bj.mpmn-digital.com
Nouvelles recettes

Flétan sur purée de fèves à la menthe

Flétan sur purée de fèves à la menthe


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Ingrédients

  • 3 livres de fèves fraîches en gousse, décortiquées, ou 2 1/2 tasses de fèves surgelées à double pelure, décongelées
  • 2 cuillères à café plus 1/4 tasse de menthe fraîche hachée
  • 2 cuillères à café de zeste de citron finement râpé, divisé
  • 3/4 cuillère à café de gros sel casher
  • 2 pincées de piment rouge séché concassé, divisées
  • 6 filets de flétan de 5 onces de 3/4 po d'épaisseur
  • 9 cuillères à soupe d'huile d'olive extra-vierge, divisée
  • Farine tout usage (pour le dragage)

Préparation de la recette

  • Cuire les fèves dans une grande casserole d'eau bouillante salée 2 minutes; égoutter. Transférer dans un grand bol d'eau glacée. Fèves fraîches; peler si vous utilisez des haricots frais. DO AHEAD Peut être préparé 1 jour à l'avance. Couvrir et réfrigérer.

  • Mélanger 2 cuillères à café de menthe, 1 cuillère à café de zeste de citron, 3/4 cuillère à café de gros sel et 1 pincée de poivron rouge dans un petit bol. Disposer le poisson sur une grande plaque à pâtisserie à rebords. Frotter le mélange de menthe sur tout le poisson. DO AHEAD Peut être préparé 4 heures à l'avance. Couvrir et réfrigérer.

  • Chauffer 2 cuillères à soupe d'huile dans une grande poêle épaisse à feu moyen. Ajouter les fèves. Saupoudrer de gros sel, de poivre noir et d'une pincée de poivron rouge. Cuire jusqu'à ce que le tout soit chaud et tendre, en remuant de temps en temps et en ajoutant de l'eau par 1/4 de tasse si elle est sèche, environ 5 minutes. À l'aide d'un pilon à pommes de terre, écraser les haricots en purée grossière, en ajoutant de l'eau par 1/4 de tasse si elles sont sèches. Assaisonnez avec du sel et du poivre. Laisser reposer à température ambiante.

  • Tremper le poisson dans la farine en secouant l'excédent. Chauffer 2 cuillères à soupe d'huile dans chacune des 2 grandes poêles à feu moyen-élevé. Cuire le poisson jusqu'à ce qu'il soit légèrement doré et juste opaque au centre, environ 4 minutes de chaque côté.

  • Pendant ce temps, réchauffer la purée de fèves. Incorporer le 1/4 tasse de menthe restante, 1 cuillère à café de zeste de citron et 3 cuillères à soupe d'huile d'olive.

  • Répartir la purée de fèves dans les assiettes. Garnir de poisson et servir.

Section des critiques

Résumé des recettes de printemps

C'est officiellement le printemps et c'est une excellente nouvelle pour tous ceux qui aiment cuisiner ! Des baies à la rhubarbe en passant par les légumes verts délicats, la générosité des produits printaniers est à nos portes. Pour vous aider à profiter au maximum de la saison, j'ai créé une collection de recettes douces, moelleuses et de quelques purées pour vous inspirer dans les mois à venir. Cliquez sur n'importe quelle image pour voir la recette.

Soupe crémeuse aux asperges : des recettes simples
Elise Bauer

Soupe aux carottes et au gingembre : Food Network
Guy Fieri

Betteraves rôties à la feta : Food Network

Salade de pommes de terre aux œufs : Food Network

Pudding aux poireaux : Smitten Kitchen

Asperges, fromage de chèvre et pâtes au citron : Smitten Kitchen

Divan au poulet : bien manger avril/mai 2006

Saumon wasabi avec bok choy, chou vert et shiitakes : bon appétit
Rozanne Gold & Romulo Yanes

Flétan sur purée de fèves à la menthe : bon appétit
Molly Stevens et Lisa Hubbard

Agneau braisé à la romaine au vin blanc et artichauts : Contes à la fourchette
Julia della Croce

Parfaits aux fraises : cuisiner léger
Becky Luigart-Stayner Mary Catherine Muir

(Sautez les amandes effilées. Les miettes de biscuits devraient ramollir au fur et à mesure que le dessert refroidit, mais si vous êtes concerné ou si vous n'avez pas le temps pour l'étape de refroidissement, sautez également les miettes de biscuits.)


Les fèves, botaniquement classées comme Vicia faba, sont une ancienne légumineuse appartenant à la famille des Fabacées. Les gousses de haricot dodues et épaisses poussent sur des plantes saisonnières pouvant atteindre près de deux mètres de hauteur et sont l'une des plus anciennes plantes cultivées enregistrées parmi les civilisations anciennes. Les fèves sont également connues sous le nom de fèves, de haricots Windsor et parfois de féveroles et étaient historiquement utilisées comme culture couvre-sol. La plante Fava est connue pour sa capacité à nourrir les sols avec des nutriments ajoutés tels que l'azote et a été utile aux agriculteurs pour lutter contre les mauvaises herbes. Pendant de nombreuses années, les fèves ont été considérées davantage comme une culture de rotation et un aliment pour le bétail que comme une culture destinée à la consommation humaine, mais au fil du temps, les agriculteurs ont commencé à se tourner vers les haricots comme source importante de protéines. De nos jours, il existe de nombreuses variétés différentes de fèves, et les chefs considèrent les légumineuses précoces de saison fraîche comme un signe du printemps. Les fèves ne sont disponibles que pour une durée limitée et offrent une saveur vive et herbacée aux plats printaniers.

Les fèves sont une excellente source de fibres pour stimuler le tube digestif et sont riches en folate, qui aide à produire des globules rouges pour transporter l'oxygène dans la circulation sanguine. Les haricots sont également une bonne source de manganèse pour développer le tissu conjonctif dans le corps, de cuivre pour maintenir le métabolisme, de phosphore pour renforcer les os et les dents, et contiennent du fer, du potassium et du magnésium. Il est important de noter que certains consommateurs peuvent avoir un trait génétique connu sous le nom de favisme, une réaction causée par la consommation de grandes quantités de fèves pouvant provoquer une anémie. La discrétion doit être utilisée lors de la consommation de fèves. Discutez toujours des questions liées à la santé avec un médecin avant de manger de grandes quantités de haricots.


