nord et a été largement reconnu. Le chef Reusing est le lauréat du prix James Beard 2011 du meilleur chef du Sud-Est et le restaurant a été demi-finaliste pour le prestigieux prix James Beard Outstanding Restaurant en 2017. Le menu est variable, mais les points forts incluent la poitrine de porc locale croustillante avec cinq- épices et chicharrones, côtelette de porc grillée à la citronnelle avec salade de papaye verte épicée et potée de fruits de mer avec boulettes de homard et crevettes sauvages locales.

#47 Le siège Catbird (Nashville, Tennessee)

Le siège Catbird est un comptoir informel de 22 places en forme de U ouvert uniquement du mercredi au samedi au cœur de Nashville, Tennessee. En affaires depuis 2011 et supervisé par une succession de chefs exécutifs qui ont tous passé du temps au célèbre Noma de Copenhague (le chef actuel Will Aghajanian vient de prendre les rênes plus tôt cette année), c'est une expérience interactive avec le chef au centre de l'action. Les offres changent tous les jours, il n'y a pas de menu fixe, les convives ne savent pas à quoi s'attendre jusqu'à leur arrivée, et le repas à plusieurs plats prend plus de deux heures à jouer. Une chose est sûre, cependant : les clients vont vivre une expérience culinaire unique avec uniquement les ingrédients de saison les plus frais dans l'un des restaurants les plus excitants d'Amérique.

#46 Gjelina (Venise, Californie)

Le restaurant de quartier par excellence, Gjelina, sur le boulevard à la mode Abbott Kinney, a ancré la scène des restaurants de Venise alors que le quartier est passé de crasseux à gastronomique. La cuisine américaine moderne du chef autodidacte Travis Lett est fermement ancrée dans l'abondance des découvertes du marché des agriculteurs, et le foyer et le four à bois témoignent de la rusticité ardente du restaurant, tout comme les visages mal rasés et les tenues minables et artistiques des clients typiques. . Des pizzas croustillantes à croûte mince et une liste de plats de légumes préparés de manière créative révèlent une sensibilité minimaliste qui nécessite beaucoup d'attention aux détails. Lett et son équipe ont ouvert trois autres restaurants à Venise et un restaurant à New York est en préparation, ce qui est une très bonne nouvelle pour les habitants de la côte est.

#45 City Grocery (Oxford, Mississippi)

La ville très unie d'Oxford, dans le Mississippi, a ouvert les bras au chef originaire de la Nouvelle-Orléans, John Currence, lorsqu'il a lancé City Grocery en 1992 et n'a jamais lâché prise. Attrapez une table sur le balcon du deuxième étage s'il ne fait pas trop chaud dehors et dînez sur les plats préférés du sud comme les crevettes et le gruau ou une muffaletta (offert uniquement au déjeuner, quand vous aurez du mal à choisir entre cela, le hamburger et le po'boy au rosbif), ou laissez-vous tenter par de délicieux plats comme l'osso bucco de porc du Mississippi, le magret de canard sumac fumé et grillé, et le ragù de lapin du Mississippi. N'oubliez pas que Currence a créé le meilleur des deux mondes pour lui-même, quelque chose dont vous voudrez probablement profiter quand vient le temps de prendre un dernier verre : un restaurant de chef en bas et le genre de bar où un chef voudrait traîner après travailler à l'étage.

#44 Bazar (Los Angeles, Californie)

Sous la direction du héros sans cesse inventif dont nous avons besoin en ce moment José Andrés, The Bazaar emmène les visiteurs dans une aventure culinaire sauvage, présentant des délices du vieux monde d'une manière audacieuse et inédite. La cuisine espagnole, à la fois traditionnelle et avant-gardiste, n'a pas de champion plus fervent et éloquent en Amérique qu'Andrés, propriétaire du restaurant en plusieurs parties et du parc à thème culinaire logé dans le Beverly Hills SLS Hotel. Une combinaison d'espaces de restauration et de salon qui couvrent toute la gamme entre ludique et détendu, The Bazaar est lié à un large menu de plats d'inspiration espagnole avec une touche distincte d'Andrés. Niché se trouve un comptoir de dégustation de 10 places appelé Somni qui propose un menu en constante évolution et est l'un des billets les plus populaires de la ville.

#43 Cotogna (San Francisco, Californie)

Complément décontracté du Quince attenant du chef Michael Tusk (« cotogna » signifie « coing » en italien), Cotogna est une salle à manger décontractée, ensoleillée et aux murs de briques où un menu changeant quotidiennement de pizzas au four à bois, de pâtes et de les viandes grillées et rôties à la broche sortent de la cuisine ouverte. Comme chez Quince, toute la viande est d'origine locale et les produits proviennent de la ferme Fresh Run de Bolinas (qui appartient à Tusk et sa femme, Lindsay), et tout se réunit pour célébrer la cuisine italienne régionale comme peu d'autres restaurants peuvent le faire. Ne manquez pas les simples et parfaits agnolitti del plin, les raviolis aux œufs de ferme et beurre noisette, la soupe locale de crabe dormeur ou la bistecca alla Fiorentina pour deux.

#42 Roister (Chicago, Illinois)

Le chef Grant Achatz avait passé toute sa carrière dans la gastronomie (avec des passages chez Charlie Trotter et The French Laundry avant d'ouvrir Alinea et Next), alors quand il a décidé d'ouvrir un endroit décontracté pour sa prochaine entreprise, le monde culinaire a retenu son souffle collectif. Le résultat final, bien sûr, est spectaculaire. Roister a une disposition unique - la cuisine est entièrement ouverte et partage essentiellement l'espace avec la salle à manger - et le menu est d'inspiration rustique mais extrêmement raffiné. Sur celui-ci, vous trouverez un plateau de canard Rohan avec du riz sale; poulet braisé, poché et frit à la camomille et topinambours; soc de porc glacé noir et orageux avec petits pois rouges et pacanes frites; chevreuil glacé au barbecue aux figues et garam masala ; et A-5 wagyu japonais au beurre d'oursin et champignons braisés et marinés. Et pour le dessert? Une barre chocolatée au foie gras aux noix noires, bretzel et caramel. Bien sûr, c'est amusant et invitant, et assez décontracté pour porter des jeans, mais un peu de cet éclat Achatz se cache toujours dans chaque bouchée.

# 41 Fearing (Dallas, Texas)

Situé dans le Ritz-Carlton Dallas, le Fearing's propose une cuisine moderne du sud-ouest de l'Amérique avec une approche de la ferme à la table. Le chef Dean Fearing a en quelque sorte écrit le livre sur la cuisine texane moderne (l'un de ses livres de cuisine s'appelle littéralement « The Texas Food Bible »). Que signifie « cuisine moderne du sud-ouest de l'Amérique » ? Taco de crevettes grillées avec mangue et oignon rouge mariné; enchilada de côtes levées au barbecue avec queso fundido; faux-filet de wagyu grillé au mesquite avec sauce à la vadrouille de l'ouest du Texas; et "Texas carpaccio" - bœuf wagyu à l'huile d'olive du Texas, grana padano, câpres croustillantes et betteraves dorées marinées. Avec de nombreux restaurants sur place, les convives peuvent choisir parmi n'importe quoi, du patio extérieur à la galerie plus haut de gamme.Si vous dînez aux côtés du chef dans Dean's Kitchen ou à la table du chef, recherchez le chef exubérant; il est presque toujours présent. Et assurez-vous de commander sa soupe de tortilla signature.

#40 Spago (Beverly Hills, Californie)

Le descendant plus élaboré mais immédiat du Spago original et révolutionnaire reste le vaisseau amiral de l'empire Wolfgang Puck en constante croissance. Oui, c'est plein de glamour et de paillettes - maintenant exposé dans une salle à manger élégante et semi-minimaliste, rénovée en 2012 - mais cela reste néanmoins un endroit où la nourriture est prise très au sérieux. Les fameuses pizzas Spago ne sont disponibles que pour le déjeuner (avec la "pizza juive" au saumon fumé de Puck également servie au bar), mais c'est presque dommage de perdre son appétit quand même (presque), compte tenu de tout le californien moderne de premier ordre. – des plats internationaux cuisinés ici sous la direction du lauréat du prix James Beard, Lee Hefter. Tartare de filet mignon de veau au mascarpone fumé ; garganelli à l'encre de seiche, homard du Maine, oignons doux confits et poutargue ; et le poulet demi-jidori rôti avec du fromage de chèvre, des truffes noires et de la purée de pommes de terre du Yukon sont des exemples de l'artisanat de Hefter.

#39 Blackbird (Chicago, Illinois)

Avec son intérieur minimaliste et son menu très imaginatif, exécuté par le chef de cuisine Ryan Pfeiffer, le Blackbird millésimé 1997 de Paul Kahan (du nom du terme d'argot français pour le raisin merlot) continue de plaire aux convives avec des créations toujours intéressantes mais jamais tout à fait outré. Panzanella de ris de veau avec prosciutto, bébé fenouil et canneberge; magret de canard de Rohan vieilli au kaki, olive, saucisson de canard et pommes de terre rattes ; Contre-filet et joue de bœuf de Slagel Farms avec du beurre umami, du gingembre mariné, des shiitakes et des haricots marins. Terreux et copieux, c'est la cuisine moderne du Midwest par excellence.

#38 Lucques (Los Angeles, Californie)

La chef Suzanne Goin a été nominée pour le James Beard Outstanding Chef of the Year Award chaque année de 2008 à 2013 (et finalement remportée en 2016) pour son premier projet, Lucques, qui a ouvert ses portes en 1998 et reste toujours aussi bon. Le restaurant brille avec une salle à manger chaleureuse, un patio enchanteur et un menu de plats brillants et savoureux (verts d'hiver avec betteraves rasées, avocat, grenades, orange sanguine et la relish épicée aux herbes et au chili du Moyen-Orient appelée zhoug ; paillard de poulet harissa grillé aux pois chiches, fenouil, menthe, yaourt au concombre et feta), à base de matières premières issues de sources « guidées par des principes de durabilité ». C'est l'un de ces endroits qui n'essaie pas d'innover tous les jours; tout va bien.

#37 août (Nouvelle-Orléans, Louisiane)

Le menu du chef Todd Pulsinelli au luxueux August, situé dans un bâtiment historique français-créole du XIXe siècle dans le quartier central des affaires de la Nouvelle-Orléans, montre un grand amour et une grande compréhension de la cuisine française, italienne et américaine de haut niveau, beaucoup de celui-ci interprété avec un accent de Louisiane. La salle à manger, avec ses hauts plafonds, ses briques apparentes, son éclairage tamisé, ses grandes fenêtres, ses nappes blanches, ses lustres en cristal et son service spectaculaire, est romantique, festive et élégante, et elle mérite tous les éloges qu'elle a reçus au fil des ans.

#36 Highlands Bar & Grill (Birmingham, Alabama)

Ce restaurant légendaire se concentrait sur les ingrédients locaux et durables avant que quiconque n'invente l'expression « locavore ». Le Highlands Bar & Grill a mis la scène culinaire de Birmingham, en Alabama, sur la carte lors de son ouverture en 1982, et le chef et copropriétaire Frank Stitt (qui dirige Highlands avec sa femme, Pardis) a déjà été intronisé au Who's Who de la James Beard Foundation de la nourriture et des boissons. Le restaurant a été nominé pour le restaurant exceptionnel à sept reprises. À quoi s'attendre d'un repas chez Highlands ? Il est parfois préférable de l'entendre directement de la source : « Nous servons un menu qui change tous les jours selon la technique française classique, incorporant les aliments de notre région du Sud. Nous aimons le panier en constante évolution que chaque récolte permet, des premiers œufs d'alose printanière aux crabes à carapace molle vivants et vifs bleu-vert qui arrivent quelques semaines plus tard. Les haricots à coquille, les tomates, le gombo et la pastèque de l'été apportent un sourire. Le gibier par temps plus frais de la venaison et de la caille, des légumes-racines et des légumes verts crée de la nourriture. Nos plats sont préparés avec respect et retenue pour laisser transparaître la bonté inhérente à chaque ingrédient.