Cuisine israélienne populaire

Contrairement à d'autres pays, Israël n'a pas de plat national en raison du grand nombre de plats traditionnels. Suivant l'ordre d'un repas typique, les plats israéliens les plus connus sont :

Apéritifs israéliens

Les légumes et les salades sont toujours présents parmi les apéritifs israéliens. En effet, les apéritifs les plus typiques sont :

  • Baba Ganoush ou alors Salat Hatzilim se compose d'aubergines grillées, d'ail, de jus de citron, d'herbes, d'oignons, d'épices et de tahini. Une autre variante des salades d'aubergines comprend également de la mayonnaise, du yaourt, du fromage feta, des oignons, des tomates et des poivrons rôtis
  • Dolma est un plat composé de feuilles de vigne enveloppées, farcies de riz et d'épices. Il existe plusieurs variantes de la Dolma car c'est un plat typique de l'Arménie, de la Grèce et de la Syrie en plus d'Israël. Certains Israéliens utilisent des feuilles de mûrier au lieu de feuilles de vigne. La variante sans viande est la Ouiunelancı Dolma. La variante israélienne fourrée à la viande est garnie d'une sauce à la grenade et de cerises séchées. Il est d'usage que certains Juifs mangent du chou farci à l'occasion de la Sim'hat Torah. De plus, il s'agit d'un plat ancien originaire de l'Empire ottoman du XVIe siècle.
  • Hoummous est l'un des plats israéliens les plus célèbres. Le houmous et le pita sont un apéritif typique ou parfois un repas. Il existe différentes variétés de houmous, et il est courant de trouver du houmous frais à un hummusie, un restaurant qui prépare et vend du houmous
  • Salade Israélienne (vous pouvez trouver les détails ci-dessus dans la section Israel Street Food)
  • Khamutzim se compose de légumes marinés trempés dans de l'eau, du sel ou de l'huile d'olive. Les légumes habituellement employés sont les haricots, les poivrons, les choux, les câpres, les choux-fleurs, les carottes, les piments, les concombres, les aubergines, l'ail, les citrons, les oignons, les olives, les radis, les tomates et les navets.
  • Kubba se compose de riz, de semoule ou de burghul, d'oignons émincés, de bœuf haché, d'agneau ou de poulet. Ce plat est issu des traditions juives irakiennes, kurdes et syriennes
  • Meze ou Mezze ou Mazzaest un plat typique originaire du Moyen-Orient, des Balkans, de Grèce et d'Afrique du Nord. Il se compose de petits plateaux de différentes salades, légumes et sauces. Le meze israélien le plus populaire comprend le houmous, le babaganoush, le falafel, le fromage halloumi et le taboulé
  • Légumes grillés comme les poivrons, les piments, les tomates, les oignons, les aubergines, les pommes de terre et les courgettes sont toujours présents comme apéritifs et plats d'accompagnement
  • Salade Sabitch est basé sur le plat israélien Sabich, avec aubergines, œufs durs, tahini, salade israélienne, pomme de terre, persil et amba
  • Avocat Salat est une salade d'avocat de style israélien avec du jus de citron et des oignons verts. Depuis 1920, des avocatiers ont été plantés en Israël, devenant un régal hivernal pour les salades et les toasts
  • Sambusak est une pâte frite avec une garniture de purée de pois chiches, d'oignons frits et d'épices. Une autre version est celle avec une garniture de viande, oignons frits, persil, herbes et pignons de pin
  • Sigarim est une pâte phyllo frite ou cuite au four remplie d'un mélange de viande hachée, d'oignons et de pommes de terre aux épices
  • taboule est un plat végétalien du Levant composé de boulgour, d'oignon, de tomates, de persil, de menthe, d'huile d'olive, de jus de citron et de sel. Parfois dans le taboulé contient des graines de grenade
  • Tahini est la vinaigrette la plus populaire en Israël et couramment utilisée pour garnir les falafels, la viande, le poisson et les légumes. Il est obtenu à partir de graines de sésame grillées moulues, et c'est le principal présent dans le houmous, le babaganoush et le halva.

Sauces Israéliennes

Plusieurs condiments et sauces sont principalement utilisés dans les apéritifs avec du pain et des plats comme légumes. Les pansements israéliens les plus courants sont :

  • Amba est une sauce piquante à la mangue composée de mangues vertes marinées, de piment, de fenugrec, de sel, de curcuma et de vinaigre. Il vient du mot sanskrit āmra ça veut dire mangue. Cette vinaigrette est issue de la gastronomie traditionnelle sépharade et mizrahi, et en particulier les juifs irakiens ont apporté cette sauce en israélien. L'amba est une garniture qui accompagne les sandwichs, houmous et autres mezzés. C'est aussi une excellente garniture pour le shawarma, le falafel, le sabich, le meorav Yerushalmi et le kebab
  • Filfel Chumaou alors Pilpelshuma est une sauce piquante traditionnelle au piment libyen et à l'ail. Les principaux ingrédients sont des piments forts en poudre, des piments doux et de l'ail moulu. De plus, des graines de carvi et de cumin sont parfois incluses, ainsi que du jus de citron et du sel. Comme la harissa, le Filfel Chuma est utilisé comme sauce dans le poisson, les légumineuses, la viande, le riz, les salades, le shakshouka et les légumes.
  • Harissaest une sauce épaisse au piment rouge typique de la Tunisie. Les poivrons Baklouti et les poivrons rouges sont les ingrédients principaux avec l'huile d'olive, l'ail, les herbes et les épices telles que les graines de carvi et de coriandre, le cumin. Il existe aussi la variante aux pétales de rose, et son nom vient de l'arabe harassa, ce qui signifie se briser en morceaux. Ce condiment accompagne poissons, viandes, couscous, légumes et aussi tout simplement avec du pain. C'est une garniture courante dans le sabich, le shawarma et le shakshouka
  • Matboukha est un plat très épicé composé de poivrons rôtis et de tomates cuites à l'ail et au piment. C'est une sauce traditionnelle du Maghreb, et les Juifs d'Afrique du Nord ont apporté cette vinaigrette en Israël. Principalement utilisé comme apéritif et dans les plats traditionnels tels que la kofta, la shakshouka et le tajine
  • sirop d'orgeatest un sirop sucré à base d'amandes, de fleur d'oranger et d'eau de rose, et de sucre. Il est utilisé dans les cocktails et les desserts
  • Tzatzikiest une sauce à base de yaourt, de concombres, d'ail et d'huile d'olive. Des herbes telles que l'aneth, la menthe, le persil et le thym sont également utilisées pour faire ce condiment savoureux, un apéritif et un plat d'accompagnement.
  • Zhug est une sauce yéménite très épicée obtenue à partir de coriandre, cumin, piment fort, ail, huile d'olive et épices. En Israël, le zhug vert est préparé à partir de jalapenos et le zhug rouge est obtenu à partir de poivrons rouges.

Premiers cours israéliens

Étonnamment, Israël a de nombreux premiers cours. Le premier plat juif et israélien le plus célèbre est Soupe au poulet. Néanmoins, il y en a d'autres, non moins importants !