#35 Husk (Charleston, Caroline du Sud)

Husk, situé en plein cœur du magnifique centre-ville historique de Charleston, célèbre les produits indigènes du Sud comme aucun autre restaurant ne peut le faire : si ce n'est pas du Sud, ils ne cuisineront pas avec, pas même l'huile d'olive. Mais cette règle stricte n'empêche pas du tout le restaurant le plus aimé du chef Sean Brock (même s'il a quitté son groupe de restaurants pour se concentrer sur Nashville l'année dernière) ; en fait, c'est la meilleure chose à ce sujet. Le menu axé sur le marché change tous les jours, mais s'ils sont disponibles, essayez les côtes de porc aigre-douces fumées lentement du Tennessee; fromage cheddar piment et craquelins de benne (sésame) maison et croustillant de jambon de pays ; Peaux de poulet frites du sud avec sauce piquante, miel et oignons verts ; et des enveloppes de laitue aux oreilles de cochon « Kentuckyaki », et vous serez d'accord. Si vous venez pendant le déjeuner, assurez-vous d'essayer le hamburger.

#34 Peter Luger (Brooklyn, New York)

Lorsque vous vous asseyez à votre table au Peter Luger, toujours bondé, situé dans un coin hors des sentiers battus du quartier de Williamsburg à Brooklyn, ne demandez pas de menu. Commandez simplement la salade de tomates et d'oignons, le bacon coupé en tranches épaisses, les épinards à la crème, les pommes de terre rissolées et le steak pour deux - un énorme porterhouse, grillé à une chaleur extrême avant d'être tranché, brièvement grillé à nouveau et présenté sur un plateau. Bien sûr, les serveurs sont peut-être un peu bourrus dans ce steakhouse de style allemand étonnamment décontracté qui existe depuis 1887, mais cela fait partie du spectacle. L'attraction vedette, le steak, est la raison pour laquelle nous avons nommé ce meilleur steakhouse d'Amérique. Il est vieilli à sec et découpé sur place, et quand il est présenté, dans toute sa splendeur croustillante, bien marbrée et costaud, votre mâchoire tombera. Utilisez la sauce à steak maison pour arroser les oignons et les tomates (ne le laissez pas près du steak) et préparez-vous à déposer une liasse d'argent ou à utiliser une carte de débit pour payer - aucune carte de crédit n'est acceptée.

#33 Pêcheur (San Francisco, Californie)

Le chef Joshua Skenes a enfin ouvert une suite à son restaurant révolutionnaire Saison, et même si Angler n'est ouvert que depuis septembre 2018, il a déjà fait assez de bruit pour être nommé le meilleur restaurant à ouvrir en Amérique au cours de la dernière année. par Esquire et plusieurs autres publications. Eh bien, nous ajoutons au refrain. Comme à Saison, la cuisine tourne autour d'un feu ouvert, mais ce restaurant est axé sur les fruits de mer, et est plus décontracté et moins cher que Saison (les applications coûtent en moyenne 20 $ et les entrées en moyenne 35 $ à 60 $). Le menu change tous les jours en fonction de ce que l'équipe de pêcheurs, chasseurs, cueilleurs, éleveurs et agriculteurs apporte, et le menu est extrêmement simple : tomates et vinaigre de miel, radicchio en X.O. sauce, artichauts épines et une variété de «poissons et viandes simplement rôtis sur la braise». Lorsqu'un chef aussi compétent que Skenes met la main sur certains des ingrédients de la plus haute qualité sur Terre et les cuisine simplement, une véritable magie gastronomique se produit.

#32 Minibar (Washington, D.C.)

Au minibar de Washington, D.C., le chef protéiforme José Andrés canalise la cuisine espagnole d'avant-garde dans l'expérience désormais familière du comptoir de dégustation. Perchez-vous sur l'un des deux comptoirs qui surplombent la cuisine, regardez les chefs utiliser méticuleusement des pinces et des pincettes pour préparer une rafale de petits plats en constante évolution, et attendez-vous à une expérience de « gastronomie moléculaire » remplie de tours du chapeau culinaires - pensez aux canards en caoutchouc comestibles, au pop-corn qui fume dans la bouche, et un churro à base de tendon de veau. Même avec un prix de 275 $ pour 25 à 30 (mini) cours, c'est une bonne affaire.

#31 Momofuku Ko (New York, New York)

Après que David Chang a déplacé le bar à nouilles qui a lancé sa carrière, il a rempli son espace en 2008 avec Momofuku Ko ("fils de Momofuku"), un simple comptoir avec une poignée de tabourets et des chefs préparant un menu de dégustation en constante évolution à la vue de la lieu de menu dégustation pour les convives. Cela l'a rendu encore plus célèbre. L'espace sans fioritures avait tellement de demandes pour un siège que le restaurant a mis en place ce qui semblait alors être un scandaleux système de réservation en ligne uniquement qui a engendré son propre marché noir. Les médias, l'élite culinaire et les convives curieux ont commencé à se réveiller tôt pour cliquer furieusement sur un éventuel lien de réservation de Momofuku Ko avant qu'il ne disparaisse. On peut affirmer que la scène des restaurants de la ville (et du pays) n'a plus été la même depuis. Mais en 2014, Chang a décidé de fermer le plus haut de gamme et le plus demandé de ses restaurants pour rouvrir à quelques pâtés de maisons, où il a gagné 10 places autour d'un comptoir en noyer noir, un bar de six tabourets, cinq fois le stockage du vin, et une salle à manger privée. Les convives qui espèrent profiter de la dégustation de deux heures et demie à plusieurs plats, 255 $, dirigée par le chef vétéran de Momofuku, Sean Gray, trouveront heureusement que les réservations sont beaucoup plus faciles à obtenir. Et l'année dernière, le restaurant a ouvert un bar agrandi servant un menu à la carte peu coûteux qui a rapidement été salué comme l'un des meilleurs nouveaux ajouts à la scène culinaire de la ville; exemple: un pilon de poulet, pané et frit quatre fois et servi frais, qui est déjà devenu un favori culte.

#30 Gary Danko (San Francisco, Californie)

Gary Danko, dont la formation classique se concentre sur la cuisine française, méditerranéenne et régionale américaine, a reçu des distinctions de la part de la James Beard Foundation et de Michelin depuis qu'il a ouvert son restaurant éponyme de 75 places au quai de San Francisco en 1995. Choisissez parmi le des menus à prix fixe à trois, quatre ou cinq plats (29 $, 113 $ et 134 $, respectivement) et préparez des plats comme des huîtres glacées avec salsifis, poireaux et crème de laitue et filet de porc enveloppé de mousseline avec joues de porc braisées, butternut courge, châtaignes et relish raisin-pignon. Chez Gary Danko, tout est exécuté de manière experte et tout a un but et une place.

#29 Providence (Los Angeles, Californie)

Le chef Michael Cimarusti, qui a ouvert le très haut de gamme Providence avec le copropriétaire Donato Poto en 2005 à la périphérie sud d'Hollywood, sert des menus de dégustation du marché ainsi qu'un menu à la carte pour le déjeuner composé de fruits de mer durables soigneusement sélectionnés des deux côtes et au-delà, préparé avec beaucoup d'originalité. Big Island ormeau avec chanterelles de la côte centrale ; truite arc-en-ciel de la rivière Quinault avec mini carotte, sésame et wasabi; et la langouste de Californie avec navet de Tokyo, bergamote et caviar d'osetra ne sont que quelques exemples de l'éclat de Cimarusti. Avec trois menus de dégustation allant de 185 $ pour sept plats à 240 $ pour 11, Providence n'est pas pour les convives à petit budget. Mais le service impeccable combiné à la qualité des fruits de mer et à la perfection simple des assiettes que Cimarusti envoie montrent clairement que ce restaurant a peu d'égal.

#28 Topolobampo (Chicago, Illinois)

Topolobampo doit son nom à une ville portuaire du golfe de Californie, dans le nord-ouest de Sinaloa. Dans ce cousin d'à côté légèrement plus chic et plus ambitieux de son populaire Frontera Grill, Rick Bayless sert une cuisine mexicaine irrésistible d'un genre qu'on ne trouve pas en dehors de certains des meilleurs restaurants du Mexique même, même là-bas. Il est difficile de croire que cette institution de l'Illinois a maintenant plus de 25 ans. Les plats sont organisés en deux menus dégustation de cinq plats, à 95 $ et 110 $, respectivement. A quoi pouvez-vous vous attendre ? Cochon de lait rôti croustillant au taupe d'hiver ; gorditas fourrées de huitlacoche et d'aubergine; une sopa traditionnelle Azteca avec du poulet grillé sur bois ; et wagyu carne asada avec côtes courtes cuites lentement et mole negro. Bayless sert également actuellement un menu «Winter Beach Vacation» à sept plats, avec des plats inspirés des stations balnéaires mexicaines, pour 140 $.

#27 Jean Georges (New York, New York)

Jean-Georges Vongerichten est l'un des rares chefs de la ville de New York avec la distinction de quatre étoiles du New York Times. Dans son restaurant éponyme du Trump International Hotel and Tower, l'un des rares restaurants à New York où les messieurs sont tenus de porter des vestes, sa technique française classique relie l'ancien et le nouveau monde, évite les sauces lourdes et embrasse les épices et les saveurs de Cuisine asiatique. Le menu à prix fixe du Jean Georges, exécuté par le chef exécutif Mark Lapico, propose un assortiment de plats signature du chef, comme le foie gras en croûte de sésame avec des piments séchés. Le « caviar d'œufs » de Vongerichten, un œuf légèrement brouillé garni de crème fouettée et de caviar d'osetra, est l'un des plats les plus emblématiques du pays.

#26 Coi (San Francisco, Californie)

Le chef Daniel Patterson a choqué le monde culinaire en 2015 lorsqu'il a décidé de quitter le restaurant où il s'est fait un nom, Coi, afin de poursuivre d'autres projets (y compris le concept de fast-casual LocoL avec Roy Choi). Aujourd'hui, il est dirigé par le chef Erik Anderson, et le menu est passé du menu de Paterson centré sur les légumes à un répertoire plus axé sur les fruits de mer, avec des résultats spectaculaires (il a obtenu trois étoiles Michelin en 2017, mais a depuis été rétrogradé à deux). Le menu dégustation de 10 plats à 275 $ change tous les jours, mais attendez-vous à des plats comme des moules et des pétoncles à la pomme verte et à l'aïoli de pétoncles caramélisés, une tarte au foie gras aux aubergines et au gingembre grillés et de l'agneau aux blettes et au garum.

#25 é par José Andrés (Las Vegas, Nevada)

Le sans cesse inventif — l'enfer, le incessant — Señor Andrés est le roi de la cuisine espagnole (entre autres) en Amérique, nous apportant des ingrédients et des préparations authentiques sur le mode traditionnel, mais nous donnant également un goût made in America de la cuisine espagnole d'avant-garde telle qu'inventée par son mentor , Ferran Adria. Caché dans le Jaleo d'Andrés dans Le cosmopolite de Las Vegas, é est une sorte de frère du minibar d'Andrés à Washington, D.C. – bien qu'il dise que c'est plus conservateur que ce foyer de créativité. C'est "conservateur" comme la barbe à papa à la truffe, la peau de poulet croustillante en escabèche, le turbot avec de la moelle croustillante et du marc de café, et du papier de cacao avec des fraises séchées.

#24 Gramercy Tavern (New York, New York)

La Gramercy Tavern a peut-être encore l'air du moment, mais n'oubliez pas qu'elle est ouverte depuis 25 ans ; rappelez-vous que Tom Colicchio était partenaire fondateur et chef avant de partir pour ouvrir ses propres restaurants et devenir une star de la télévision. Avec Danny Meyer à la tête de l'émission et Michael Anthony (qui a déjà passé du temps chez Daniel et a aidé Dan Barber à développer son style influent à Blue Hill à Stone Barns) aux commandes de la cuisine, le restaurant continue d'exceller en servant une cuisine américaine raffinée sans prétention. Anthony, inspiré par l'Union Square Greenmarket à proximité, est devenu connu pour ses préparations de légumes simples. Les plats utilisent des produits à bon escient - pensez à la plie avec de la courge, des choux de Bruxelles et des graines de citrouille; ou omble chevalier avec chou, radis et bacon. Que vous goûtiez aux menus de saison ou de dégustation de légumes à six plats dans la salle à manger, ou optiez pour un repas à la carte plus décontracté à la taverne (il y a un hamburger spectaculaire au menu pendant le déjeuner), de l'œuvre d'art au somptueux floral des arrangements, et de la lueur de cuivre et de bougie à la réputation d'un service impeccable, un repas à Gramercy Tavern est un repas que vous n'êtes pas susceptible d'oublier de sitôt.

#23 Chez Panisse (Berkeley, Californie)

Célébrant plus de 40 ans d'activité, Chez Panisse est toujours aussi fort, régnant toujours comme l'un des restaurants les plus influents de l'histoire américaine. Parfois, il est difficile de se rappeler à quel point cet endroit a joué un rôle déterminant dans le changement de la scène culinaire américaine après son ouverture en 1971. Avant Chez Panisse, pratiquement personne en Amérique ne servait que des aliments frais et locaux et écrivait des menus quotidiens basés sur la saison. Alice Waters, une pionnière de la vie biologique (qui à l'origine a fait la grandeur du restaurant avec la légendaire Jeremiah Tower), sert toujours de superbes plats, à la fois dans le restaurant du rez-de-chaussée à un menu par nuit où les plats penchent vers l'Italie et la Provence - pensez au carpaccio de bar blanc avec vinaigrette à l'orange sanguine et copeaux de fenouil, suivi d'une épaule de porc rôtie à la broche avec sauce salmoriglio et haricots cannellini - et le café animé et diversifié à l'étage.

#22 Fille et la chèvre (Chicago, Illinois)

Girl & the Goat, le restaurant West Loop de 9 ans de Stephanie Izard, toujours plein à craquer, est une fête constante, où des plats de style familial audacieux, infiniment créatifs et d'inspiration mondiale sont confortablement installés. marcher sur la corde raide entre pousser les enveloppes et nourriture réconfortante. Le sens de la communauté et du confort sont évidents, de la bande originale des succès pop et rock jouant en arrière-plan à la large table de bar commune. Des plats comme des betteraves rôties cultivées localement avec des haricots verts, des anchois blancs, de la crème fraîche à l'avocat et de la chapelure ; raviolis d'escargots aux lardons et sauce tamarin-miso ; et la langue de canard, le thon et le poke de haricots noirs avec des wontons croustillants et du piri piri ne sont qu'une partie des raisons pour lesquelles Izard, vainqueur de la saison quatre de «Top Chef», a remporté le prix du meilleur chef de la Fondation James Beard: Great Lakes en 2013.

#21 Zahav (Philadelphie, Pennsylvanie)

Zahav est un chef-d'œuvre israélien moderne - un melting-pot de cuisines du Moyen-Orient et d'Europe centrale, entrelacé avec une main fine pour créer un festin de saveurs par le chef propriétaire Michael Solomonov.Installez-vous dans la salle à manger décontractée et chaleureusement éclairée de Zahav (« or » en hébreu) ​​et commencez par commander le houmous soyeux et éthéré avec du pain plat laffa maison et une sélection de six parfaitement équilibrés salatim, ou des salades de légumes. Passez ensuite aux mezze (petites assiettes) comprenant du chou-fleur frit avec du labneh, de l'ail, de la menthe et du piment d'Alep; haloumi in brik à la pomme et à l'airelle ; et cœurs de canard grillés avec patate douce et pomme schug avant de terminer avec une entrée grillée au charbon comprenant du poulet shashlik avec amba et tehina, un steak de cintre avec ajvar et harissa, et branzino avec concombre et tzatziki. De l'arak israélien à l'anis, des cocktails imaginatifs et l'une des plus grandes gammes de vins israéliens en dehors d'Israël complètent le tableau.

#20 Saison (San Francisco, Californie)

Le chef Joshua Skenes aurait facilement pu se reposer sur ses lauriers après avoir remporté trois étoiles Michelin pour son superbe Saison de San Francisco de 18 places en 2015. Le restaurant a toujours respecté quelques règles inaliénables - toute la cuisine tourne autour d'un feu ouvert, les ingrédients proviennent de les fournisseurs locaux et les produits commerciaux et importés sont évités au profit de la conservation en interne – mais Skenes et le légendaire chef Laurent Gras (du cher L20 de Chicago), qui sont venus à bord l'été dernier, n'ont pas peur de repousser les limites. Votre repas à plusieurs plats de 298 $ peut inclure quelques plats destinés à être mangés à la main (y compris la légendaire tranche de pain grillé débordant d'uni frais), la présentation peut être une réflexion après coup car les plats sont servis à table et le caviar maison peut être enveloppé dans algues et rôties sur une flamme nue. Des méduses, des antilopes et un énorme crabe-boîte pourraient faire leur apparition. Vous ne savez jamais vraiment ce qui sera au menu chez Saison, mais vous vous sentirez comme l'homme des cavernes le plus digne du monde en le mangeant.

#19 Mélisse, (Santa Monica, Californie)

Le chef-propriétaire de la Mélisse élégamment accoutrée, Josiah Citrin, est un vieux pro - son curriculum vitae comprend des passages au Vivarois autrefois trois étoiles à Paris, l'innovant Chinois sur Main de Wolfgang Puck et l'emblème Patina de Joachim Splichal - mais il n'y a rien de fatigué sur sa cuisine. Les spécialités qu'il sert sur les différents menus de dégustation - il a ici deux étoiles Michelin - sont toujours délicieuses et toujours créatives. Après 19 ans d'activité, Mélisse fermera ses portes plusieurs mois plus tard cette année pour rouvrir "avec un tout nouveau menu et concept", et nous avons hâte de voir ce que Citrin nous réserve pour son prochain acte.

#18 Benu (San Francisco, Californie)

Depuis que le chef Corey Lee a ouvert Benu au cœur du quartier SOMA de San Francisco après quatre ans à The French Laundry, il a toujours été classé parmi les meilleurs restaurants du pays. Lee est une étoile culinaire certifiée, et il continue également de collecter des étoiles : en 2016, Michelin en a donné trois à Benu, le mettant à égalité avec les restaurants les plus célèbres de Californie, et il conserve ces étoiles depuis lors. Les menus de Lee intègrent le meilleur de la cuisine asiatique et américaine, en les combinant de manière réfléchie. Dans l'assiette, tout cela se traduit par un menu dégustation à 310 $ comprenant « une grande variété de fruits de mer et de légumes, quelques plats de viande et quelques douceurs ». Prévoyez trois heures pour votre repas et quelques jours pour redescendre du high.

#17 Suivant (Chicago, Illinois)

Près de neuf ans après son ouverture, le restaurant révolutionnaire Next du chef Grant Achatz semble avoir toujours fait partie de l'avant-garde culinaire — ironie pour un restaurant dont le concept à prix fixe change tous les quatre mois. Next n'a rien de blasé. Vous ne savez jamais ce qui va être placé devant vous - cela peut être n'importe quoi, des croquettes liquides au poulet (menu elBulli) au meilleur macaroni au fromage du monde (menu Enfance). Eh bien, techniquement, ce ne sera ni l'un ni l'autre, étant donné qu'ils proviennent d'anciens menus et que les menus ici ne se répètent pas. Mais vous voyez l'idée. Next a rendu hommage au légendaire chef français Auguste Escoffier ; puis c'était un menu thaï futuriste ; suivi de l'Enfance ; un hommage au désormais fermé elBulli ; explorations de la Sicile et de Kyoto ; « The Hunt », un menu végétalien ; hommages au Bocuse d'Or, au Chicago Steakhouse… ça continue, et quel que soit le genre sur lequel ils se tournent n'est pas seulement fidèlement reproduit, il est en fait amélioré. Quoi qu'il en soit, la nourriture de Next est inventive et excitante sans être fantaisiste; de même, le service est irréprochable sans être flatteur.

#16 Per Se (New York, New York)

Dans une élégante salle à manger surplombant Central Park dans le Time Warner Center, Per Se respecte les normes établies par Thomas Keller à The French Laundry, recevant une note annuelle de trois étoiles de Michelin depuis 2006. Comme à The French Laundry, il y a deux dégustations menus, dont l'un est végétarien, mais le classique « huîtres et perles » de Keller est très certainement inclus dans la version non végétarienne (bien que les menus Per Se coûtent 355 $, tandis que ceux de The French Laundry sont plus abordables 325 $). Ici, il y a aussi un menu de dégustation de salon, avec cinq plats disponibles pour « seulement » 225 $.

#15 Guy Savoy (Las Vegas, Nevada)

La version originale parisienne de ce restaurant, qui mérite trois étoiles Michelin, est élégante et toujours merveilleuse. Le Las Vegas Guy Savoy possédait deux étoiles Michelin jusqu'à ce que les gens du pneu français abandonnent leur guide Vegas (il a toujours cinq étoiles de Forbes). Le menu « Prestige » à 385 $ ressemble beaucoup au menu parisien ; les deux contiennent des classiques modernes de la Savoie comme la soupe d'artichaut et de truffe noire; la table du chef Krug coûte 500 $ par personne, et si vous aimez dîner à la carte, les entrées se situent en moyenne autour de 110 $ (une assiette de pigeon sauvage à 125 $, agréable, canard, foie gras et chou avec un jus de gibier léger porte un avertissement de chevrotine).

#14 Daniel (New York, New York)

Un restaurant très adulte qui se développe dans l'Upper East Side de Manhattan depuis 1993, le produit phare de Daniel Boulud, Daniel, maintient des normes de service et de cuisine - la haute cuisine française, une espèce en voie de disparition aujourd'hui - qui remonte à une époque antérieure. Mais la cuisine est actuelle et superbe, et le menu change tous les jours. Si vous avez la chance d'obtenir une réservation, vous pourrez déguster des plats dans le cadre d'un menu à prix fixe à quatre plats à 158 $ ou à sept plats à 250 $ sous l'œil attentif du chef exécutif Jean-François Bruel. Mosaïque de Poularde et foie gras aux topinambours et cresson de Tahoon, vinaigrette d'hiver à la truffe noire et toast aux noisettes ; Salade écossaise de langoustines à la bavaroise de roquette, caviar d'esturgeon blanc, huile de wasabi et crème fraîche au yuzu ; et poitrine de pigeonneau grillée au thé noir et croûte de vadouvan, asperges et mâche font partie des plats qui pourraient vous être servis.

#13 Coing (San Francisco, Californie)

Situé dans un bâtiment historique en briques et bois datant de 1907 dans le quartier de Jackson Square à San Francisco, Quince est à la fois charmant et élégant. Le chef et propriétaire Michael Tusk, qui a remporté le prix James Beard 2011 du meilleur chef de la région du Pacifique, crée une expérience culinaire enracinée dans ses relations avec un réseau étroitement lié aux meilleurs fournisseurs de produits alimentaires de Californie du Nord. Chaque soir, le menu dégustation de 10 plats (295 $) propose des plats à base de légumes mettant en valeur les produits de saison, y compris certaines choses cultivées sur le jardin sur le toit du restaurant. Ceux qui espèrent goûter à la nourriture sans éclabousser sur un menu de dégustation devraient visiter le salon, où les plats à la carte coûtent en moyenne 65 $. C'est le moment idéal pour visiter - en 2017, Quince est passé de deux étoiles Michelin à trois.

#12 Dialogue (Santa Monica, Californie)

Le chef Dave Beran a passé des années en tant que bras droit de Grant Achatz - d'abord chez Alinea, puis en tant que chef exécutif de Next depuis son ouverture en 2011 jusqu'en 2016 (gagnant un James Beard Award pour ses efforts) - il n'est donc pas surprenant que lorsque il a décidé de voler de ses propres ailes, il a rêvé grand et audacieux. Dialogue est un restaurant et un comptoir de dégustation de 18 places (trois tables et huit places au comptoir) à partir desquels Beran et son équipe servent un menu de dégustation à plusieurs plats inspiré des saisons et influencé par le kaiseki japonais. Comme dans de nombreux comptoirs de dégustation haut de gamme (un repas ici coûte 225 $), le menu axé sur le marché change presque quotidiennement en fonction de ce qui est frais et de saison, mais l'objectif de Beran est de raconter une histoire à travers la nourriture. Attendez-vous donc à des plats comme du magret de canard fumé à froid garni de pommes crues compressées dans du vinaigre de cidre de pomme, du kombu braisé et du ragoût de pommes rôties, des poireaux frits et de la poudre de pomme fumée (destiné à imiter creuser dans les feuilles et trouver le sol en dessous); ragoût de fraises grillées et kombu, poireaux fondus au beurre et vin blanc, caviar d'osetra doré, laitue glacée et bulles de fraise fumée ; et couteaux et géranium parfumés au céleri et au persil et assaisonnés d'une vinaigrette au lait cru d'amande et à l'huile de géranium.