  • Boulgourest un grain entier obtenu à partir de blé séché et concassé. C'est un bon substitut au couscous, au quinoa et au riz.
  • Soupe au poulet se compose d'une soupe de poulet, de carottes, d'oignons, d'ail, de céleri, d'herbes telles que l'aneth et le persil et d'épices. Il existe de nombreuses variantes de soupe au poulet, selon les coutumes familiales et l'ethnie juive. Il est d'usage d'ajouter des pâtes, des boulettes ou des nouilles. Les sépharades ajoutent du riz ou de l'orzo et du jus de citron, de la menthe et de la coriandre. Les ashkénazes ajoutent parfois des nouilles, des boules de matzah ou shkedeimarak, c'est-à-dire la soupe aux amandes, très répandue en Israël.
  • Couscousest originaire d'Afrique du Nord, et il est généralement cuit dans couscoussière avec des épices. Il est répandu parmi les Juifs séfarades et servi avec des légumes, du poulet ou de l'agneau, du safran et du curcuma.
  • Soupe aux lentillesse compose de lentilles, oignons, ail, céleri, carottes et persil comme ingrédients essentiels. Les ingrédients supplémentaires de cette soupe savoureuse sont les pommes de terre, les pois chiches, les citrouilles et les tomates. En Israël, il est également courant de trouver des variantes avec de la viande, comme la soupe yéménite à la moelle osseuse, appelée ftut avec en plus de hawaï combinaison d'épices.
  • Ptitimest une pâte israélienne, également appelée Couscous israélien,et il est également bien connu comme Riz Ben Gourion. Comme tout type de pâtes, les ptitim peuvent être cuites et aromatisées de plusieurs manières. Il peut être bouilli, sauté et cuit au four avec du bouillon, du bouillon et des épices.
  • Soupe aux haricots blancsest une soupe séfarade composée principalement de haricots et de sauce tomate.
  • Riz blancest principalement présent dans plusieurs premiers plats israéliens comme les soupes. De plus, il est également servi avec de la viande, du poulet et des légumes. Les Juifs persans préparent leur typique riz vert, qui est une recette à base d'herbes fraîches et de riz. Une autre recette de riz traditionnel savoureuse est le Mujaddara, qui se compose de lentilles et de riz avec des oignons sautés. Anciennement, les Juifs séfarades ont créé le Orez Shu’it, une vieille recette de Jérusalem de haricots blancs, pâte de tomate et riz blanc.

Plats principaux israéliens

Les plats principaux israéliens peuvent comprendre des produits laitiers, du poisson, de la viande ou de la nourriture végétalienne.

  • Les fromagessont principalement répandus dans toute la région méditerranéenne, et les principaux fromages caractéristiques en Israël sont le fromage jaune, le fromage cottage, le fromage blanc à pâte molle, c'est-à-dire le fromage blanc. GvinaLevana ou Quark. Labné est un fromage blanc dérivé du yaourt, et c'est un fromage typique des Balkans et du Moyen-Orient qui peut être mangé nature ou avec de l'huile d'olive et du za’atar. Fromage Halloumi est produit avec un mélange de lait de chèvre et de brebis. C'est un fromage délicieux, surtout grillé ou frit. Fromage Tzfatest un fromage blanc semblable à la feta. Initialement, il a toujours été produit dans la ville israélienne de Tzfat par la laiterie Meiri depuis 1837, où le Brinzafromage, un fromage blanc crémeux, est également fabriqué. Un autre fromage israélien célèbre est le fromage feta bulgare, ce qui est très courant dans les sandwichs et les salades.
  • Israélien typiquePlats aux œufssommes Shakshuka, Omelettes et Haminados. Shakshouka se compose principalement d'œufs, de tomates, d'oignons, d'ail, de piment et de paprika. Les ingrédients supplémentaires peuvent être du poivron, de l'aubergine et de la feta. Omelettes sont faits d'œufs et d'oignons avec différentes herbes telles que des graines d'aneth, du persil, de la coriandre et des épices telles que le curcuma, le cumin et les poivrons. Haminados sont des œufs durs qui sont cuits au four, qui sont cuits dans des ragoûts de viande tels que le cholent.
  • Poissonest principalement disponible en Israël depuis la mer Méditerranée, la mer Rouge et la Galilée. De plus, il y a aussi des fermes piscicoles. Les poissons typiques sont la dorade royale, la truite, le poisson de Saint-Pierre, le mérou, le flétan et le tilapia. En Israël, le poisson peut être grillé, frit, cuit au four, braisé ou cuit dans une sauce piquante au piment. Chez les Ashkénazes, la carpe, le hareng et le saumon sont très diffus. La carpe est un poisson utilisé pour rendre le poisson gefilte populaire le Shabbat et d'autres fêtes juives. Le hareng est un poisson principalement présent au kiddouch du Shabbat. Dans la communauté russe, le hareng est servi avec des pommes de terre bouillies, du pain noir et de la crème sure. Un plat israélien typique est le poisson Koufta, poisson frit avec oignons, herbes, épices et une garniture de sauce au yaourt ou tahini.
  • Moi àest l'un des plats principaux, principalement le Shabbat et les fêtes. Les volailles les plus courantes sont le poulet et la dinde. Les recettes à base de poulet sont nombreuses, comme les plus courantes poulet au four, couscous cocotte de poulet, poulet albondigas ouboulettes de viande à la sauce tomate, pouletetdindeescalopes, et poulet aux olives. Boeuf unlbondigasà la sauce tomate sont aussi un plat traditionnel juif typique. Les kofta est similaire aux albondigas car il se compose d'un mélange de viande hachée, d'épices et d'herbes, cuit dans une sauce tomate avec des légumes et des haricots. D'autres plats de viande sont les manga, un barbecue du Moyen-Orient, kebab, merguez qui sont des saucisses maghrébines épicées de bœuf ou de mouton, les shish taouk qui se compose de poulet mariné, le chachlik, qui se compose de cubes de viande grillés en brochette. De plus, d'autres plats de viande sont les Moussaka, une recette à base d'aubergines avec de la viande hachée et des pommes de terre, et bien sûr, des ragoûts de viande comme le célèbre cholent.

Desserts israéliens

En Israël, il existe une ancienne tradition de cuisson de pâtisseries et de gâteaux sucrés. Outre les boulangeries locales, il y a aussi konditoria, pâtisseries et boulangeries de style européen appartenant à des immigrants européens. Les desserts israéliens traditionnels sont Halva, pâtisseries à la pâte phyllo, les séfarades gâteaux de semoule, les Ashkénazes babka, les ma’amoul, un biscuit à la semoule fourré aux dattes et aux noix comme les pistaches et les noix. Aditionellement, Kugel Yerushalmiest une délicatesse typique composée de sucre, d'huile de canola, de nouilles, d'œufs, de poivre noir et de sel. Biscuits tahinés et rugelachsont aussi les desserts préférés d'Israël et Baklava, une pâte filo fourrée aux noix. Sacher tourte, Linzer tourte, cheesecake, et strudel sont d'autres desserts apportés par les immigrants juifs européens, ils sont vendus dans les boulangeries et faits maison.

Matin typiquement israélien au café Aroma

Cet article a présenté le fantastique monde culinaire israélien, qui ne cesse d'étonner touristes et israéliens. La nourriture est un élément central de la culture israélienne, et il y a tellement de choses à découvrir dans le patrimoine alimentaire d'Israël.


Manger chez Andrea

J'aime cuisiner. J'adore cuisiner. J'adore manger. Voici quelques recettes que j'ai essayées et des critiques pour certains de mes aliments et restaurants préférés et moins préférés.

Salade de poires, flétan, ragoût de légumes et purée de pommes de terre à l'huile d'olive, oh mon dieu !

J'ai pris congé aujourd'hui. Dave et moi avons décidé de nous amuser. Nous avons travaillé un peu le matin, je me suis connecté pendant qu'il s'enfuyait à la base pendant environ une heure, puis nous sommes allés voir un film et déjeuner. Nous avons déjeuné au Downtowner à St. Paul. Pendant que nous étions là-bas, nous avons décidé ce que je ferais pour le dîner.

Nous avons acheté un livre de cuisine il y a quelques années intitulé "Tasting the Wine Country" de Sharon O'Connor. Je n'en ai jamais fait de recette ! C'était l'heure!

Nous avons choisi trois recettes du même B&B, Madrona Manor, dans notre endroit préféré dans la région viticole, Healdsburg. Nous ne sommes jamais allés au Manoir Madrona mais après avoir fait ces recettes, ce sera sur notre liste pour la prochaine visite !

La première recette était la salade de poires avec cresson, fromage bleu et vinaigrette au porto. Je vais être honnête, nous n'avons pas cherché de cresson et de frisée comme l'indiquait la recette, nous venons d'acheter de très beaux mélanges de verdure !

Cette vinaigrette est délicieuse ! Je ne suis pas un buveur de porto. Nous avons quelques bouteilles dans la maison qui ont probablement 10 ans ! Nous avons un ami qui aime le porto, donc notre bar le stocke. Nous n'avons pas vu notre buveur de porto depuis bien trop longtemps (où étiez-vous Kevin?!) Alors il y avait bien plus que la tasse dont j'avais besoin pour la vinaigrette.

Le porto est réduit à 1/4 tasse et ajouté à trois cuillères à soupe de vinaigre de vin rouge, une cuillère à soupe d'échalote émincée, 1/2 tasse d'huile d'olive extra vierge, sel et poivre. C'est délicieux! La salade est les verts, les poires en dés et le fromage bleu. Nous avons eu du délicieux fromage bleu Moody Blue qui allait parfaitement avec les poires! Pour la garniture, utilisez une cuillère à melon sur une poire !

Honnêtement, la recette de la vinaigrette fait beaucoup trop. Si j'avais préparé la salade comme indiqué, cela aurait été de la soupe! La bonne nouvelle c'est qu'il en reste pour demain !

Le côté féculent pour le dîner était la purée de pommes de terre à l'huile d'olive. Simple. Les pommes de terre Yukon Gold, le lait, le beurre et l'HOVE sont écrasés ensemble pour faire un merveilleux accompagnement! J'ai utilisé une EVOO infusée à l'ail dans les pommes de terre. Je n'ai pas pu m'en empêcher !

Notre côté végétarien était le ragoût de légumes de printemps. Celui-ci m'a vraiment choqué. Je n'allais même pas en faire car je n'aime pas les haricots de Lima et je ne suis pas non plus une grande fan des petits pois. Puis j'ai décidé que je devais au moins l'essayer. Le mélange de légumes était des haricots et des pois fa-fa-fava. Je ne suis pas fan des fèves. Je n'aime pas la texture et ils ont juste un goût, eh bien, vert. Je ne peux plus le dire, je suis un converti, c'était délicieux.

Pour commencer les légumes, blanchissez un bouquet de basilic, puis mettez-le en purée avec de l'huile d'olive et laissez-le égoutter. Les haricots et les petits pois sont bouillis dans un bouillon de légumes puis la purée de basilic et un peu de beurre sont ajoutés. Je les ai tous mangés !

Un avantage supplémentaire de ces légumes est que vous vous retrouvez avec de l'huile d'olive infusée au basilic supplémentaire à utiliser un autre jour!

Enfin le plat principal, le flétan poêlé. Dave et moi adorons le flétan ! Le poisson est simplement saisi dans une poêle jusqu'à ce qu'il soit cuit et servi sur les légumes et les pommes de terre.

Nous avons ouvert un Seghesio Home Ranch Zinfandel pour l'accompagner. Je sais, Dieu nous en préserve du vin rouge avec du poisson, mais ils sont la recette et le vin sont tous les deux de Healdsburg, alors nous avons pensé que tout allait bien! Le vin recommandé pour le repas était une marsanne. Eh bien, nous n'avions rien de tout cela dans la maison !

Nous sommes tous les deux bourrés. On va sortir avec les chiens pour la promenade puis je fais des bananes nourricières pour le dessert ! Même ramassé quelques Haagen Dazs!


Fèves : lentes, dangereuses et savoureuses

J'ai du mal à faire apprécier les fèves à ces personnes avec qui je vis. Quel est leur problème ? Pour moi, les favas ont une qualité prodigieuse elles m'émerveillent. Ma famille et quelques bons amis semblent penser que je suis un peu cinglé.

Je plante des graines de fava en septembre, peut-être en octobre. Les cultures d'été sont terminées et sorties vers le tas de compost, le jardin d'hiver est planté. La majeure partie est destinée à être consommée à travers les bettes d'hiver, le chou frisé, le persil, le brocoli, les oignons et plus encore. Mais, je remplis autant que possible avec des graines de fava. Ils germent, germent à l'automne puis sont en quelque sorte dormants en hiver alors que nous mangeons tous ces légumes crucifères (ma famille s'en plaint ici aussi). Puis, au tout début du printemps, les plantes de fava se réveillent et s'envolent vers le ciel, atteignant facilement une hauteur plus grande que moi. Beaucoup de gens les plantent comme “cultures de couverture”, ce sont des plantes qui fixent l'azote et renouvellent le sol, nourrissent le compost. À cette fin, ils sont enfouis ou compostés à cette période de l'année. Mais j'attends. Attendez que ces gousses soient extrêmement enceintes de haricots. Puis un jour au hasard en mai, je recrute des assistants pour sortir les plantes et trouver toutes les gousses (elles mesurent alors environ 9 pouces de long et sont gonflées d'environ 6 à 8 haricots). Nous emmenons ensuite les gousses dans la maison et commençons à les décortiquer, formant plus de compost et un tas de haricots étonnamment petit. Ces haricots sont ensuite brièvement plongés dans de l'eau bouillante pour les blanchir et détacher leur peau. Après les avoir plongés dans un bain de glace, je commence à décortiquer chaque grain de son enveloppe blanchâtre. “I” parce qu'à ce moment-là, j'ai généralement perdu tous mes assistants qui, d'une manière ou d'une autre, ne voient pas la beauté de ce processus.