#11 Manresa (Los Gatos, Californie)

Depuis l'ouverture de son restaurant Los Gatos, trois étoiles au Michelin, Manresa (du nom d'une ville à environ une heure au nord-ouest de Barcelone) dans les contreforts des montagnes de Santa Cruz en 2002, le chef David Kinch a défié la catégorisation culinaire conventionnelle. La meilleure façon de le décrire, lui et sa cuisine, est d'utiliser un mot : original. Son menu de dégustation de 275 $ utilise des produits cultivés selon des pratiques biodynamiques et des plats présentant de vastes paysages d'ingrédients et de saveurs réfléchis et expérimentaux, mais jamais exagérés.

#10 Blue Hill à Stone Barns (Pocantico Hills, New York)

Organo-loca-sustainavore de haut niveau Dan Barber a trouvé la maison parfaite à Blue Hill at Stone Barns, un beau restaurant dans un cadre bucolique mais laborieux sur la ferme toute l'année et le centre éducatif à but non lucratif Stone Barns Center for Food and Agriculture dans un petit hameau new-yorkais appelé Pocantico Hills, créé par David Rockefeller en mémoire de sa femme. Ce restaurant littéral de la ferme à la table prépare des repas réservés en grande partie sur la récolte du jour, servis dans une salle à manger magnifique et minimaliste avec un plafond voûté, des planchers de bois récupérés, des murs de couleur crème, de nombreuses fenêtres, des tables bien espacées, des suspensions des plantes et (bien sûr) des nappes blanches. La salle à manger sereine et haut de gamme, la cuisine haut de gamme et le cadre bucolique se combinent pour créer l'une des expériences culinaires les plus romantiques d'Amérique.

#9 La grange à Blackberry Farm (Walland, Tennessee)

La cuisine de The Barn at Blackberry Farm à Walland, Tennessee, est si influente qu'elle a inspiré une nouvelle catégorie : Foothills Cuisine (les contreforts étant ceux des Smoky Mountains). La salle à manger ici est à peu près aussi haut de gamme et romantique que possible, avec des draps anciens, des chaises personnalisées, de l'argent sterling et une politique de vestes obligatoires. Si jamais il y avait une utilisation appropriée du terme « de la ferme à la table », c'est bien celui-ci : les produits et les produits du domaine entrent dans un menu dynamique de plats régionaux de Smoky Mountain avec une touche mondiale comme Springer Mountain Chicken avec du gruau de riz Carolina Gold, broccolini et champignons rôtis; salade de pommes et coeurs de canard vinaigrette au houblon, pacanes confites, crème fraîche et sauge ; et céleri-rave rôti au four avec panais, oignons cippolini et champignons.

#8 La blanchisserie française (Yountville, Californie)

Thomas Keller est un perfectionniste qui aborde la cuisine américaine contemporaine avec une technique classique. Sa blanchisserie française à Napa Valley, avec sa désormais célèbre porte bleue, a établi de nouvelles normes pour la gastronomie dans ce pays. Deux menus de dégustation de neuf plats à 325 $ sont élaborés chaque jour (un traditionnel, un végétarien), et aucun ingrédient n'est jamais répété tout au long du repas. Le classique « huîtres et perles », le tapioca perlé avec les huîtres d'Island Creek et le caviar d'esturgeon blanc, est un éternel favori. Alors que des articles comme le filet de morue de Chatham Bay sauté, le homard de Stonington Maine poché au beurre doux et la « calotte de bœuf » de Snake River Farms grillée au charbon de bois peuvent sembler assez simples, le raffinement avec lequel ils sont présentés est tout sauf.

#7 Inn at Little Washington (Washington, Virginie)

Le chef autodidacte Patrick O'Connell a ouvert ce restaurant de Virginie, à environ une heure de route de D.C., en 1978, et il est décoré, éclectique et luxueusement romantique. Il a formé des alliances avec des agriculteurs locaux et des producteurs artisanaux bien avant que cela ne soit à la mode, et est devenu un chef américain moderne et sophistiqué de premier ordre. Les plats du menu de The Inn at Little Washington peuvent inclure des classiques comme le caviar américain d'osetra avec des rillettes de crabe peekytoe et de concombre, le napoléon de homard du Maine réfrigéré avec des pommes Anna et du veau "Shenandoah" (longe enveloppée de prosciutto avec raviolis au jambon de pays et fontina). L'auberge, membre du groupe Relais & Châteaux, a une note AAA Five Diamond bien méritée.

#6 Le restaurant de Meadowood (Sainte-Hélène, Californie)

Il faut s'émerveiller devant le Meadowood, trois étoiles Michelin, dans la Napa Valley, et son chef, Chris Kostow. Kostow, l'un des chefs les moins médiatisés et les plus étonnants du pays, s'assoit tous les soirs pour rédiger des menus de dégustation pour les 70 clients du lendemain. Vous devrez disposer d'une pièce de monnaie pour l'expérience; le repas de neuf à dix plats coûte 350 $ et dure environ trois heures, le menu du comptoir du chef coûte 500 $ par personne, un repas de trois plats au bar coûte 125 $ et le menu « collations au coin du feu » coûte 90 $ – et si vous voulez vraiment profiter de l'expérience, vous devriez vraiment rester à l'hôtel de luxe adjacent, ce qui rendra la visite considérablement plus chère mais proportionnellement plus merveilleuse. Comment est la nourriture, demandez-vous? Attendez-vous à une cuisine américaine moderne mettant en vedette une technique magistrale et des mélanges habiles de texture et de saveur; tour à tour ludique, direct et sérieux. Meadowood est bon. Vraiment, vraiment bien.

#5 Atelier Crenn (San Francisco, Californie)

Il n'y a que 22 places à l'Atelier Crenn, produit phare de Dominique Crenn, née à Versailles, deux étoiles au guide Michelin, où les clients déposent 335 $ sur réservation à l'avance afin de découvrir ses menus de dégustation modernistes à plusieurs plats acclamés. Au lieu d'un menu, cependant, les invités reçoivent un poème original composé par Crenn; ses lignes correspondent vaguement à ce que les convives peuvent s'attendre à recevoir (Crenn décrit son style de cuisine comme une « culinaria poétique »). Par exemple, « Là où le large océan s'appuie contre la terre espagnole » est un consommé de jambon ibérique truffé versé autour de pommes de terre fumées, de calamars, de lardo et de purée d'encre de calamar ; et "Un éclat de sensation océanique, perles noires salées" est du caviar d'osetra doré fumé avec de l'huile d'algue, du citron séché et de la crème de riz koji fermenté. Il s'agit de trucs vraiment inventifs, sérieusement avant-gardistes, de haut niveau mais pas précieux ou prétentieux. Il faut un chef très créatif pour conceptualiser ces plats et un chef spectaculairement talentueux pour les réaliser ; il n'est donc pas étonnant que Crenn (notre chef américain de l'année 2016) ait été couronnée meilleure femme chef du monde en 2016 par les 50 meilleurs restaurants du monde de San Pellegrino et ait remporté le prix James Beard 2018 du meilleur chef : West. Si vous voulez goûter à la cuisine de Crenn mais que vous ne voulez pas vous ruiner, vous pouvez visiter le Petit Crenn, un bistrot inspiré de son enfance bretonne ; ou son bar à vin, le Bar Crenn.

#4 Joël Robuchon (Las Vegas, Nevada)

La cuisine est tout simplement exquise dans cette salle à manger richement meublée du MGM Grand Hotel & Casino à Las Vegas, Nevada, qui était le seul restaurant trois étoiles Michelin de la ville lorsque le guide a couvert Vegas. En tant que premier restaurant ouvert en Amérique par le célèbre et primé Robuchon, décédé en 2018, Joël Robuchon maintient les normes les plus élevées sous la direction du chef Christophe de Lellis. Tout est impeccable, de son service exceptionnel et de sa carte des vins impressionnante (et d'un prix impressionnant) à des plats aussi finement élaborés que Le Caviar Imperial, un disque de crabe royal garni d'une quantité suffisante de caviar d'osetra, sur une gelée de crustacés parsemée de purée de chou-fleur. Le menu dégustation de 18 plats, qui a été complètement repensé il y a deux ans, est une expérience vraiment mémorable.

#3 Le Bernardin (New York, New York)

Cet élégant restaurant de fruits de mer, dirigé par le chef Eric Ripert, est en tête de nombreuses listes de « best of » et a plusieurs distinctions à son actif, notamment des critiques quatre étoiles répétées du New York Times, une cuisine presque parfaite et des notes de service dans le guide Zagat , et plus de James Beard Awards que tout autre restaurant à New York. Ripert est un artiste travaillant avec des matières premières impeccables. Le dîner de quatre plats à prix fixe de 160 $ ​​propose une liste de délices de la mer, allant des premiers plats «presque crus» aux plats «légèrement cuits» en passant par (si vous le devez) des plats «sur demande» comme le pigeonneau, l'agneau et le filet mignon. Une dégustation de sept plats, 187 $ Le Bernardin, une dégustation de huit plats, 225 $, et une nouvelle dégustation végétarienne de huit plats, 170 $ sont également disponibles. Il y a aussi un menu Lounge à la carte étonnamment abordable. Mangez dans la salle à manger moderne du Bernardin sur fond de vagues peintes et dégustez des plats comme la langoustine poêlée avec croûton de foie gras et vinaigrette balsamique-truffe; sole de Douvres poêlée à la mouselline citron-pomme de terre et émulsion d'échalote ; et truite de mer fumée avec oignon rouge mariné et émulsion agrumes-miso.

#2 Alinea (Chicago, Illinois)

Le menu d'Alinea peut parfois sembler d'une simplicité trompeuse ("coquilles Saint-Jacques à l'arôme d'agrumes", "cochon laineux, fenouil, orange, calmar", etc.), mais ce qui apparaît dans l'assiette est absolument original et presque toujours éblouissant. Le chef/propriétaire Grant Achatz propose systématiquement l'une des cuisines contemporaines (ou modernistes, si vous préférez) les plus imaginatives et délicieuses du pays, et c'est mieux que jamais après sa fermeture il y a quelques années pour une rénovation complète de cinq mois. Le restaurant de Chicago, dans l'Illinois, propose désormais trois expériences distinctes : The Kitchen Table, un repas privé pour six personnes au bord de la cuisine (390 $ à 395 $); The Gallery, un repas de 16 à 18 plats avec deux places assises par soir de 16 (290 $ à 355 $); et The Salon, un menu de 10 à 12 plats « plus accessible » servi dans les trois salons du deuxième étage (190 $ à 285 $). Chez Alinea, vous ne savez jamais vraiment ce que vous allez être servi, mais une expérience de changement de paradigme est presque garantie.

#1 Onze Madison Park (New York, New York)

Bien qu'Eleven Madison Park ait ouvert en grande pompe et acclamé par la suite en 1998, c'est l'embauche par Danny Meyer de Daniel Humm, né en Suisse, pour diriger la cuisine en 2006 qui a élevé l'endroit au niveau des meilleurs restaurants du pays. Humm a acheté Eleven Madison à Meyer en 2011, en partenariat avec son homologue de la salle, Will Guidara, et n'a pas raté une miette. Le chef a le contrôle : alors que Humm adaptera son menu dégustation à plusieurs plats à 335 $ pour tenir compte des allergies, des restrictions alimentaires et des préférences d'ingrédients, il n'y a pas de sélection à la carte disponible (bien qu'un menu de cinq plats soit servi pour 175 $ en l'espace bar). Les détails des plats changent fréquemment, mais la technique est française contemporaine et moderniste.Les ingrédients sont fortement basés à New York, et les traditions culinaires sur lesquelles la nourriture est basée sont souvent celles de la rue Gotham ou de la charcuterie, produisant des résultats particulièrement uniques (un canard rôti vieilli à sec, parfumé à la lavande et au miel, est un ). Une rénovation récente a doucement modernisé la salle à manger (et complètement remanié la cuisine), et les réservations sont toujours aussi difficiles à obtenir. Si vous pouvez en attraper un, cependant, et que vous pouvez épargner les dépenses, il n'y a pas de meilleur restaurant en Amérique pour un repas d'occasion spéciale.

Le directeur éditorial fondateur du Daily Meal, Colman Andrews, a contribué à ce rapport.