Ensuite, avec mon petit tas choquant de haricots verts brillants, je peux préparer le dîner. Je reçois habituellement deux repas d'une récolte. Mes deux recettes préférées sont un ragoût avec saucisse, favas, tomates et papardelle et, purée de favas et menthe comme lit pour flétan. Les deux délicieux en effet mais, tous deux plus délicieux pour la célébration du passage des saisons et le miracle de la croissance. Les manger crée une expérience zen. Cela devient l'un de ces moments où vous faites une pause, inspirez et goûtez vraiment la nourriture sur votre langue.

Brièvement cependant, il y a un danger à manger des favas. Les personnes atteintes de la maladie héréditaire récessive liée à l'X peuvent développer une anémie hémolytique mortelle après avoir mangé des favas. Les personnes d'origine africaine, moyen-orientale et sud-asiatique sont le plus souvent touchées. Il pourrait donc être surprenant d'entendre que les favas sont le plus souvent appréciées dans ces mêmes régions du monde. La théorie derrière cela est que la condition de «favisme» offre une protection contre l'infection contre le paludisme.

Lent, nourrissant, dangereux et savoureux… Comment ne pas être impressionné par ces haricots ? En effet, il semble qu'une autre personne dans le coin les comprenne. Pour la fête des mères, on m'a donné un poème :

Chère maman,

Tu es aussi excitante que des radis, aussi jolie qu'une fleur.

Tu es aussi piquant que des poivrons et tu as toujours du thym pour m'aider.

Vous valez le travail comme les fèves et aussi doux que les mûres.


Cuisine méditerranéenne en Alaska

En anglais, fava fait référence à Vicia faba, de gros haricots dans de longues gousses vertes qui sont également connus sous le nom de fèves ou féveroles en anglais (en grec, ils sont appelés koukia). Cet article ne concerne pas Vicia faba.

Aujourd'hui, j'écris sur la fava grecque, Lathyrus clymenum L., une variété de pois cassés jaunes cultivée sur l'île égéenne de Santorin depuis au moins 3 500 ans. En grec, le mot “fave” peut faire référence aux pois cassés séchés ou à la pâte à tartiner pour apéritif qui en est faite.

Bien que la fava soit cultivée dans toute la Grèce, la fava de Santorin est légèrement plus sucrée que celle cultivée ailleurs et est largement considérée comme ayant une saveur supérieure. Santorin est également célèbre pour ses tomates «sans eau» et ses câpres. La tarte à la fava de Santorin utilise les trois ingrédients.

La croûte de la tarte est faite de purée de fava et constitue un bon moyen d'utiliser les restes. Pour faire la croûte, la fava cuite est mélangée à de la farine de semoule, pressée dans un moule à tarte et cuite jusqu'à ce qu'elle soit légèrement croustillante. La fava cuite développe une merveilleuse saveur de noisette qui rehausse les ingrédients de la garniture. Parce qu'il n'a pas besoin d'être déroulé, la croûte de fava est simple à faire.

La fava en purée est également la base de la Fava Pantremeni, ou « Marié » Fava. Le nom fait référence au mariage de la fava et des câpres, deux ingrédients très compatibles, dans un même plat. La recette ci-dessous pour Fava Pantremeni est basée sur un plat que nous avons mangé l'été dernier à Logia tis Ploris , une taverne de poisson athénienne.

Bien qu'il soit difficile de trouver de la fava en dehors de la Grèce, les pois cassés jaunes sont un bon substitut.

Tartes à la fava de Santorin avec tomates, câpres et œufs (Σαντορίνη Φάβα Πίτες με Ντομάτες, Κάπαρης και Αυγά)
Pour 6 personnes en apéritif
Adapté de
Simplement plaqué 2

Croûte:
1 1/2 tasses de purée de fava (voir recette ci-dessous)
6 – 10 c. farine de semoule

Garniture aux tomates :
2 cuillères à soupe. huile d'olive
1 1/2 tasse d'oignons tranchés finement, coupés en tranches de quart de lune
sel
Poivre noir fraichement moulu
1/2 c. piment d'Alep (optionnel)
1 boîte de 14,5 onces de tomates en dés, ou 1 1/2 tasses fraîches, avec jus
1/4 tasse d'eau
1 feuille de laurier
2 c. Origan
3 cuillères à soupe. tomates séchées hachées dans l'huile ou 1 1/2 c. pâte de tomate
2 cuillères à soupe. câpres, de préférence salées, rincées et trempées

Faire la croûte : Goûtez la purée de fava et ajoutez du sel, du poivre ou de l'origan, au besoin la croûte doit être bien assaisonnée ou la tarte sera fade. Incorporer 6 c. de farine de semoule et de farine supplémentaire si nécessaire pour faire une pâte qui a la texture d'une purée de pommes de terre épaisse la quantité de farine dépend du niveau d'humidité de la purée de fava. Goûtez à nouveau pour vous assurer que l'assaisonnement est correct. (Cela peut être fait à l'avance.)

Faire le remplissage : Faire revenir les oignons, légèrement assaisonnés de sel et de poivre noir fraîchement moulu, dans l'huile d'olive jusqu'à ce que les oignons ramollissent et commencent à dorer. Incorporer le piment d'Alep et cuire 1 minute. Incorporer les tomates, l'eau, les feuilles de laurier et l'origan. Porter à ébullition, baisser le feu et laisser mijoter pendant 45 à 60 minutes, ou jusqu'à ce que la sauce soit épaisse et que la majeure partie du liquide se soit évaporée. Éteindre le feu et incorporer les tomates séchées et les câpres. Goûtez et ajoutez du sel ou du poivre noir fraîchement moulu, au besoin. (Cela peut être fait à l'avance.)

Faire la tarte : Préchauffer le four à 425 & 176F.

Graisser légèrement 6 petits moules à tarte (je préfère les moules à tarte 4,5 à fond amovible). Répartir la pâte à fava entre les moules. Presser la pâte pour couvrir complètement le fond et les côtés du moule. Cuire au four pendant 10 à 15 minutes, ou jusqu'à ce que les croûtes soient légèrement dorées et croustillantes sur les bords. Baissez le four à 350°F.

Remplissez chaque croûte cuite de garniture à la tomate, en faisant une entaille dans la garniture suffisamment profonde pour contenir un œuf. Casser un œuf dans un petit bol et le verser délicatement dans le creux. Répétez jusqu'à ce que tous les œufs soient utilisés. Saupoudrer de sel et de poivre noir fraîchement moulu.

Cuire au four pendant 12 à 15 minutes, ou jusqu'à ce que les œufs soient cuits, les jaunes doivent être coulants et les blancs mous. Retirer les tartes des moules à tarte et servir immédiatement.

Fava Pantremeni (Φάβα Παντρεμένη)
Si vous n'avez pas accès à la fava grecque, les pois cassés jaunes sont le meilleur substitut que j'ai trouvé.

Purée de Fava :
1/2 tasse de fava de Santorin ou de pois cassés jaunes
6 cuillères à soupe. huile d'olive
1 tasse d'oignon en dés, 1/4” dés
sel
Poivre noir fraichement moulu
3 tasses d'eau
1 c. Origan
1 cuillère à soupe. jus de citron

Ingrédients Pantremeni :
1/2 tasse d'oignon en dés, 1/8” dés
3 cuillères à soupe. jus de citron
1/4 tasse d'huile d'olive, et plus pour arroser
4 c. Origan
1/4 tasse de câpres, rincées et séchées
1/4 tasse de tomates en dés, 1/8” dés (optionnel)

Faire la purée de fava : Mettez la fava dans une passoire et rincez sous l'eau froide courante. Faire revenir les oignons, légèrement assaisonnés de sel et de poivre noir fraîchement moulu, dans 1/4 tasse d'huile d'olive jusqu'à ce que les oignons ramollissent et commencent à dorer. Incorporer la fava rincée et l'eau, porter à ébullition, baisser le feu et laisser mijoter pendant 1 1/2 à 2 heures jusqu'à ce que la fava se transforme en une purée épaisse. Remuez régulièrement la fava pour vous assurer qu'elle ne colle pas au fond de la casserole, en particulier vers la fin du temps de cuisson.

Lorsque la fava a l'épaisseur souhaitée, éteignez le feu et incorporez l'origan, le jus de citron et les 2 c. huile d'olive. Goûtez et ajoutez du sel, au besoin. Couvrir d'un torchon et laisser refroidir à température ambiante. (A ce stade, la purée est prête à être utilisée dans Santorini Fava Pie, ci-dessus.)

Faire le Fava Pantremeni : Incorporer l'oignon coupé en dés, le jus de citron et l'huile d'olive dans la Purée de Fava. Étaler la purée sur une assiette. Arroser d'huile d'olive. Saupoudrer l'origan sur la purée, puis les câpres, puis les tomates (le cas échéant).

Servir avec un bol d'olives et du pain croûté, ou en apéritif à tartiner.

Ceci est mon entrée pour My Legume Love Affair – 9th Edition (MLLA9), créé par Susan de The Well-Seasoned Cook, que j'héberge en mars 2009.


Flétan au four dans un bouillon au safran sur une purée de pommes de terre avec un ragoût de tomates et d'olives noires

Ouais ok. Il semble donc (en entendant les grondements venant de la bouche de mes amis proches au moins) que la majorité de mes messages soient centrés sur la nourriture d'une manière ou d'une autre. Mais je ne peux pas sembler l'aider. Chaque recette que j'ai essayée récemment a été un succès et je me sens obligé de la partager.

Cette concoction de poisson et de safran au four que j'ai concoctée la semaine dernière ne fait pas exception. C'était absolument D-I-V-I-N-E. Oui, je suis d'accord, ce plat a un titre très long et cela demande un peu de travail de préparation, mais je vous promets que cela en vaut vraiment la peine.

Je le fais samedi soir pour 26 personnes. Souhaitez-moi bonne chance !

Tomate et olive noire ragoût :

3 cuillères à soupe d'huile d'olive extra vierge
1/2 tasse d'oignon haché
1 cuillère à soupe d'ail haché
1 livre de tomates prunes très mûres, pelées, épépinées, épépinées et coupées en dés
1 cuillère à soupe de concentré de tomate
1/2 tasse d'olives Kalamata, dénoyautées et coupées en deux
1/4 tasse de chiffonnade de basilic
1 cuillère à café de feuilles de thym finement hachées
Sel et poivre noir fraîchement moulu
1/4 cuillère à café de piment rouge broyé
1/2 cuillère à café de sucre (facultatif)

Dans une casserole, chauffer l'huile d'olive et faire revenir les oignons jusqu'à ce qu'ils soient translucides, environ 4 minutes. Ajouter l'ail et cuire encore 1 à 2 minutes. Ajouter les tomates, la pâte de tomates et les olives et cuire jusqu'à ce que la sauce soit épaisse et que la plupart des liquides se soient évaporés. Assaisonner avec des herbes et du sel et du poivre au goût, en ajoutant du sucre si nécessaire pour corriger l'acidité. Servir chaud sur du flétan cuit au four dans un bouillon au safran avec une purée de pommes de terre.

Purée de pommes de terre et bouillon au safran :

2 litres de bouillon de volaille
1 grosse pincée de safran (environ 1/4 once)
sel
5 grosses pommes de terre Idaho, pelées et coupées en cubes
1/3 tasse de beurre non salé, coupé en morceaux
1 1/4 tasse de lait chaud
Poivre blanc fraîchement moulu
3 grosses échalotes émincées
1 cuillère à soupe d'ail haché
2 cuillères à soupe d'huile d'olive
1/2 tasse d'oignons verts finement hachés

Dans une grande casserole, mélanger le bouillon de poulet et le safran et porter à ébullition. Saler au goût, ajouter les pommes de terre et cuire à couvert jusqu'à ce qu'elles soient tendres à la fourchette, environ 15 à 20 minutes. Filtrer le liquide dans une autre grande casserole et réserver. Ajouter le beurre aux pommes de terre et remuer et écraser jusqu'à ce qu'il soit complètement fondu. Ajouter le lait, bien mélanger et ajouter du sel et du poivre au goût. Gardez au chaud pendant la préparation du flétan. Dans une casserole, faire revenir les échalotes et l'ail dans l'huile d'olive jusqu'à ce qu'ils ramollissent, environ 3 minutes. Ajouter le bouillon de safran réservé et laisser mijoter 10 minutes. Ajouter les oignons verts et laisser mijoter 5 minutes. Garder au chaud jusqu'au moment de servir.