Plus du repas quotidien :

101 meilleurs restaurants décontractés en Amérique

Les 50 meilleurs steakhouses d'Amérique

Les 101 meilleurs hamburgers d'Amérique

Les 101 plats de restaurant les plus emblématiques d'Amérique

La nourriture incontournable dans les 50 États


Les lauréats du prix James Beard 2019

Voici les gagnants des prix du restaurant et du chef 2019 de la James Beard Foundation. Félicitations à tous !

Vous voulez voir plus de photos ? Consultez notre album Facebook.

(Voir qui a remporté les médaillons aux Media Awards le vendredi 26 avril.)

Prix ​​de design de restaurant de la Fondation James Beard 2019

75 places et moins
Firme: Studio Writers
Projet : Atomix, NYC

76 sièges et plus
Firme : Conception des pièces et de la main-d'œuvre
Projet : Heure normale du Pacifique, Chicago

Autres restaurants et bars
Cabinet : Schwartz et Architecture (S^A)
Projet : El Pípila, San Francisco

Icône du design
Canlis
Seattle

Prix ​​​​de restaurant et de chef de la Fondation James Beard 2019

Meilleur nouveau restaurant
Frenchette
New York

Boulanger exceptionnel
Greg Wade
Pain Publicain de Qualité
Chicago

Programme de bar exceptionnel
Bar Agricole
San Francisco

Chef exceptionnel (présenté par All-Clad Metalcrafters)
Ashley Christensen
Dîner Poole&rsquos
Raleigh, Caroline du Nord

Chef pâtissier exceptionnel (Présenté par Lavazza)
Kelly champs
Willa Jean
La Nouvelle Orléans

Restaurant exceptionnel (présenté par l'eau minérale naturelle pétillante S.Pellegrino®)
Zahav
crême Philadelphia

Restaurateur exceptionnel (Présenté par Magellan Corporation)
Kevin Boehm et Rob Katz
Groupe de restaurants Boka (Boka, Girl & the Goat, Momotaro et autres)
Chicago

Service exceptionnel
Nourriture et vin de Frasca
Boulder, CO

Programme de vins exceptionnels (présenté par Robert Mondavi Winery)
Benu
San Francisco

Producteur exceptionnel de vin, de spiritueux ou de bière
Rob Tod
Brasserie Allagash
Portland, ME

Chef étoilé de l'année (Présenté par S.Pellegrino® Sparkling Natural Mineral Water)
Kwame Onwuachi
Amis et parents
Washington DC.

Meilleurs Chefs en Amérique (Présenté par Capital One®)

Meilleur chef : Great Lakes (IL, IN, MI, OH)
Beverly Kim et Johnny Clark
Parachute
Chicago

Meilleur chef : Mid-Atlantic (D.C., DE, MD, NJ, PA, VA)
Tom Cunanan
Mauvais Saint
Washington DC.

Meilleur chef : Midwest (IA, KS, MN, MO, NE, ND, SD, WI)
Ann Kim
Jeune Joni
Minneapolis

Meilleur chef : New York (Cinq arrondissements)
Jody Williams et Rita Sodi
Via Carota

Meilleur chef : Nord-Est (CT, MA, ME, NH, État de NY, RI, VT)
Tony Messine
Uni
Boston

Meilleur chef : Nord-Ouest (AK, ID, MT, OR, WA, WY)
Brady Williams
Canlis
Seattle

Meilleur chef : Sud (AL, AR, Commonwealth de Porto Rico, FL, LA, MS)
Vishwesh Bhatt
Snack-bar
Oxford, MS

Meilleur chef : Sud-Est (GA, KY, NC, SC, TN, WV)
Mashama Bailey
Le gris
Savannah, Géorgie

Meilleur Chef : Sud-Ouest (AZ, CO, NM, OK, TX, UT)
Charleen Badman
FnB
Scottsdale, Arizona

Meilleur chef : West (CA, HI, NV)
Michel Cimarusti
Providence
Los Angeles

2019 James Beard Foundation America & rsquos Classics Honorees (Présenté par American Airlines)

Pho 79
Garden Grove, Californie
Propriétaires : Thọ Trần et Liễu Trần

Jim&rsquos Steak & Spaghetti House
Huntington, Virginie-Occidentale
Propriétaires : Jimmie Tweel Carder, Larry Tweel et Ron Tweel

A&A Bake & Double Roti Shop
Brooklyn, État de New York
Propriétaire : Noel et Geeta Brown

Boulangerie Sehnert & Bieroc Café
McCook, NE
Propriétaires : Matt et Shelly Sehnert

Annie&rsquos Paramount Steakhouse
Washington DC.
Propriétaire : Paul Katinas

Fondation James Beard Humanitaire de l'année 2019

La cuisine généreuse
Organisme à but non lucratif qui fournit une aide d'urgence aux travailleurs des services alimentaires par le biais d'un soutien financier et d'un réseau de ressources communautaires.

Prix ​​2019 de la Fondation James Beard pour l'ensemble de ses réalisations

Patrick O&rsquoConnell
Cinq fois lauréat du James Beard Award, chef 3 étoiles Michelin, auteur et propriétaire de The Inn at Little Washington à Washington, VA

Vous voulez être le premier informé de l'actualité des Beard Awards ? Abonnez-vous à la newsletter des James Beard Awards.


Les lauréats du prix James Beard 2019

Voici les gagnants des prix du restaurant et du chef 2019 de la James Beard Foundation. Félicitations à tous !

Vous voulez voir plus de photos ? Consultez notre album Facebook.

(Voir qui a remporté les médaillons aux Media Awards le vendredi 26 avril.)

Prix ​​de design de restaurant de la Fondation James Beard 2019

75 places et moins
Firme: Studio Writers
Projet : Atomix, NYC

76 sièges et plus
Firme : Conception des pièces et de la main-d'œuvre
Projet : Heure normale du Pacifique, Chicago

Autres restaurants et bars
Cabinet : Schwartz et Architecture (S^A)
Projet : El Pípila, San Francisco

Icône du design
Canlis
Seattle

Prix ​​​​de restaurant et de chef de la Fondation James Beard 2019

Meilleur nouveau restaurant
Frenchette
New York

Boulanger exceptionnel
Greg Wade
Pain Publicain de Qualité
Chicago

Programme de bar exceptionnel
Bar Agricole
San Francisco

Chef exceptionnel (présenté par All-Clad Metalcrafters)
Ashley Christensen
Dîner Poole&rsquos
Raleigh, Caroline du Nord

Chef pâtissier exceptionnel (Présenté par Lavazza)
Kelly champs
Willa Jean
La Nouvelle Orléans

Restaurant exceptionnel (présenté par l'eau minérale naturelle pétillante S.Pellegrino®)
Zahav
crême Philadelphia

Restaurateur exceptionnel (Présenté par Magellan Corporation)
Kevin Boehm et Rob Katz
Groupe de restaurants Boka (Boka, Girl & the Goat, Momotaro et autres)
Chicago

Service exceptionnel
Nourriture et vin de Frasca
Boulder, CO

Programme de vins exceptionnels (présenté par Robert Mondavi Winery)
Benu
San Francisco

Producteur exceptionnel de vin, de spiritueux ou de bière
Rob Tod
Brasserie Allagash
Portland, ME

Chef étoilé de l'année (Présenté par S.Pellegrino® Sparkling Natural Mineral Water)
Kwame Onwuachi
Amis et parents
Washington DC.

Meilleurs Chefs en Amérique (Présenté par Capital One®)

Meilleur chef : Great Lakes (IL, IN, MI, OH)
Beverly Kim et Johnny Clark
Parachute
Chicago

Meilleur chef : Mid-Atlantic (D.C., DE, MD, NJ, PA, VA)
Tom Cunanan
Mauvais Saint
Washington DC.

Meilleur chef : Midwest (IA, KS, MN, MO, NE, ND, SD, WI)
Ann Kim
Jeune Joni
Minneapolis

Meilleur chef : New York (Cinq arrondissements)
Jody Williams et Rita Sodi
Via Carota

Meilleur chef : Nord-Est (CT, MA, ME, NH, État de NY, RI, VT)
Tony Messine
Uni
Boston

Meilleur chef : Nord-Ouest (AK, ID, MT, OR, WA, WY)
Brady Williams
Canlis
Seattle

Meilleur chef : Sud (AL, AR, Commonwealth de Porto Rico, FL, LA, MS)
Vishwesh Bhatt
Snack-bar
Oxford, MS

Meilleur chef : Sud-Est (GA, KY, NC, SC, TN, WV)
Mashama Bailey
Le gris
Savannah, Géorgie

Meilleur Chef : Sud-Ouest (AZ, CO, NM, OK, TX, UT)
Charleen Badman
FnB
Scottsdale, Arizona

Meilleur chef : West (CA, HI, NV)
Michel Cimarusti
Providence
Los Angeles

2019 James Beard Foundation America & rsquos Classics Honorees (Présenté par American Airlines)

Pho 79
Garden Grove, Californie
Propriétaires : Thọ Trần et Liễu Trần

Jim&rsquos Steak & Spaghetti House
Huntington, Virginie-Occidentale
Propriétaires : Jimmie Tweel Carder, Larry Tweel et Ron Tweel

A&A Bake & Double Roti Shop
Brooklyn, État de New York
Propriétaire : Noel et Geeta Brown

Boulangerie Sehnert & Bieroc Café
McCook, NE
Propriétaires : Matt et Shelly Sehnert

Annie&rsquos Paramount Steakhouse
Washington DC.
Propriétaire : Paul Katinas

Fondation James Beard Humanitaire de l'année 2019

La cuisine généreuse
Organisme à but non lucratif qui fournit une aide d'urgence aux travailleurs des services alimentaires par le biais d'un soutien financier et d'un réseau de ressources communautaires.

Prix ​​2019 de la Fondation James Beard pour l'ensemble de ses réalisations

Patrick O&rsquoConnell
Cinq fois lauréat du James Beard Award, chef 3 étoiles Michelin, auteur et propriétaire de The Inn at Little Washington à Washington, VA

Vous voulez être le premier informé de l'actualité des Beard Awards ? Abonnez-vous à la newsletter des James Beard Awards.


Les lauréats du prix James Beard 2019

Voici les gagnants des prix du restaurant et du chef 2019 de la James Beard Foundation. Félicitations à tous !

Vous voulez voir plus de photos ? Consultez notre album Facebook.

(Voir qui a remporté les médaillons aux Media Awards le vendredi 26 avril.)

Prix ​​de design de restaurant de la Fondation James Beard 2019

75 places et moins
Firme: Studio Writers
Projet : Atomix, NYC

76 sièges et plus
Firme : Conception des pièces et de la main-d'œuvre
Projet : Heure normale du Pacifique, Chicago

Autres restaurants et bars
Cabinet : Schwartz et Architecture (S^A)
Projet : El Pípila, San Francisco

Icône du design
Canlis
Seattle

Prix ​​​​de restaurant et de chef de la Fondation James Beard 2019

Meilleur nouveau restaurant
Frenchette
New York

Boulanger exceptionnel
Greg Wade
Pain Publicain de Qualité
Chicago

Programme de bar exceptionnel
Bar Agricole
San Francisco

Chef exceptionnel (présenté par All-Clad Metalcrafters)
Ashley Christensen
Dîner Poole&rsquos
Raleigh, Caroline du Nord

Chef pâtissier exceptionnel (Présenté par Lavazza)
Kelly champs
Willa Jean
La Nouvelle Orléans

Restaurant exceptionnel (présenté par l'eau minérale naturelle pétillante S.Pellegrino®)
Zahav
crême Philadelphia

Restaurateur exceptionnel (Présenté par Magellan Corporation)
Kevin Boehm et Rob Katz
Groupe de restaurants Boka (Boka, Girl & the Goat, Momotaro et autres)
Chicago

Service exceptionnel
Nourriture et vin de Frasca
Boulder, CO

Programme de vins exceptionnels (présenté par Robert Mondavi Winery)
Benu
San Francisco

Producteur exceptionnel de vin, de spiritueux ou de bière
Rob Tod
Brasserie Allagash
Portland, ME

Chef étoilé de l'année (Présenté par S.Pellegrino® Sparkling Natural Mineral Water)
Kwame Onwuachi
Amis et parents
Washington DC.

Meilleurs Chefs en Amérique (Présenté par Capital One®)

Meilleur chef : Great Lakes (IL, IN, MI, OH)
Beverly Kim et Johnny Clark
Parachute
Chicago

Meilleur chef : Mid-Atlantic (D.C., DE, MD, NJ, PA, VA)
Tom Cunanan
Mauvais Saint
Washington DC.