8 filets de flétan (6 onces)
Assaisonnement créole, la recette suit
1/4 tasse d'huile d'olive
1/2 tasse de bouillon au safran d'en haut

Préchauffer le four à 425 degrés F.

Assaisonner les filets de flétan d'assaisonnement créole des deux côtés. Frotter les filets avec de l'huile d'olive et placer sur une casserole peu profonde légèrement huilée ou une plaque à pâtisserie avec les côtés et verser le bouillon de safran autour des filets. Couvrir les filets sans serrer de papier parchemin ou de papier d'aluminium et cuire au four pendant 5 minutes, découvrir et cuire encore 5 minutes, ou jusqu'à ce que la chair se défasse facilement. Serve fillets in a large bowl on top of mashed potatoes, with saffron broth ladled over all and fish topped with a generous dollop of tomoato and black olive ragout.

Emeril’s ESSENCE Creole Seasoning (also referred to as Bayou Blast):

2 1/2 tablespoons paprika
2 cuillères à soupe de sel
2 cuillères à soupe d'ail en poudre
1 tablespoon black pepper
1 cuillère à soupe d'oignon en poudre
1 cuillère à soupe de poivre de cayenne
1 cuillère à soupe d'origan séché
1 cuillère à soupe de thym séché


Thursday, April 22, 2010

Indian Tofu Scramble with Spinch

Derek's gone - I get to experiment some more with tofu. In my latest issue of Food & Wine magazine, I came across this recipe and thought it looked pretty easy and pretty tasty!

I followed it to a T - well until the end when I realized it needed something else. but basically followed the complete recipe

Ingrédients

1 pound firm silken tofu, drained and crumbled
1 1/2 tablespoons vegetable oil
1/2 head of cauliflower, cut into 1/2-inch florets (2 cups)(I did a mixture of cauliflower and broccoli since that is what I had)
1 gousse d'ail, émincée
1 tablespoon finely grated fresh ginger
3/4 cuillère à café de cumin moulu
1/4 cuillère à café de coriandre moulue
1/4 teaspoon turmeric (optional)- I used it
3 cups baby spinach (3 ounces)- I probably used a little more
2 oignons verts, tranchés finement
Sel casher et poivre fraîchement moulu

My addition:
1/2 c. curry
1 T. chopped cilantro (on top)

1.Spread the tofu on paper towels to drain for 20 minutes.

2.Meanwhile, in a large skillet, heat the oil until shimmering. Add the cauliflower and cook over moderate heat, stirring occasionally, until browned, about 12 minutes. Add the garlic and ginger and cook until fragrant, about 30 seconds. Add the cumin, coriander and turmeric and cook until fragrant, about 30 seconds.

3.Stir in the tofu and cook over moderately high heat until warm, about 2 minutes. Add the spinach and scallions and cook, stirring occasionally, until the spinach is wilted, about 2 minutes. Assaisonnez avec du sel et du poivre. Spoon the scramble onto plates and serve.

Served a big portion of the scramble with a piece of toasted pita bread.

Résultat? Hmm..it was good. mais pas génial. Something was missing and I was having a hard time putting my finger on what it was. And then, AHA - it came to me - tomatoes! For some reason, I think that adding some diced tomatoes would really round out the dish, adding some acidity and juiciness (both of which it lacked). It would also tone down the spice flavors. at least, this is my hypothesis.

I'll try it again - but add tomatoes, I'll be curious to see the outcome!


Your Go-To Lenten Season Menu Maker

The Lenten season is right around the corner, so we took the liberty of putting together a dynamic list of wild-caught fish menu ideas, guaranteed to mitigate boredom. You may have seen some of these recipes in some of our other blog posts or on our social media feeds, here accompanied by some new ones that we love from around the web &ndash now all in one place, so that you have all the &ldquofinspiration&rdquo you need during this fish-forward season.

WILD SALMON

Ce baked pecan and bourbon salmon is about texture and consistency, with a flavor profile that&rsquos anything but expected.

If you&rsquore looking for a jolt of savory, creamy flavor that comes together faster than you can say feta and herb crusted salmon, go straight to this recipe.

Ce sockeye with green garlic and favas is destined to become one of your fava-orites.

Salmon is the perfect counterpart to the savory spice of Thai green curry. The flavors of a Thai curry might be complex, but the dish is simple to make when you have the secret weapon: Thai green curry paste from a can or jar. The only other ingredients you&rsquoll need? Coconut milk, some veggies, and a squeeze of fresh lime juice to pull the dish together.

Onigiri is a Japanese lunchbox staple and a cinch to make. You can replace the smoked salmon in this recipe with wild salmon that you&rsquove cured at home, or even well-seasoned cooked salmon leftover from your last salmon meal.

Traditionalists might gawk at this, but salmon happens to make a great meatball! Try out this recipe for salmon meatballs in a creamy lemon Dijon sauce. You may even want to experiment and bake up the salmon meatballs to serve in a Neapolitan puttanesca sauce.

Ever been to the Bahia region of Brazil? Sitting down to a big bowl of moqueca, a spicy, savory, and tangy fish stew from the Northeastern coast of the country, will make you feel like you have. This one has been simplified so that any home cook can make it. Serve with rice, and if you&rsquore feeling especially Brazilian, a side of toasted cassava flour called farofa.

This recipe brings the sunshine in with this mango-glazed salmon recipe that fuses star anise, cinnamon and ginger to make that salmon fillet a legit slice of the tropics.

It doesn't get any easier than replacing your favorite grilled beef on a skewer with chunks of wild salmon. You can access this recipe for sockeye salmon citrus veggie skewers right from the Bristol Bay Sockeye Media Library.

Herby, nutty and zesty makes for a perfect trifecta of flavor for this Bon Appétit recipe of butter basted salmon with hazelnut relish.

It doesn&rsquot get cozier than wild salmon chowder, and this recipe is the kind for which you&rsquoll likely also want slippers, a fleece robe and a crackling fireplace.

If you&rsquore a fan of sweet, spice and tang this Javanese roasted salmon and wilted spinach situation demands your attention.

Salmon mousse is basically a more grown-up lox spread. This recipe is easy, curried, creamy and just the thing to slather on bread, crackers, veggies&mdashor do what you really want to do: eat it with a spoon.

SALMON FOR BREAKFAST

Make a few extra cups of green tea in the morning &mdash this is your poaching liquid for your wild salmon. Topped with a poached egg, miso hollandaise, and served atop broccoli fritters rather than English muffins, this wild salmon benedict is the most luxurious twist on salmon benedict that we&rsquove ever seen.

Un simple salmon scramble is a great way to utilize leftover salmon from the fridge. If you&rsquore making this one from scratch, leave the salmon on the rare side before adding in eggs so that everything is perfectly cooked when the final dish reaches your breakfast plate.