Meilleur chef : Midwest (IA, KS, MN, MO, NE, ND, SD, WI)
Ann Kim
Jeune Joni
Minneapolis

Meilleur chef : New York (Cinq arrondissements)
Jody Williams et Rita Sodi
Via Carota

Meilleur chef : Nord-Est (CT, MA, ME, NH, État de NY, RI, VT)
Tony Messine
Uni
Boston

Meilleur chef : Nord-Ouest (AK, ID, MT, OR, WA, WY)
Brady Williams
Canlis
Seattle

Meilleur chef : Sud (AL, AR, Commonwealth de Porto Rico, FL, LA, MS)
Vishwesh Bhatt
Snack-bar
Oxford, MS

Meilleur chef : Sud-Est (GA, KY, NC, SC, TN, WV)
Mashama Bailey
Le gris
Savannah, Géorgie

Meilleur Chef : Sud-Ouest (AZ, CO, NM, OK, TX, UT)
Charleen Badman
FnB
Scottsdale, Arizona

Meilleur chef : West (CA, HI, NV)
Michel Cimarusti
Providence
Los Angeles

2019 James Beard Foundation America & rsquos Classics Honorees (Présenté par American Airlines)

Pho 79
Garden Grove, Californie
Propriétaires : Thọ Trần et Liễu Trần

Jim&rsquos Steak & Spaghetti House
Huntington, Virginie-Occidentale
Propriétaires : Jimmie Tweel Carder, Larry Tweel et Ron Tweel

A&A Bake & Double Roti Shop
Brooklyn, État de New York
Propriétaire : Noel et Geeta Brown

Boulangerie Sehnert & Bieroc Café
McCook, NE
Propriétaires : Matt et Shelly Sehnert

Annie&rsquos Paramount Steakhouse
Washington DC.
Propriétaire : Paul Katinas

Fondation James Beard Humanitaire de l'année 2019

La cuisine généreuse
Organisme à but non lucratif qui fournit une aide d'urgence aux travailleurs des services alimentaires par le biais d'un soutien financier et d'un réseau de ressources communautaires.

Prix ​​2019 de la Fondation James Beard pour l'ensemble de ses réalisations

Patrick O&rsquoConnell
Cinq fois lauréat du James Beard Award, chef 3 étoiles Michelin, auteur et propriétaire de The Inn at Little Washington à Washington, VA

Vous voulez être le premier informé de l'actualité des Beard Awards ? Abonnez-vous à la newsletter des James Beard Awards.


Les lauréats du prix James Beard 2019

Voici les gagnants des prix 2019 du restaurant et du chef de la Fondation James Beard. Félicitations à tous !

Vous voulez voir plus de photos ? Consultez notre album Facebook.

(Voir qui a remporté les médaillons aux Media Awards le vendredi 26 avril.)

Prix ​​de design de restaurant de la Fondation James Beard 2019

75 places et moins
Firme: Studio Writers
Projet : Atomix, NYC

76 sièges et plus
Firme : Conception des pièces et de la main-d'œuvre
Projet : Heure normale du Pacifique, Chicago

Autres restaurants et bars
Cabinet : Schwartz et Architecture (S^A)
Projet : El Pípila, San Francisco

Icône du design
Canlis
Seattle

Prix ​​​​de restaurant et de chef de la Fondation James Beard 2019

Meilleur nouveau restaurant
Frenchette
New York

Boulanger exceptionnel
Greg Wade
Pain Publicain de Qualité
Chicago

Programme de bar exceptionnel
Bar Agricole
San Francisco

Chef exceptionnel (présenté par All-Clad Metalcrafters)
Ashley Christensen
Dîner Poole&rsquos
Raleigh, Caroline du Nord

Chef pâtissier exceptionnel (Présenté par Lavazza)
Kelly champs
Willa Jean
La Nouvelle Orléans

Restaurant exceptionnel (présenté par l'eau minérale naturelle pétillante S.Pellegrino®)
Zahav
crême Philadelphia

Restaurateur exceptionnel (Présenté par Magellan Corporation)
Kevin Boehm et Rob Katz
Groupe de restaurants Boka (Boka, Girl & the Goat, Momotaro et autres)
Chicago

Service exceptionnel
Nourriture et vin de Frasca
Boulder, CO

Programme de vins exceptionnels (présenté par Robert Mondavi Winery)
Benu
San Francisco

Producteur exceptionnel de vin, de spiritueux ou de bière
Rob Tod
Brasserie Allagash
Portland, ME

Chef étoilé de l'année (Présenté par S.Pellegrino® Sparkling Natural Mineral Water)
Kwame Onwuachi
Amis et parents
Washington DC.

Meilleurs Chefs en Amérique (Présenté par Capital One®)

Meilleur chef : Great Lakes (IL, IN, MI, OH)
Beverly Kim et Johnny Clark
Parachute
Chicago

Meilleur chef : Mid-Atlantic (D.C., DE, MD, NJ, PA, VA)
Tom Cunanan
Mauvais Saint
Washington DC.

Meilleur chef : Midwest (IA, KS, MN, MO, NE, ND, SD, WI)
Ann Kim
Jeune Joni
Minneapolis

Meilleur chef : New York (Cinq arrondissements)
Jody Williams et Rita Sodi
Via Carota

Meilleur chef : Nord-Est (CT, MA, ME, NH, État de NY, RI, VT)
Tony Messine
Uni
Boston

Meilleur chef : Nord-Ouest (AK, ID, MT, OR, WA, WY)
Brady Williams
Canlis
Seattle

Meilleur chef : Sud (AL, AR, Commonwealth de Porto Rico, FL, LA, MS)
Vishwesh Bhatt
Snack-bar
Oxford, MS

Meilleur chef : Sud-Est (GA, KY, NC, SC, TN, WV)
Mashama Bailey
Le gris
Savannah, Géorgie

Meilleur Chef : Sud-Ouest (AZ, CO, NM, OK, TX, UT)
Charleen Badman
FnB
Scottsdale, Arizona

Meilleur chef : West (CA, HI, NV)
Michel Cimarusti
Providence
Los Angeles

2019 James Beard Foundation America & rsquos Classics Honorees (Présenté par American Airlines)

Pho 79
Garden Grove, Californie
Propriétaires : Thọ Trần et Liễu Trần

Jim&rsquos Steak & Spaghetti House
Huntington, Virginie-Occidentale
Propriétaires : Jimmie Tweel Carder, Larry Tweel et Ron Tweel

A&A Bake & Double Roti Shop
Brooklyn, État de New York
Propriétaire : Noel et Geeta Brown

Boulangerie Sehnert & Bieroc Café
McCook, NE
Propriétaires : Matt et Shelly Sehnert

Annie&rsquos Paramount Steakhouse
Washington DC.
Propriétaire : Paul Katinas

Fondation James Beard Humanitaire de l'année 2019

La cuisine généreuse
Organisme à but non lucratif qui fournit une aide d'urgence aux travailleurs des services alimentaires par le biais d'un soutien financier et d'un réseau de ressources communautaires.

Prix ​​2019 de la Fondation James Beard pour l'ensemble de ses réalisations

Patrick O&rsquoConnell
Cinq fois lauréat du James Beard Award, chef 3 étoiles Michelin, auteur et propriétaire de The Inn at Little Washington à Washington, VA

Vous voulez être le premier informé de l'actualité des Beard Awards ? Abonnez-vous à la newsletter des James Beard Awards.


Les lauréats du prix James Beard 2019

Voici les gagnants des prix du restaurant et du chef 2019 de la James Beard Foundation. Félicitations à tous !

Vous voulez voir plus de photos ? Consultez notre album Facebook.

(Voir qui a remporté les médaillons aux Media Awards le vendredi 26 avril.)

Prix ​​de design de restaurant de la Fondation James Beard 2019

75 places et moins
Firme: Studio Writers
Projet : Atomix, NYC

76 sièges et plus
Firme : Conception des pièces et de la main-d'œuvre
Projet : Heure normale du Pacifique, Chicago

Autres restaurants et bars
Cabinet : Schwartz et Architecture (S^A)
Projet : El Pípila, San Francisco

Icône du design
Canlis
Seattle

Prix ​​​​de restaurant et de chef de la Fondation James Beard 2019

Meilleur nouveau restaurant
Frenchette
New York

Boulanger exceptionnel
Greg Wade
Pain Publicain de Qualité
Chicago

Programme de bar exceptionnel
Bar Agricole
San Francisco

Chef exceptionnel (présenté par All-Clad Metalcrafters)
Ashley Christensen
Dîner Poole&rsquos
Raleigh, Caroline du Nord

Chef pâtissier exceptionnel (Présenté par Lavazza)
Kelly champs
Willa Jean
La Nouvelle Orléans

Restaurant exceptionnel (présenté par l'eau minérale naturelle pétillante S.Pellegrino®)
Zahav
crême Philadelphia

Restaurateur exceptionnel (Présenté par Magellan Corporation)
Kevin Boehm et Rob Katz
Groupe de restaurants Boka (Boka, Girl & the Goat, Momotaro et autres)
Chicago

Service exceptionnel
Nourriture et vin de Frasca
Boulder, CO

Programme de vins exceptionnels (présenté par Robert Mondavi Winery)
Benu
San Francisco

Producteur exceptionnel de vin, de spiritueux ou de bière
Rob Tod
Brasserie Allagash
Portland, ME

Chef étoilé de l'année (Présenté par S.Pellegrino® Sparkling Natural Mineral Water)
Kwame Onwuachi
Amis et parents
Washington DC.

Meilleurs Chefs en Amérique (Présenté par Capital One®)

Meilleur chef : Great Lakes (IL, IN, MI, OH)
Beverly Kim et Johnny Clark
Parachute
Chicago

Meilleur chef : Mid-Atlantic (D.C., DE, MD, NJ, PA, VA)
Tom Cunanan
Mauvais Saint
Washington DC.

Meilleur chef : Midwest (IA, KS, MN, MO, NE, ND, SD, WI)
Ann Kim
Jeune Joni
Minneapolis

Meilleur chef : New York (Cinq arrondissements)
Jody Williams et Rita Sodi
Via Carota

Meilleur chef : Nord-Est (CT, MA, ME, NH, État de NY, RI, VT)
Tony Messine
Uni
Boston

Meilleur chef : Nord-Ouest (AK, ID, MT, OR, WA, WY)
Brady Williams
Canlis
Seattle

Meilleur chef : Sud (AL, AR, Commonwealth de Porto Rico, FL, LA, MS)
Vishwesh Bhatt
Snack-bar
Oxford, MS

Meilleur chef : Sud-Est (GA, KY, NC, SC, TN, WV)
Mashama Bailey
Le gris
Savannah, Géorgie

Meilleur Chef : Sud-Ouest (AZ, CO, NM, OK, TX, UT)
Charleen Badman
FnB
Scottsdale, Arizona

Meilleur chef : West (CA, HI, NV)
Michel Cimarusti
Providence
Los Angeles

2019 James Beard Foundation America & rsquos Classics Honorees (Présenté par American Airlines)

Pho 79
Garden Grove, Californie
Propriétaires : Thọ Trần et Liễu Trần

Jim&rsquos Steak & Spaghetti House
Huntington, Virginie-Occidentale
Propriétaires : Jimmie Tweel Carder, Larry Tweel et Ron Tweel

A&A Bake & Double Roti Shop
Brooklyn, État de New York
Propriétaire : Noel et Geeta Brown

Boulangerie Sehnert & Bieroc Café
McCook, NE
Propriétaires : Matt et Shelly Sehnert

Annie&rsquos Paramount Steakhouse
Washington DC.
Propriétaire : Paul Katinas

Fondation James Beard Humanitaire de l'année 2019

La cuisine généreuse
Organisme à but non lucratif qui fournit une aide d'urgence aux travailleurs des services alimentaires par le biais d'un soutien financier et d'un réseau de ressources communautaires.

Prix ​​2019 de la Fondation James Beard pour l'ensemble de ses réalisations

Patrick O&rsquoConnell
Cinq fois lauréat du James Beard Award, chef 3 étoiles Michelin, auteur et propriétaire de The Inn at Little Washington à Washington, VA

Vous voulez être le premier informé de l'actualité des Beard Awards ? Abonnez-vous à la newsletter des James Beard Awards.


Les lauréats du prix James Beard 2019

Voici les gagnants des prix du restaurant et du chef 2019 de la James Beard Foundation. Félicitations à tous !

Vous voulez voir plus de photos ? Consultez notre album Facebook.

(Voir qui a remporté les médaillons aux Media Awards le vendredi 26 avril.)

Prix ​​de design de restaurant de la Fondation James Beard 2019

75 places et moins
Firme: Studio Writers
Projet : Atomix, NYC

76 sièges et plus
Firme : Conception des pièces et de la main-d'œuvre
Projet : Heure normale du Pacifique, Chicago

Autres restaurants et bars
Cabinet : Schwartz et Architecture (S^A)
Projet : El Pípila, San Francisco

Icône du design
Canlis
Seattle

Prix ​​​​de restaurant et de chef de la Fondation James Beard 2019

Meilleur nouveau restaurant
Frenchette
New York

Boulanger exceptionnel
Greg Wade
Pain Publicain de Qualité
Chicago

Programme de bar exceptionnel
Bar Agricole
San Francisco

Chef exceptionnel (présenté par All-Clad Metalcrafters)
Ashley Christensen
Dîner Poole&rsquos
Raleigh, Caroline du Nord

Chef pâtissier exceptionnel (Présenté par Lavazza)
Kelly champs
Willa Jean
La Nouvelle Orléans

Restaurant exceptionnel (présenté par l'eau minérale naturelle pétillante S.Pellegrino®)
Zahav
crême Philadelphia

Restaurateur exceptionnel (Présenté par Magellan Corporation)
Kevin Boehm et Rob Katz
Groupe de restaurants Boka (Boka, Girl & the Goat, Momotaro et autres)
Chicago

Service exceptionnel
Nourriture et vin de Frasca
Boulder, CO

Programme de vins exceptionnels (présenté par Robert Mondavi Winery)
Benu
San Francisco

Producteur exceptionnel de vin, de spiritueux ou de bière
Rob Tod
Brasserie Allagash
Portland, ME

Chef étoilé de l'année (Présenté par S.Pellegrino® Sparkling Natural Mineral Water)
Kwame Onwuachi
Amis et parents
Washington DC.

Meilleurs Chefs en Amérique (Présenté par Capital One®)

Meilleur chef : Great Lakes (IL, IN, MI, OH)
Beverly Kim et Johnny Clark
Parachute
Chicago

Meilleur chef : Mid-Atlantic (D.C., DE, MD, NJ, PA, VA)
Tom Cunanan
Mauvais Saint
Washington DC.

Meilleur chef : Midwest (IA, KS, MN, MO, NE, ND, SD, WI)
Ann Kim
Jeune Joni
Minneapolis

Meilleur chef : New York (Cinq arrondissements)
Jody Williams et Rita Sodi
Via Carota

Meilleur chef : Nord-Est (CT, MA, ME, NH, État de NY, RI, VT)
Tony Messine
Uni
Boston

Meilleur chef : Nord-Ouest (AK, ID, MT, OR, WA, WY)
Brady Williams
Canlis
Seattle

Meilleur chef : Sud (AL, AR, Commonwealth de Porto Rico, FL, LA, MS)
Vishwesh Bhatt
Snack-bar
Oxford, MS

Meilleur chef : Sud-Est (GA, KY, NC, SC, TN, WV)
Mashama Bailey
Le gris
Savannah, Géorgie

Meilleur Chef : Sud-Ouest (AZ, CO, NM, OK, TX, UT)
Charleen Badman
FnB
Scottsdale, Arizona

Meilleur chef : West (CA, HI, NV)
Michel Cimarusti
Providence
Los Angeles

2019 James Beard Foundation America & rsquos Classics Honorees (Présenté par American Airlines)

Pho 79
Garden Grove, Californie
Propriétaires : Thọ Trần et Liễu Trần

Jim&rsquos Steak & Spaghetti House
Huntington, Virginie-Occidentale
Propriétaires : Jimmie Tweel Carder, Larry Tweel et Ron Tweel

A&A Bake & Double Roti Shop
Brooklyn, État de New York
Propriétaire : Noel et Geeta Brown

Boulangerie Sehnert & Bieroc Café
McCook, NE
Propriétaires : Matt et Shelly Sehnert

Annie&rsquos Paramount Steakhouse
Washington DC.
Propriétaire : Paul Katinas

Fondation James Beard Humanitaire de l'année 2019

La cuisine généreuse
Organisme à but non lucratif qui fournit une aide d'urgence aux travailleurs des services alimentaires par le biais d'un soutien financier et d'un réseau de ressources communautaires.

Prix ​​2019 de la Fondation James Beard pour l'ensemble de ses réalisations

Patrick O&rsquoConnell
Cinq fois lauréat du James Beard Award, chef 3 étoiles Michelin, auteur et propriétaire de The Inn at Little Washington à Washington, VA

Vous voulez être le premier informé de l'actualité des Beard Awards ? Abonnez-vous à la newsletter des James Beard Awards.


Les lauréats du prix James Beard 2019

Voici les gagnants des prix du restaurant et du chef 2019 de la James Beard Foundation. Félicitations à tous !

Vous voulez voir plus de photos ? Consultez notre album Facebook.

(Voir qui a remporté les médaillons aux Media Awards le vendredi 26 avril.)

Prix ​​de design de restaurant de la Fondation James Beard 2019

75 places et moins
Firme: Studio Writers
Projet : Atomix, NYC

76 sièges et plus
Firme : Conception des pièces et de la main-d'œuvre
Projet : Heure normale du Pacifique, Chicago

Autres restaurants et bars
Cabinet : Schwartz et Architecture (S^A)
Projet : El Pípila, San Francisco

Icône du design
Canlis
Seattle

Prix ​​​​de restaurant et de chef de la Fondation James Beard 2019

Meilleur nouveau restaurant
Frenchette
New York

Boulanger exceptionnel
Greg Wade
Pain Publicain de Qualité
Chicago

Programme de bar exceptionnel
Bar Agricole
San Francisco

Chef exceptionnel (présenté par All-Clad Metalcrafters)
Ashley Christensen
Dîner Poole&rsquos
Raleigh, Caroline du Nord

Chef pâtissier exceptionnel (Présenté par Lavazza)
Kelly champs
Willa Jean
La Nouvelle Orléans

Restaurant exceptionnel (présenté par l'eau minérale naturelle pétillante S.Pellegrino®)
Zahav
crême Philadelphia

Restaurateur exceptionnel (Présenté par Magellan Corporation)
Kevin Boehm et Rob Katz
Groupe de restaurants Boka (Boka, Girl & the Goat, Momotaro et autres)
Chicago

Service exceptionnel
Nourriture et vin de Frasca
Boulder, CO

Programme de vins exceptionnels (présenté par Robert Mondavi Winery)
Benu
San Francisco

Producteur exceptionnel de vin, de spiritueux ou de bière
Rob Tod
Brasserie Allagash
Portland, ME

Chef étoilé de l'année (Présenté par S.Pellegrino® Sparkling Natural Mineral Water)
Kwame Onwuachi
Amis et parents
Washington DC.

Meilleurs Chefs en Amérique (Présenté par Capital One®)

Meilleur chef : Great Lakes (IL, IN, MI, OH)
Beverly Kim et Johnny Clark
Parachute
Chicago

Meilleur chef : Mid-Atlantic (D.C., DE, MD, NJ, PA, VA)
Tom Cunanan
Mauvais Saint
Washington DC.

Meilleur chef : Midwest (IA, KS, MN, MO, NE, ND, SD, WI)
Ann Kim
Jeune Joni
Minneapolis

Meilleur chef : New York (Cinq arrondissements)
Jody Williams et Rita Sodi
Via Carota

Meilleur chef : Nord-Est (CT, MA, ME, NH, État de NY, RI, VT)
Tony Messine
Uni
Boston

Meilleur chef : Nord-Ouest (AK, ID, MT, OR, WA, WY)
Brady Williams
Canlis
Seattle

Meilleur chef : Sud (AL, AR, Commonwealth de Porto Rico, FL, LA, MS)
Vishwesh Bhatt
Snack-bar
Oxford, MS

Meilleur chef : Sud-Est (GA, KY, NC, SC, TN, WV)
Mashama Bailey
Le gris
Savannah, Géorgie

Meilleur Chef : Sud-Ouest (AZ, CO, NM, OK, TX, UT)
Charleen Badman
FnB
Scottsdale, Arizona

Meilleur chef : West (CA, HI, NV)
Michel Cimarusti
Providence
Los Angeles

2019 James Beard Foundation America & rsquos Classics Honorees (Présenté par American Airlines)

Pho 79
Garden Grove, Californie
Propriétaires : Thọ Trần et Liễu Trần

Jim&rsquos Steak & Spaghetti House
Huntington, Virginie-Occidentale
Propriétaires : Jimmie Tweel Carder, Larry Tweel et Ron Tweel

A&A Bake & Double Roti Shop
Brooklyn, État de New York
Propriétaire : Noel et Geeta Brown

Boulangerie Sehnert & Bieroc Café
McCook, NE
Propriétaires : Matt et Shelly Sehnert

Annie&rsquos Paramount Steakhouse
Washington DC.
Propriétaire : Paul Katinas

Fondation James Beard Humanitaire de l'année 2019

La cuisine généreuse
Organisme à but non lucratif qui fournit une aide d'urgence aux travailleurs des services alimentaires par le biais d'un soutien financier et d'un réseau de ressources communautaires.

Prix ​​2019 de la Fondation James Beard pour l'ensemble de ses réalisations

Patrick O&rsquoConnell
Cinq fois lauréat du James Beard Award, chef 3 étoiles Michelin, auteur et propriétaire de The Inn at Little Washington à Washington, VA

Vous voulez être le premier informé de l'actualité des Beard Awards ? Abonnez-vous à la newsletter des James Beard Awards.


Les lauréats du prix James Beard 2019

Voici les gagnants des prix du restaurant et du chef 2019 de la James Beard Foundation. Félicitations à tous !

Vous voulez voir plus de photos ? Consultez notre album Facebook.

(Voir qui a remporté les médaillons aux Media Awards le vendredi 26 avril.)

Prix ​​de design de restaurant de la Fondation James Beard 2019

75 places et moins
Firme: Studio Writers
Projet : Atomix, NYC

76 sièges et plus
Firme : Conception des pièces et de la main-d'œuvre
Projet : Heure normale du Pacifique, Chicago

Autres restaurants et bars
Cabinet : Schwartz et Architecture (S^A)
Projet : El Pípila, San Francisco

Icône du design
Canlis
Seattle

Prix ​​​​de restaurant et de chef de la Fondation James Beard 2019

Meilleur nouveau restaurant
Frenchette
New York

Boulanger exceptionnel
Greg Wade
Pain Publicain de Qualité
Chicago

Programme de bar exceptionnel
Bar Agricole
San Francisco

Chef exceptionnel (présenté par All-Clad Metalcrafters)
Ashley Christensen
Dîner Poole&rsquos
Raleigh, Caroline du Nord

Chef pâtissier exceptionnel (Présenté par Lavazza)
Kelly champs
Willa Jean
La Nouvelle Orléans

Restaurant exceptionnel (présenté par l'eau minérale naturelle pétillante S.Pellegrino®)
Zahav
crême Philadelphia

Restaurateur exceptionnel (Présenté par Magellan Corporation)
Kevin Boehm et Rob Katz
Groupe de restaurants Boka (Boka, Girl & the Goat, Momotaro et autres)
Chicago

Service exceptionnel
Nourriture et vin de Frasca
Boulder, CO

Programme de vins exceptionnels (présenté par Robert Mondavi Winery)
Benu
San Francisco

Producteur exceptionnel de vin, de spiritueux ou de bière
Rob Tod
Brasserie Allagash
Portland, ME

Chef étoilé de l'année (Présenté par S.Pellegrino® Sparkling Natural Mineral Water)
Kwame Onwuachi
Amis et parents
Washington DC.

Meilleurs Chefs en Amérique (Présenté par Capital One®)

Meilleur chef : Great Lakes (IL, IN, MI, OH)
Beverly Kim et Johnny Clark
Parachute
Chicago

Meilleur chef : Mid-Atlantic (D.C., DE, MD, NJ, PA, VA)
Tom Cunanan
Mauvais Saint
Washington DC.