This gluten-free recipe for wild salmon keto cakes is a great go-to when you don&rsquot have the time or energy to fuss over breakfast. Use leftover salmon or even canned salmon to make these crispy patties.

Frittatas are one of the most versatile breakfasts: they can be served hot, at room temperature, or even straight from the refrigerator. Use either fresh or leftover salmon for this recipe.

Keep baked salmon and taco toppings on hand to make breakfast tacos an everyday thing. All you have to do is add freshly scrambled eggs to the mix and you&rsquore good to go.

Home chefs who aren&rsquot afraid of making a simple pastry crust will love this recipe for a nutty, creamy, salmon and veggie pie. Make a big one on Sunday morning. If it&rsquos even possible for you to have any of the pie leftover at the end of the day, know that it keeps nicely in the fridge and can be served up cold or reheated over the next few mornings.

Halibut fillets, typically cut on the thicker side, are hefty enough to be stuffed with yummy condiments and herbs. This decadent dish of kale-and-pesto-stuffed halibut couldn&rsquot be easier to make: just stuff and bake. Go ahead and make some extra pesto while you&rsquore at it, because you&rsquoll want to do this recipe again within the week.

If you&rsquore eager to fire up your grill for a quick weeknight meal, this recipe will do you just right. The freshness of the sauce paired with the grilled goodness of a thick fillet of halibut elevates grilled halibut with chimichurri delicious to gourmet.

Bright flavors are the perfect co-star to pan-seared halibut fillets in this recipe of halibut on mashed fava beans and fresh mint. No side dishes required for this one.

Coconut curry is loaded with intense flavors and the coconut milk base is both filling and indulgent, so you won&rsquot feel unsatisfied or like you are dieting at all. And wild-caught halibut is the perfect fish for this coconut fish curry recipe thanks to its firm texture, mild flavor and protein-packed goodness. This one is great if you&rsquore paleo, too!

The bright and contrasting flavor profile in this recipe (also paleo-friendly) for roasted tomatillo peach salsa with pan-fried halibut is delightfully unpredictable. The salsa is poured over a pan-fried halibut in a simple lemon butter sauce, and trust us, this paleo dish does not taste like diet food.

Ce parmesan-crusted halibut is smothered in mayo, parmesan cheese and butter (what&rsquos up, Keto lovers!).

Poached fish can seem intimidating, but this poached halibut in ginger broth is really easy to prepare and it&rsquos low in calories, low in carbs and loaded with protein. This recipe calls for a ginger broth to cook the fish by submerging the filet in the simmering liquid for about 8-10 minutes. The fish is the star, but the ginger, garlic, and basil in the broth help.

Halibut lovers listen up: it&rsquos possible to take your favorite fish and simmer it in a rich and creamy broth that's healthy but still with all of the flavors you love. This gluten free healthy halibut chowder is made of skim milk and as if that isn&rsquot enticing enough, it takes less than an hour to make.

Is there anything better than anything smothered in melted butter and garlic? Nope, there is not. This recipe for butter-basted halibut is seasoned with salt and pepper and cooked until just golden brown, but the real treat is braising the cooked fish in butter, thyme, garlic and capers with extra sauce drizzled on top.

And one of the greatest things about hearty soups made with wild-caught fish is how amenable they are to culinary creativity, experimentation and yes, even imperfection. This is our own favorite recipe for Caribbean-style fish stew we love that's at once healthy, easy to make and downright delicious.

Fish tacos rarely disappoint, but they often come with unhealthy fish deep-fried in batter and flour tacos that are packed with hidden calories. Ces cod tacos use paleo-friendly tortillas (and baked cod coated in coconut flakes instead of breading. It&rsquos a healthy take on a traditional favorite &mdash taco lovers everywhere rejoice.

Cod is a perfect fish to combine with flavors such as ginger, sesame oil and soy sauce. And when you set that pan-fried fish on top of seasoned zucchini noodles and thinly sliced peppers you have a nutritious, carb-free, filling and flavorful ginger cod with zucchini ribbon salad that won&rsquot disappoint.

Ce creamy keto cod casserole loaded with broccoli, capers, scallions, butter and cream is easy to make and a perfect way to incorporate more fish into your diet without feeling like you&rsquore dieting. This dish works perfectly with most white fish, but you can also use wild salmon if you so desire.

For a Vietnamese-inspired weeknight dinner, look no further than this fun dish of pan-fried spiced cod served over rice noodles. The flavors are complex, but clean and light. Even though you&rsquoll have to make a few separate components of the dish &mdash the fish, the noodles, the nuoc cham sauce &mdash it&rsquos worth the extra coordination.

Mediterranean-spiced cod fillets, seared then baked in a cast iron pan, make for a rustic meal fit for a Greek seaside taverna. Don&rsquot forget the lemon and olive oil, and a bit of butter to take this dish to the next level.

Poaching a fillet of cod is one way to preserve its luscious texture. In this recipe for poached cod with potatoes and leeks, the fish is poached in milk infused with leeks, garlic, and thyme, and served with smashed potatoes.

If the words &ldquobuttered&rdquo and &ldquoskillet&rdquo don&rsquot make your mouth water, then you&rsquoll have to trust us on this: this buttered cod skillet is absolute perfection. And while the dollops of butter on top of each piece of cod are what make the dish so decadent, you can always lighten it up by reducing the butter content and adding a bit more olive oil or lemon juice to suit your needs.

Parchment paper keeps your dish tidy, makes cleanup a breeze and traps all of the flavors from your seasoning and aromatics so that they can be infused into your fish for maximum impact. It helps cook your fish evenly and efficiently, so you end up with a tender, moist, flaky cod cooked to perfection. Ces Mediterranean cod packets mix tons of herbs and fresh vegetables with the fish, and then the finished product is topped with chive butter.

Corn chowder is always a fan favorite. But what happens when you add fresh, wild cod to the dish? Culinary magic. You don&rsquot lose the classic elements and flavors of really good corn chowder in this recipe for corn and cod chowder, plus you add additional texture, flavor and a ton of nutritional value.

Ce baked cod with Parmesan is pure heaven. The combo of butter, parmesan cheese, garlic, thyme and almond flour is perfect, resulting in a rich fish dish that is moist but also crunchy on top.

Baked cod is arguably one of the easiest ways to prepare fish, and the savory (and slightly sweet) mustard sauce kicks this mild white fish up a notch. You can adjust the flavors in this recipe for maple mustard poppy seed baked cod based on your tastes, adding rice vinegar if you want a tangier dish, or if you want it more sweet you can add a little extra honey.


Voir la vidéo: Comment préparer et cuire les fèves à létuvée. Cumin et menthe