Meilleur chef : Midwest (IA, KS, MN, MO, NE, ND, SD, WI)
Ann Kim
Jeune Joni
Minneapolis

Meilleur chef : New York (Cinq arrondissements)
Jody Williams et Rita Sodi
Via Carota

Meilleur chef : Nord-Est (CT, MA, ME, NH, État de NY, RI, VT)
Tony Messine
Uni
Boston

Meilleur chef : Nord-Ouest (AK, ID, MT, OR, WA, WY)
Brady Williams
Canlis
Seattle

Meilleur chef : Sud (AL, AR, Commonwealth de Porto Rico, FL, LA, MS)
Vishwesh Bhatt
Snack-bar
Oxford, MS

Meilleur chef : Sud-Est (GA, KY, NC, SC, TN, WV)
Mashama Bailey
Le gris
Savannah, Géorgie

Meilleur Chef : Sud-Ouest (AZ, CO, NM, OK, TX, UT)
Charleen Badman
FnB
Scottsdale, Arizona

Meilleur chef : West (CA, HI, NV)
Michel Cimarusti
Providence
Los Angeles

2019 James Beard Foundation America & rsquos Classics Honorees (Présenté par American Airlines)

Pho 79
Garden Grove, Californie
Propriétaires : Thọ Trần et Liễu Trần

Jim&rsquos Steak & Spaghetti House
Huntington, Virginie-Occidentale
Propriétaires : Jimmie Tweel Carder, Larry Tweel et Ron Tweel

A&A Bake & Double Roti Shop
Brooklyn, État de New York
Propriétaire : Noel et Geeta Brown

Boulangerie Sehnert & Bieroc Café
McCook, NE
Propriétaires : Matt et Shelly Sehnert

Annie&rsquos Paramount Steakhouse
Washington DC.
Propriétaire : Paul Katinas

Fondation James Beard Humanitaire de l'année 2019

La cuisine généreuse
Organisme à but non lucratif qui fournit une aide d'urgence aux travailleurs des services alimentaires par le biais d'un soutien financier et d'un réseau de ressources communautaires.

Prix ​​2019 de la Fondation James Beard pour l'ensemble de ses réalisations

Patrick O&rsquoConnell
Cinq fois lauréat du James Beard Award, chef 3 étoiles Michelin, auteur et propriétaire de The Inn at Little Washington à Washington, VA

Vous voulez être le premier informé de l'actualité des Beard Awards ? Abonnez-vous à la newsletter des James Beard Awards.


Les lauréats du prix James Beard 2019

Voici les gagnants des prix du restaurant et du chef 2019 de la James Beard Foundation. Félicitations à tous !

Vous voulez voir plus de photos ? Consultez notre album Facebook.

(Voir qui a remporté les médaillons aux Media Awards le vendredi 26 avril.)

Prix ​​de design de restaurant de la Fondation James Beard 2019

75 places et moins
Firme: Studio Writers
Projet : Atomix, NYC

76 sièges et plus
Firme : Conception des pièces et de la main-d'œuvre
Projet : Heure normale du Pacifique, Chicago

Autres restaurants et bars
Cabinet : Schwartz et Architecture (S^A)
Projet : El Pípila, San Francisco

Icône du design
Canlis
Seattle

Prix ​​​​de restaurant et de chef de la Fondation James Beard 2019

Meilleur nouveau restaurant
Frenchette
New York

Boulanger exceptionnel
Greg Wade
Pain Publicain de Qualité
Chicago

Programme de bar exceptionnel
Bar Agricole
San Francisco

Chef exceptionnel (présenté par All-Clad Metalcrafters)
Ashley Christensen
Dîner Poole&rsquos
Raleigh, Caroline du Nord

Chef pâtissier exceptionnel (Présenté par Lavazza)
Kelly champs
Willa Jean
La Nouvelle Orléans

Restaurant exceptionnel (présenté par l'eau minérale naturelle pétillante S.Pellegrino®)
Zahav
crême Philadelphia

Restaurateur exceptionnel (Présenté par Magellan Corporation)
Kevin Boehm et Rob Katz
Groupe de restaurants Boka (Boka, Girl & the Goat, Momotaro et autres)
Chicago

Service exceptionnel
Nourriture et vin de Frasca
Boulder, CO

Programme de vins exceptionnels (présenté par Robert Mondavi Winery)
Benu
San Francisco

Producteur exceptionnel de vin, de spiritueux ou de bière
Rob Tod
Brasserie Allagash
Portland, ME

Chef étoilé de l'année (Présenté par S.Pellegrino® Sparkling Natural Mineral Water)
Kwame Onwuachi
Amis et parents
Washington DC.

Meilleurs Chefs en Amérique (Présenté par Capital One®)

Meilleur chef : Great Lakes (IL, IN, MI, OH)
Beverly Kim et Johnny Clark
Parachute
Chicago

Meilleur chef : Mid-Atlantic (D.C., DE, MD, NJ, PA, VA)
Tom Cunanan
Mauvais Saint
Washington DC.

Meilleur chef : Midwest (IA, KS, MN, MO, NE, ND, SD, WI)
Ann Kim
Jeune Joni
Minneapolis

Meilleur chef : New York (Cinq arrondissements)
Jody Williams et Rita Sodi
Via Carota

Meilleur chef : Nord-Est (CT, MA, ME, NH, État de NY, RI, VT)
Tony Messine
Uni
Boston

Meilleur chef : Nord-Ouest (AK, ID, MT, OR, WA, WY)
Brady Williams
Canlis
Seattle

Meilleur chef : Sud (AL, AR, Commonwealth de Porto Rico, FL, LA, MS)
Vishwesh Bhatt
Snack-bar
Oxford, MS

Meilleur chef : Sud-Est (GA, KY, NC, SC, TN, WV)
Mashama Bailey
Le gris
Savannah, Géorgie

Meilleur Chef : Sud-Ouest (AZ, CO, NM, OK, TX, UT)
Charleen Badman
FnB
Scottsdale, Arizona

Meilleur chef : West (CA, HI, NV)
Michel Cimarusti
Providence
Los Angeles

2019 James Beard Foundation America & rsquos Classics Honorees (Présenté par American Airlines)

Pho 79
Garden Grove, Californie
Propriétaires : Thọ Trần et Liễu Trần

Jim&rsquos Steak & Spaghetti House
Huntington, Virginie-Occidentale
Propriétaires : Jimmie Tweel Carder, Larry Tweel et Ron Tweel

A&A Bake & Double Roti Shop
Brooklyn, État de New York
Propriétaire : Noel et Geeta Brown

Boulangerie Sehnert & Bieroc Café
McCook, NE
Propriétaires : Matt et Shelly Sehnert

Annie&rsquos Paramount Steakhouse
Washington DC.
Propriétaire : Paul Katinas

Fondation James Beard Humanitaire de l'année 2019

La cuisine généreuse
Organisme à but non lucratif qui fournit une aide d'urgence aux travailleurs des services alimentaires par le biais d'un soutien financier et d'un réseau de ressources communautaires.

Prix ​​2019 de la Fondation James Beard pour l'ensemble de ses réalisations

Patrick O&rsquoConnell
Cinq fois lauréat du James Beard Award, chef 3 étoiles Michelin, auteur et propriétaire de The Inn at Little Washington à Washington, VA

Vous voulez être le premier informé de l'actualité des Beard Awards ? Abonnez-vous à la newsletter des James Beard Awards.


Les lauréats du prix James Beard 2019

Voici les gagnants des prix du restaurant et du chef 2019 de la James Beard Foundation. Félicitations à tous !

Vous voulez voir plus de photos ? Consultez notre album Facebook.

(Voir qui a remporté les médaillons aux Media Awards le vendredi 26 avril.)

Prix ​​de design de restaurant de la Fondation James Beard 2019

75 places et moins
Firme: Studio Writers
Projet : Atomix, NYC

76 sièges et plus
Firme : Conception des pièces et de la main-d'œuvre
Projet : Heure normale du Pacifique, Chicago

Autres restaurants et bars
Cabinet : Schwartz et Architecture (S^A)
Projet : El Pípila, San Francisco

Icône du design
Canlis
Seattle

Prix ​​​​de restaurant et de chef de la Fondation James Beard 2019

Meilleur nouveau restaurant
Frenchette
New York

Boulanger exceptionnel
Greg Wade
Pain Publicain de Qualité
Chicago

Programme de bar exceptionnel
Bar Agricole
San Francisco

Chef exceptionnel (présenté par All-Clad Metalcrafters)
Ashley Christensen
Dîner Poole&rsquos
Raleigh, Caroline du Nord

Chef pâtissier exceptionnel (Présenté par Lavazza)
Kelly champs
Willa Jean
La Nouvelle Orléans

Restaurant exceptionnel (présenté par l'eau minérale naturelle pétillante S.Pellegrino®)
Zahav
crême Philadelphia

Restaurateur exceptionnel (Présenté par Magellan Corporation)
Kevin Boehm et Rob Katz
Groupe de restaurants Boka (Boka, Girl & the Goat, Momotaro et autres)
Chicago

Service exceptionnel
Nourriture et vin de Frasca
Boulder, CO

Programme de vins exceptionnels (présenté par Robert Mondavi Winery)
Benu
San Francisco

Producteur exceptionnel de vin, de spiritueux ou de bière
Rob Tod
Brasserie Allagash
Portland, ME

Chef étoilé de l'année (Présenté par S.Pellegrino® Sparkling Natural Mineral Water)
Kwame Onwuachi
Amis et parents
Washington DC.

Meilleurs Chefs en Amérique (Présenté par Capital One®)

Meilleur chef : Great Lakes (IL, IN, MI, OH)
Beverly Kim et Johnny Clark
Parachute
Chicago

Meilleur chef : Mid-Atlantic (D.C., DE, MD, NJ, PA, VA)
Tom Cunanan
Mauvais Saint
Washington DC.

Meilleur chef : Midwest (IA, KS, MN, MO, NE, ND, SD, WI)
Ann Kim
Jeune Joni
Minneapolis

Meilleur chef : New York (Cinq arrondissements)
Jody Williams et Rita Sodi
Via Carota

Meilleur chef : Nord-Est (CT, MA, ME, NH, État de NY, RI, VT)
Tony Messine
Uni
Boston

Meilleur chef : Nord-Ouest (AK, ID, MT, OR, WA, WY)
Brady Williams
Canlis
Seattle

Meilleur chef : Sud (AL, AR, Commonwealth de Porto Rico, FL, LA, MS)
Vishwesh Bhatt
Snack-bar
Oxford, MS

Meilleur chef : Sud-Est (GA, KY, NC, SC, TN, WV)
Mashama Bailey
Le gris
Savannah, Géorgie

Meilleur Chef : Sud-Ouest (AZ, CO, NM, OK, TX, UT)
Charleen Badman
FnB
Scottsdale, Arizona

Meilleur chef : West (CA, HI, NV)
Michel Cimarusti
Providence
Los Angeles

2019 James Beard Foundation America & rsquos Classics Honorees (Présenté par American Airlines)

Pho 79
Garden Grove, Californie
Propriétaires : Thọ Trần et Liễu Trần

Jim&rsquos Steak & Spaghetti House
Huntington, Virginie-Occidentale
Propriétaires : Jimmie Tweel Carder, Larry Tweel et Ron Tweel

A&A Bake & Double Roti Shop
Brooklyn, État de New York
Propriétaire : Noel et Geeta Brown

Boulangerie Sehnert & Bieroc Café
McCook, NE
Propriétaires : Matt et Shelly Sehnert

Annie&rsquos Paramount Steakhouse
Washington DC.
Propriétaire : Paul Katinas

Fondation James Beard Humanitaire de l'année 2019

La cuisine généreuse
Organisme à but non lucratif qui fournit une aide d'urgence aux travailleurs des services alimentaires par le biais d'un soutien financier et d'un réseau de ressources communautaires.

Prix ​​2019 de la Fondation James Beard pour l'ensemble de ses réalisations

Patrick O&rsquoConnell
Cinq fois lauréat du James Beard Award, chef 3 étoiles Michelin, auteur et propriétaire de The Inn at Little Washington à Washington, VA

Vous voulez être le premier informé de l'actualité des Beard Awards ? Abonnez-vous à la newsletter des James Beard Awards.



Commentaires:

  1. Volar

    Bon site, j'ai particulièrement aimé le design

  2. Zur

    Dans aucun cas

  3. Trymman

    Merci pour ce message

  4. Arlin

    Cette idée a expiré

  5. Gerardo

    Je trouve que tu n'as pas raison. Je suis sûr. Je vous invite à discuter. Écrivez en MP, nous communiquerons.



Écrire un message